IN MY MAILBOX


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

 


 

Après deux longs mois sans IN MY MAILBOX, je suis ravie de vous retrouver pour vous présenter les nouveautés que j’ai acquis durant ce mois de mai. Le confinement m’aura permis de vider un petit peu ma Pile À Lire et de sortir des romans qui prenaient la poussière depuis des années. Bien évidemment, leur place ne restera pas vacante longtemps, puisque de nouveaux livres devraient arriver en nombre dans les semaines et mois à venir !


J’ai tout d’abord eu le plaisir de recevoir Les coeurs imparfaits de Gaëlle Pingault éditions Eyrolles. Un roman feel good qui est sorti durant le début du confinement et qui n’a, de ce fait, pas eu les répercussions attendues dans les médias. Aussitôt reçu, aussitôt commencé : j’ai lu une centaine de pages pour l’instant et j’aime beaucoup la légèreté du récit et l’originalité des personnages qui donnent à sourire. Mon avis devrait être publié sur le Blog en début de semaine prochaine.

Résumé : Barbara, la cinquantaine est sommée de prendre en charge sa mère frappée de sénilité. Elle refuse, ayant peu d’affection pour cette mère qui ne l’a jamais aimée; elle veut pouvoir vivre sa vie d’universitaire extravagante et libre. Cependant, la nouvelle la touche plus qu’elle n’est prête à le dire, modifiant sa relation à ses amants, à ses étudiants, et même à la lecture, son plus grand plaisir.
Dans le mêm temps, Charles Bodier, médecin fantasque et désabusé de l’EHPAD où est hospitalisée la mère de Barbara, refuse de baisser les bras face à son apparente froideur : il la poursuit de messages décalés, jusqu’à établir le contact. Barbara va découvrir le secret de cette mère distante, et Charles finir par s’avouer la souffrance qui se cache derrière son excentricité.
A l’image de Lise, aide-soignante humaine et dévouée, ils vont ainsi apprendre tous les deux que le soin de soi passe par le soin de l’autre, et réciproquement.


J’ai également reçu L’île aux enfants d’Ariane Bois éditions Charleston, dans leur collection Poche. Un roman historique sur le transfert de milliers d’enfants de la Réunion pour repeupler des territoires de la métropole désertés, comme la Creuse. J’avoue avoir déjà entendu parler de ce scandale à plusieurs reprises et je suis très excitée à l’idée d’en apprendre davantage sur cet épisode peu glorieux de l’histoire de France.

Résumé : C’est l’histoire de Pauline et Clémence, deux fillettes inséparables, deux sœurs vivant près des champs de cannes à sucre, qui un jour, en allant chercher de l’eau à la rivière, sont enlevées, jetées dans un avion, séparées, et qui devront affronter bien des épreuves avant de comprendre ce qui leur est arrivé. Il ne s’agit pas d’un conte pour enfants, même cruel, mais de la véritable histoire des exilés de la Creuse, un transfert massif d’enfants venus de l’île de la Réunion pour repeupler des départements isolés de la métropole en 1963, contre leur gré et celui de leurs familles, devenue un scandale d’état. Dans ce roman, c’est la fille de Pauline, Caroline, qui, trente ans plus tard, mène l’enquête sur l’enfance de sa mère, provoquant ainsi des réactions en chaine et l’émoi de celle qui pour survivre a dû tout oublier…

Comment devenir soi quand on vous a menti ? Peut-on se reconstruire un arbre généalogique ? Qu’est- ce qu’était l’adoption dans le secret et les non-dits des années 1970 ? L’histoire d’une résilience, d’une reconstruction et une plongée dans un épisode peu glorieux de l’histoire de France à travers les yeux de deux enfants.


J’ai ensuite reçu Puisque tu m’aimes de Janine Boissard éditions Fayard. Une auteure française que j’ai déjà lu à plusieurs reprises, qui offre des histoires toujours légères et distrayantes. Je pense passer un bon moment de lecture avec celle-ci.

Résumé : Nous sommes à Montsecret, petite bourgade de Basse-Normandie. Les villageois sont en émoi. Quel inconscient, quel criminel s’amuse-t-il à mettre le feu lors de repas de noces, au risque de faire de nombreuses victimes innocentes ? Voilà plusieurs fois qu’il sévit. Les gendarmes sont sur les dents.
Lou, 17 ans, est jeune pompier volontaire. Son ami de cœur, Stan, photographe et profileur. Ils ont décidé de mener l’enquête, épaulés par l’oncle de Lou, chef d’une caserne voisine, héros admiré de tous.
Un terrible danger les guette.


J’ai réceptionné Aubrey d’Emma Evrard éditions Hachette romans, un livre que j’avais demandé début mars, lors de sa parution. Malheureusement, avec le confinement obligatoire, j’ai dû prendre mon mal en patience avant de pouvoir le découvrir. Ce sera fait dans les semaines qui viennent : c’est un livre sur l’anorexie mentale, fléau contemporain qui touche énormément de jeunes filles dans le monde. J’ai hâte de voir de quelle manière l’auteure aborde cette thématique forte.

Résumé : Depuis quelque temps, Aubrey ne s’alimente plus. Elle voit son corps maigrir, mais ne peut rien y faire. Ne veut rien y faire.
C’est alors qu’elle trouve un bout de papier sous un banc dans un parc. Un bout de papier qui lui est destiné, de la part de « T. ». Elle y répond. Quand elle revient, elle trouve un autre message. Au fur et à mesure, elle confie ses souffrances mais aussi son envie de guérison, qui fluctue au gré de sa relation avec ses proches, avec elle-même. Aubrey doit puiser dans sa propre force pour s’en sortir. Et peut-être que ce fameux « T. » est la solution. Qui est-il Qui est-elle ? Il faut que Aubrey le découvre.

Découvert sur la plateforme d’écriture Wattpad, ce texte a été totalement retravaillé par l’auteure pour cette édition enrichie d’un bonus inédit.


Enfin, à l’occasion de mon anniversaire confiné, ma maman m’a offert le dernier polar de John Grisham : La sentence éditions JCLattès. C’est un de mes cadeaux d’anniversaire, mais elle en a bien profité également, puisqu’elle l’a déjà lu et beaucoup apprécié ! Il rejoint donc ma Pile À Lire, en espérant le sortir avant sa parution poche.

Résumé : Octobre 1946. Pete Banning, l’enfant chéri de Clanton, Mississippi, est revenu de la Seconde Guerre mondiale en héros, décoré des plus hautes distinctions militaires. Aujourd’hui fermier et fidèle de l’église méthodiste, il est considéré comme un père et un voisin exemplaire. Par un matin d’automne, il se lève tôt, se rend en ville, et abat calmement son ami, le révérend Dexter Bell. Au choc que cause ce meurtre de sang-froid s’ajoute l’incompréhension la plus totale, car Pete se contente de déclarer au shérif, à ses avocats et à sa famille : « Je n’ai rien à dire. »
Que s’est-il passé pour que Pete, un membre respecté de la communauté, devienne un meurtrier ? Et pourquoi se mure-t-il dans le silence ? Personne ne le sait. La seule certitude que sa famille possède c’est que ce qu’il tait est quelque chose de dévastateur, dont les retombées les hanteront, eux et la ville, pendant des décennies…

Avec cette oeuvre majeure et unique, John Grisham nous embarque dans un voyage incroyable, du vieux Sud ségrégationniste aux jungles des Philippines de la Seconde Guerre mondiale, d’un asile psychiatrique aux lourds secrets du tribunal de Clanton où l’avocat de Pete tente désespérément de sauver la vie de son client.


J’espère que tout va bien pour vous, que votre confinement s’est bien passé et que vos PAL ont pu diminuer. N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous connaissez l’un ou l’autre de ces titres ou si vous souhaiteriez en découvrir ?

 

Une réflexion sur “IN MY MAILBOX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s