Bilan du mois

MAI 2020

Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis (182 pages)
Les Chutes de Joyce Carol Oates (551 pages)
Certaines n’avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka (143 pages)
20, Allée de la Danse : Sous les projecteurs d’Elizabeth Barféty (156 pages)
Ton dernier mensonge de Mary Kubica (342 pages)
Le Sourire des femmes de Nicolas Barreau (329 pages)
The surface breaks de Louise O’Neill (309 pages)
La vie rêvée d’Ernesto G. de Jean-Michel Guenassia (566 pages)
La Métamorphose et autres récits de Franz Kafka (217 pages)
Une Américaine à Monaco de Sophie Adriansen (301 pages)
Une cruelle absence de Jenny Blackhurst (404 pages)


11 livres lus, soit 3499 pages


 

MES coupS de coeur du mois :

———————–         

 

mES DÉCEPTIONS du mois :

       

6 réflexions sur “Bilan du mois

  1. ducotedechezcyan dit :

    Joli bilan 😉
    J’ai le Kafka dans ma PAL, j’avoue qu’il m’effraie un peu… Je ne sais pas pourquoi, j’ai la sensation que cet auteur est rébarbatif. Ce qui n’est pas très normal, vu que je ne l’ai jamais lu ^^ Ton avis ne me rassure pas vraiment, ceci dit, mais si ce que tu dis de La métamorphose est encourageant 😉
    Je te souhaite de bonnes lectures pour juin! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s