IMM

IN MY MAILBOX

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir !

 

 

Première réception de la semaine et pas des moindres : Y aura-t-il trop de neige à Noël de Isabelle Alexis, Tonie Behar, Adèle Bréau, Sophie Henrionnet, Marianne Levy et Marie Vareille, édité chez Charleston. Un collectif d’auteurs qui se sont regroupés pour écrire quelques nouvelles pour les fêtes de fin d’année. Pour ne rien vous cacher : je me garde ce livre sous le coude pour le lire durant le week-end qui précède Noël !

12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique !
C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie !
Êtes-vous prêt pour un Noël 100 % comédie, 100 % romantique, 100 % magique ?

 


Deuxième réception qui m’a fait trop plaisir : le fameux 13 reasons why de Jay Asher édité chez Le Livre de Poche jeunesse. Depuis le temps que j’entends parler de cette histoire, je vais ENFIN pouvoir la découvrir à mon tour. Je suis terriblement impatiente !

Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu’Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l’une des raisons, l’une des treize responsables de sa mort. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

 


En ce moment, tous les livres que je reçois ont l’air hyper méga intenses ! C’est le cas de 54 minutes de Marieke Nijkamp édité chez Hachette romans. Vous comprendrez en lisant le résumé suivant :

Dans une école d’Alabama, un élève enferme ses camarades dans une salle pendant 54 minutes. Parmi eux, quatre de ses proches. Le jeune garçon leur raconte son mal-être puis assassine 39 élèves, blesse volontairement sa soeur d’une balle et se donne la mort.

 


Dernière réception de cette semaine, un livre/album particulièrement magnifique : Le monde en cartes 3D édité chez Nathan. Moi qui adore les voyages, je vais pouvoir m’évader en tourner les pages de cet incroyable album.


Et vous, quels livres ont rejoint votre bibliothèque


 

IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir !

Voici mon premier In my mailbox du mois de novembre. Comme vous vous en doutez, je n’ai pas posté de IMM ces dernières semaines, non par manque de réception, mais par manque de temps. Du coup, cet article va comporter toutes les nouveautés qui ont rejoint ma bibliothèque durant les semaines qui précèdent. Vous êtes prêts ? 3… 2… 1… LISEZ !

Pour débuter cet article, je vous présente Comment je suis devenu Malcolm X, une biographie de la jeunesse de Malcolm X, écrite par l’une de ses filles. C’est un livre que j’ai reçu dans le cadre d’une masse critique jeunesse organisée par Babelio, et que j’ai déjà terminé de lire. Ma chronique devrait paraître dans la semaine…

Les parents de Malcolm l’ont toujours poussé à réaliser ses rêves. Mais comment Malcolm Little peut-il continuer à espérer après le meurtre de son père et l’internement de sa mère en hôpital psychiatrique ? D’autant que ses professeurs lui rient au nez lorsque Malcolm leur confie vouloir devenir avocat. Devenu orphelin, privé de ses frères et soeurs, Malcolm décide de fuir ce monde dominé par les blancs, d’abord à Boston, chez sa demi-soeur, pour s’étourdir de musique, d’alcool et de danse, avant de partir à Harlem, et de devenir un escroc accompli. Emprisonné pour vol à l’âge de 20 ans, Malcolm découvrira la religion musulmane, rencontrera la foi et deviendra Malcolm X, grand prêcheur militant pour la défense du peuple noir.

 


Toujours de la part de Babelio, j’ai eu le plaisir de recevoir 28 jours, un roman écrit par David Safier, édité chez les Presses de la Cité, qui sera ma prochaine lecture. C’est un livre jeunesse, qui parle de la seconde guerre mondiale, qui risque d’être très émouvant !

Mira, seize ans, passe de la nourriture en fraude pour survivre dans le ghetto. Lorsqu’elle apprend que toute la population juive est condamnée, elle décide de rejoindre les combattants de la Résistance. Aux côtés de Daniel, Ben, Amos, et tous ces jeunes gens assoiffés de vivre, elle tiendra longtemps tête aux SS, bien plus longtemps que quiconque aurait pu l’imaginer. En tout, 28 jours. 28 jours pendant lesquels Mira connaîtra des moments de trahison, de détresse et de bonheur. 28 jours pendant lesquels elle devra décider à qui appartient son coeur. 28 jours pour vivre toute une vie. 28 jours pour écrire son histoire.
Fils de déportés juifs, David Safier revient sur la pire tragédie du xxe siècle en mêlant la petite à la grande histoire. Si l’auteur de comédies désopilantes a changé de registre, il n’a rien perdu de son ambition : confronter le lecteur aux grands questionnements de l’existence en l’arrachant au confort de son quotidien. Avec ce roman d’initiation bouleversant et humaniste, basé sur des événements authentiques, c’est chose faite.


Pour poursuivre dans mes réceptions livresques, j’ai eu la joie de recevoir le tome 2 de Shadow house, la saga épouvante jeunesse écrite par Dan Poblocki et édité chez Nathan. Le premier tome m’avait tellement laissé sur ma faim que je suis impatiente de découvrir la suite qu’a donné l’auteur a son histoire.

Poppy, Azumi, Marcus et les jumeaux Wright sont venus au manoir Larkspur.
Ils pensaient trouver la solution à leurs problèmes.
Ils ont trouvé leurs pires cauchemars.

Chaque pièce réserve son lot de mauvaises surprises.
Chaque escalier est un traquenard.
Et dans les couloirs, quelqu’un rôde. Quelqu’un qui veut leur peau.

Ils ne peuvent faire confiance à personne.
Ils doivent se méfier de tout.
Surtout d’eux-mêmes.

Fuis la maison des ombres… si tu le peux encore.


J’ai eu la surprise de recevoir la nouvelle saga des éditions Gallimard jeunesse : La Trilogie de la Poussière, avec le premier tome « La belle sauvage » écrit par Philip Pullman. La couverture est splendide et me fait de l’oeil. J’ai hâte de pouvoir fourrer mon nez dedans !

A l’auberge de la Truite, Malcolm, 11 ans, et Alice, 16 ans, aiment écouter les aventures des visiteurs. Certains sont étrangement intéressés par un bébé nommé Lyra et par son daemon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Alors que de nombreux dangers menacent l’enfant, les deux adolescents s’enfuient avec lui à bord de la Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm.


Pour poursuivre, j’ai reçu L’écossais de Anna Briac édité chez Charleston. La couverture est jolie et nous plonge directement dans l’ambiance de l’Écosse. Je sens que je vais adorer !

Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d’octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l’aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires…
Une romance sur fond de cornemuse et de pluie fine !


Pour terminer, j’ai reçu un petit livre jeunesse de la part des éditions Nathan, sur « Toutes les question que tu te poses sur la peur ». Il est ludique, accessible, et apprend facilement pleins de choses aux plus jeunes.

 

A bientôt pour de nouvelles réceptions !
IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

 

Suzanne Azmayesh, auteure française, m’a gentiment proposé de m’envoyer son tout dernière roman : Trois personnes en forme de poire. C’est actuellement ma lecture en cours : je pense le terminer dans la journée et vous poster mon avis en fin de semaine prochaine…

Trois destins de femmes, se croisent se mêlent s’entremêlent.
La première, Madeleine actrice torturée, cocaïnomane, dépressive et seule tente de renouer avec le succès que son premier film lui a amené. Puis Emeline écrivaine en herbe, obsessionnelle et désabusée par sa vie, elle quitte son emploi dans un cabinet conseils pour se consacrer à l’écriture d’un roman, espérant le succès. Et enfin Victoria, la bobo écolo, en couple avec le même garçon depuis le lycée, aspire à partir travailler dans l’humanitaire, pour remplir sa vie.
Il y a aussi Theo Nadea acteur prometteur de  » Cours toujours « , partenaire de Madeleine, obsession d’Emeline et le petit ami de Victoria.
Toutes trois rêvent d’un succès qui n’est pas au rendez-vous. Dans le tourbillon de la vie parisienne, leurs destins s’entrelacent autour de Theo Nadea, au sein du monde factice où elles évoluent. D’un désenchantement à l’autre, entre souffrance et espoir, leurs existences vacillent, basculent.


 

J’ai également eu la chance de recevoir le tout dernier roman du célèbre John Green : Tortues à l’infini. Cela fait tellement longtemps que je n’avais pas lu un livre de cet auteur, que je suis impatiente de découvrir ce qu’il va nous proposer dans ce nouveau roman !

Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et vous aimerez Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu.
Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités…


 

Poursuivons avec mes réceptions de la semaine. Grâce à Babelio, j’ai eu la chance d’être sélectionné pour recevoir un thriller ! Qu’est-ce que j’étais heureuse de cette nouvelle : ça fait tellement longtemps que je n’en avais pas lu, que je suis particulièrement impatiente de le débuter. Ce sera d’ailleurs ma prochaine lecture ! Il s’agit de L’oposum rose, de Federico Axat !

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque le destin s’en mêle et qu’un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Jusqu’à lui glisser un mot sur le palier.
Un mot écrit de la propre main de Ted, et on ne peut plus explicite : Ouvre la porte. C’est ta dernière chance.
Ted ne se souvient absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner un peu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre.

 


 

Continuons dans la catégorie « Thriller et romans policiers » avec le roman Les Enlisés, un roman de André Lay. Je ne connaissais pas du tout cet auteur français, qui a quand même publié une cinquantaine de livres. Bien que décédé il y a 20 ans déjà, je trouve ça bien de rééditer des livres peu connus pour les faire découvrir à un plus grand nombre et pour perpétuer la mémoire de ces auteurs. L’initiative me plaît, tout comme le résumé. En bref : j’ai hâte de le lire !

Quand l’amour est un poison, au sens propre comme au figuré !

Regagner l’amour de sa femme ? Rien de plus facile : il suffit de l’empoisonner. Et ensuite, de s’occuper tendrement de sa convalescence, en bon mari aimant. Mais à trop vouloir s’attacher à sa compagne, Claude n’avait pas prévu qu’il susciterait chez elle des sentiments fanatiques… qui se révéleront bien plus tragiques qu’un divorce !


Nouvelle réception chick-lit : Aux Livres Exquis de Fanny Vandermeersch, édité chez Charleston. En première de couverture, une petite phrase proclame « Le roman feel good idéal pour les amoureux des livres ». Il ne fait aucun doute que je vais l’adorer !

 

Chloé n’aime pas la routine. Mère d’un enfant, mariée à un homme qu’elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari. Quand elle lit dans le journal qu’un café littéraire, Aux Livres Exquis, cherche une serveuse en CDD, c’est le rêve. Or, si elle s’entend à merveille avec le comptable, les débuts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle découvre son portrait dessiné à plusieurs reprises dans le carnet d’une cliente mystérieuse qui s’est volatilisée, elle comprend qu’elle arrive à un tournant de sa vie.

Entre muffins brûlés, énigmes, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, révélations sur le décès de sa mère et découverte de ses origines, la vie de Chloé ne sera plus la même.


 

Cette semaine, j’ai fait l’acquisition de deux romans jeunesses : deux tomes de la saga 20, allée de la Danse, écrits par Elizabeth Barféty. Autant vous dire que je suis ravie de prolonger ma découverte de cette saga !

 

 


 

Je garde le meilleur pour la fin : un livre dont vous avez sans doute tous entendu parler : Everything everything de Nicola Yoon !  Ce livre a fait tellement parlé de lui que je mise beaucoup dessus. J’espère ne pas être déçue… Affaire à suivre…

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

Première réception et pas des moindres : Mirror miroir de la célèbre Cara Delevingne. Un roman édité chez Hachette, qui m’intrigue tout particulièrement.

RésuméUne histoire passionnante qui explore les questions d’identité, de sexualité, d’amitié et de trahisons pour les fans de NOUS LES MENTEURS. Amis. Amant. Victime. Traître. Que voyez-vous quand vous regardez dans le miroir ?

À 16 ans, Red, Leo, Naomi et Rose sont des ados de 16 ans comme tout le monde : ils tentent de savoir qui ils sont dans la jungle du lycée. La vie n’est pas parfaite, mais ils sont unis par leur amour pour la musique et pleins d’espoir quant au futur. Enfin, c’était vrai jusqu’à ce que Naomi disparaisse dans la nature. Quelle horrible vérité cachait-elle ? Quel sombre secret a dévoré sa personnalité solaire ? Et comment Red, la force protectrice du groupe, a pu passer à côté des signes du trouble de Naomi ? Alors que Rose se réfugie dans les soirées et que Léo se renferme, Red cherche à en savoir plus. Mais une fois qu’un miroir est brisé, il ne peut pas être réparé.


J’ai ensuite reçu le tout nouveau roman de Gilles Legardinier, Une fois dans ma vie, publié chez Flammarion. Gilles Legardinier est un auteur français que j’adore. Cela plus plusieurs années que je ne m’étais pas replongée dans une de ses histoires. Je suis donc impatiente de pouvoir découvrir son nouveau roman.

RésuméTrois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de la vie et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre.
Trois façons d’aimer, dont aucune ne semble conduire au bonheur.
Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance.
Au milieu des hommes, cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, avec tous les moyens et l’imagination débordante dont elles disposent, elles vont tenter le tout pour le tout.
Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts…


Il y a peu, j’ai fait un petit saut chez Emmaüs. J’en suis donc ressortie avec quelques livres de poche. J’ai acheté Un long dimanche de fiançailles de Sébastien Japrisot, édité chez Folio, qui est un livre très connu, qui ne mérite même plus d’être présenté. Je suis impatiente de pouvoir à mon tour découvrir ce classique de la littérature !

RésuméJanvier 1917. Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n’avait pas vingt ans. A l’autre bout de la France, Mathilde, vingt ans elle aussi, plus désarmée que quiconque, aimait le Bleuet d’un amour à l’épreuve de tout. La paix venue, elle va se battre pour connaître la vérité et le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l’a perdu.
Tout au long de ce qu’on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu’au bout de l’espoir insensé qui la porte. On découvre dans ce livre, obstinée et fragile à la fois, attachante, bouleversante, une Mathilde qui prendra place parmi les héroïnes les plus mémorables de l’univers romanesque.


Je continue avec mes achats Emmaüs, en vous présentant Le Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie, édité chez Le Livre de Poche. Je voulais un peu varier dans mes lectures et lire un polar. J’en ai choisi un d’Agatha Christie, puisque c’est une valeur sûre.

Résumé« Le train est aussi dangereux que le paquebot  » dit Hercule Poirot…
Le lendemain, dans un wagon de l’Orient-Express bloqué par les neiges yougoslaves, on découvre le cadavre d’un Américain lardé de douze coups de couteau.
L’assassin n’a pu venir de l’extérieur : voici donc un huis clos, le plus fameux, peut-être, de toute la littérature policière, où, pour mener son enquête, le petit détective belge a le choix entre une princesse russe, une Américaine fantasque, le secrétaire de la victime, un couple de Hongrois distingués, l’inévitable colonel de retour des Indes, les domestiques de ce beau monde et le contrôleur du wagon.
Un meurtre incompréhensible, à moins qu’on ne puisse établir que tous ces voyageurs sont moins étrangers les uns aux autres qu’ils ne veulent bien le prétendre…


Enfin, je finis en beauté avec le livre le plus connu de cet IMM : Un avion sans elle, de Michel Bussi, édité chez Pocket. Même si j’ai encore Ne lâche pas ma main, du même auteur, qui m’attend dans ma PAL, j’ai voulu acheter celui-ci, son livre le plus connu et le mieux noté par les lecteurs.

RésuméLyse-Rose ou Emilie? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois?
Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule. Dix- huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert
le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu’à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin? Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame?


Cet IMM touche à sa fin. N’hésitez pas à me faire de vos retours sur les livres que je vous ai présenté !
A bientôt. 

 

IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

 

 

 


Bonjour à tous ! Voici un petit article qui regroupe tous les nouveaux livres que j’ai acquis cette semaine. Avec la grève de La Poste de ces dernières semaines, toutes les réceptions que j’attendais sont arrivées d’un coup. Pas étonnant donc que je vous présente autant de livres aujourd’hui !

J’ai réceptionné plusieurs petits récits jeunesse. Deux tomes de la saga Les grandes années, un livre bonus, à compléter soi-même de la saga La famille trop d’filles de Susie Morgenstern et Clotka. Et enfin Hôtel des Frissons, le nouveau livre jeunesse de Vincent Villeminot. J’adore recevoir ce genre de petits livres, que je lis souvent entre deux gros romans.


J’ai ensuite reçu le deuxième tome de la saga Cell.7 de Kerry Drewery aux éditions Hachette romans. J’avais adoré lire le premier tome : je suis donc impatiente de découvrir la suite !

RésuméEn Grande-Bretagne, c’est un jury populaire qui décide du sort des prisonniers à travers une émission télévisée. Martha est sortie indemne de son jugement, mais elle a échoué dans sa volonté de dénoncer cette pratique. Maintenant, c’est la vie de son ami Issac qui est en jeu. Etant surveillée sans répit, Martha ne sait comment l’aider.


J’ai reçu le tome 2 de la saga jeunesse Le grand saut, de Florence Hinckel, édité chez Nathan. Je n’avais pas été totalement convaincue par le premier tome, mais je donne quand même une chance à l’auteure, en espérant qu’elle puisse me surprendre avec ce nouvel opus.

RésuméPlongez en terminale avec Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam… et retrouvez Florence Hinckel au sommet de son art.
Depuis l’accident d’Alex, le groupe des six amis inséparables a volé en éclat. Paul et Iris ne s’adressent plus la parole, Alex s’isole, Marion s’enferre dans une nouvelle relation d’amitié empoisonnée, Rébecca aime Alex qui ne l’aime pas, Iris découvre un nouveau secret perturbant, Paul ne va plus au lycée, et Sam ne se sent nulle part à sa place. Pour couronner le tout, le bac approche avec son lot d’angoisses et de promesses de liberté… Réussiront-ils à recoller les morceaux de cette amitié qui leur donnait des ailes ? Et à trouver, chacun, la force d’affronter obstacles et rêves les plus fous ?


Nouvelle réception que j’attendais avec impatience : La nuit avec ma femme, un récit de Samuel Benchetrit, édité chez J’ai Lu. C’est un livre que j’ai remporté lors de la dernière masse critique organisée par Babelio. J’ai vraiment hâte de découvrir cette autobiographique, qui s’annonce poignante.

RésuméUn homme ouvre son cœur à sa femme disparue sous les coups d’un autre, venue le visiter le temps d’une nuit. Un voyage intérieur poétique, âpre et intime.

 » J’ai passé plus de temps que toi sur cette Terre. Et notre différence, c’est que moi, je t’ai perdue. C’est parce que j’ai continué à vivre que je le sais. J’ai voulu être seul souvent pour être avec toi. Il faut bien donner son temps aux amours invisibles. S’en occuper un peu. Encore maintenant je me demande comment tu vas. Ce que tu fais. Je cherche de tes nouvelles. J’invoque la colère pour que tu la calmes. Quelques rires où tu me rejoindrais. Et le soleil a changé, puisqu’il manque une ombre. Mais je suis heureux. Et c’est à ton absence que je dois de le savoir. « 


Mon avant-dernière réception est ni plus ni moins ma lecture en cours : Belle de nuit, de Sonia Frisco. J’ai lu quelques pages à peine, et j’aime pour l’instant beaucoup la plume poétique et enchanteresse de l’auteure. J’ai hâte de pouvoir m’y replonger.

RésuméDeux Filles Deux Destins. Une Histoire. Il existe des réalités qui dépassent la plus incroyable fiction, des rêves pour lesquels on est prêt à tout donner, des amitiés plus fortes que toutes les adversités. La violence ne sévit pas toujours à visage découvert, bien souvent elle porte des masques, pour cacher sa laideur et sa misère. Dans un monde redoutable qui la veut prisonnière, Mia va lutter de toutes ses forces pour sauver son histoire personnelle et trouver l’amour, la liberté et la vie… avec, pour seuls alliés, un espoir, un rêve et une amie.
On dit de la liberté qu’elle n’a pas de prix. C’est parce que sa valeur est inestimable… Mais la liberté a toujours un prix. Et quand on le connaît, on le paye. Il doit certainement y avoir en nous le souvenir d’un monde ou d’un lieu où l’on a été heureux. 
Qu’est-ce que la Vie ? Qu’est-ce que le Temps ? 
Qu’est-ce que l’amour, l’amitié et l’infini ?


Enfin, j’ai voulu garder le meilleur pour la fin, le livre que j’attendais depuis des mois et des mois… Lait et miel de Rupi Kaur. C’est un récit de poésie, féministe, pleins d’amour, que je me languissais de recevoir. Je sens que je vais l’A-DO-RER !

RésuméConstruit autour de courts poèmes en prose, Lait et Miel parle de survie.
De l’expérience de la violence, des abus sexuels, de l’amour, de la perte et de la féminité.
Le recueil comprend quatre chapitres, et chacun obéit à une motivation différente, traite une souffrance différente, guérit une peine différente.
Lait et Miel convie les lecteurs à un voyage à travers les moments les plus amers de l’existence, mais y trouve de la douceur, parce qu’il y a de la douceur partout si l’on sait regarder.


Cette semaine, les réceptions ont été nombreuses et très variées. N’hésitez pas à me dire en commentaires les livres que vous connaissez, que vous avez déjà lu, ou que vous souhaiteriez lire, parmi toutes mes nouvelles réceptions !

 

IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

 

 

Cette semaine, j’ai eu la surprise de recevoir dans ma BAL le nouveau roman de Julie de Lestrange, Danser, encore, édité chez Mazarine. Si j’ai bien compris, Danser, encore est le prolongement de son dernier roman Hier encore, c’était l’été. J’ai hâte de retrouver tous les personnages si attachants du premier opus !

Résumé : Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d’amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l’existence et ses tourments, sonne l’heure de faire des choix. Mais qu’advient-il dès lors qu’il n’y a plus de guide ? Que reste-t-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard ? Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s’aimer.

J’ai ensuite reçu deux nouveautés des éditions Charleston. La styliste, un roman de Rosie Nixon, publié dans leur collection Diva ; ainsi que Une américaine à Monaco, de Sophie Adriansen, publié sous format poche. Deux livres très différents, que j’ai vraiment hâte de découvrir !

Résumé de La styliste : Luxe, paillettes, romance, coups bas et jalousie… Les coulisses de la mode ne sont pas de tout repos !
Quand Amber Green, employée dans une boutique luxueuse de Londres, se fait offrir par erreur le poste d’assistante de Mona Armstrong, LA styliste des stars, elle n’en croit pas sa chance. Seulement, les choses ne se passent pas exactement comme elle l’avait prévu. En plus d’apprendre à faire des cafés pour une patronne aux exigences particulières et dénicher des robes extraordinaires pour des actrices, elle doit aussi apprendre à gérer des égos démesurés et à prendre soin d’un cochon nain. Pas facile !
Pour couronner le tout, le nouveau boulot d’Amber place sur son chemin non pas un, mais deux prétendants aussi excitants l’un que l’autre…
Notre apprentie styliste arrivera-t-elle à garder les pieds sur Terre ? Et, plus important encore, que va donc porter tout ce beau monde lors des prochains galas ?
Résumé de Une américaine à Monaco : Fille de millionnaire, comédienne obstinée, reine du cinéma, éternelle amoureuse, mélancolique chronique, mère accomplie et princesse au grand coeur, Grace Kelly est une icône et son destin est une légende, celle d’une reine d’Hollywood devenue souveraine après avoir trouvé son prince charmant. Elle a passé tant de temps dans la lumière qu’on croit connaître d elle le moindre secret. Mais les images ne disent pas tout. Grace Kelly a tout au long de son existence incarné un idéal qui n était qu un trompe-l’oeil. V o i c i une plongée dans les profondeurs floues du protocole monégasque et des plateaux hollywoodiens, une invitation à découvrir l’envers de tous les décors d’une vie passée devant les objectifs et mise en scène sur pellicule. Grace Kelly est un iceberg dont la légende s’écrit comme un roman. Ce portrait, brossé d une plume remarquable, ressuscite la femme et fait fondre la glace.

J’ai également réceptionné les épreuves non corrigées de La cité de l’oubli, écrit par Sharon Cameron, a paraître chez Nathan le 5 octobre prochain. Un livre au résumé mystérieux, qui m’intrigue beaucoup. Je suis curieuse de découvrir ce qu’il recèle.

Résumé : Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent l’Oubli, un mystérieux phénomène qui efface leur mémoire. Pas celle de Nadia. Elle seule n’a pas oublié. Elle seule se souvient que se père a profité de ce bouleversement pour l’abandonner… Le nouvel Oubli approche. Nadia doit percer le secret de cette fatalité avant que sa famille ne vole à nouveau en éclats. Avant que la ville ne sombre encore une fois dans le chaos.

Et pour terminer avec mes réceptions de la semaine, je vous présente Système, un roman d’Agnès Michaux, édité chez Belfond. Le résumé est alléchant, et promet bien des rebondissements. C’est certain : ce sera ma prochaine lecture !

Résumé : Pour Marisa et Paul Dumézil, le passé est irrémédiable, le présent difficile, quant au futur… Il se présente à eux le jour où l’homme qui avait été condamné pour le meurtre, trente ans plus tôt, de leur mère Éva sort de prison. Tandis que cette vieille histoire avec laquelle ils s’étaient construits malgré eux ressurgit parce que la justice des hommes a atteint sa limite de temps, les enfants d’Éva se demandent ce qu’ils sont devenus. Et que vont-ils devenir à présent que l’assassin de leur mère a payé pour ce crime ? Plusieurs options s’offrent à eux. Tandis que Paul semble prêt à passer à l’acte, Marisa pourrait bien préférer basculer dans la folie. Dans cette histoire, il y a de l’amour, des fantômes, un frère, une sœur et un détective privé.
Dans cette histoire, il y a la France, l’Indochine, l’Afrique, le Nil, la chaleur et la pluie, Djibouti, l’aventure. Dans cette histoire, il y a les enfants d’Éva et nous tous, qui voulons mener notre vie, malgré le « système » et ses défaillances…

Je vous souhaite une bonne fin de semaine et un bon dimanche !

 

IMM

In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

 

 

 


Pour bien débuter ce mois d’août, je suis allé faire un petit tour chez Emmaüs. Et j’en suis ressortie avec quatre jolis livres de poche. J’ai donc choisi de prendre Fugitives, le roman de Alice Munro qui a reçu le prix nobel de littérature. Un résumé attrayant, une jolie couverture, un livre en parfait état : il n’en fallait pas plus pour que je craque !

Résumé : Elles partent. Fuguent. S’enfuient. S’en vont voir ailleurs. Elles : des femmes comme les autres. Par usure ou par hasard, un beau matin, elles quittent le domicile familial (ou conjugal), sans se retourner. En huit nouvelles, Alice Munro met en scène ces vies bouleversées. Avec légèreté, avec férocité, elle traque les marques laissées sur les visages par le temps, les occasions perdues, les petits arrangements que l’on croyait provisoires.

 

Deuxième achat : Esprit d’hiver de Laura Kasischke. Un livre que je me réserve pour l’hiver prochain.

Résumé : Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant.


Continuons la découverte de mes achats avec deux livres très connus, dont chacun doit avoir entendu parler. Le premier, sans doute le plus connu des quatre livres achetés est le roman de S. J. Watson, Avant d’aller dormir. Après en avoir entendu parler pendant des années et des années, je me suis finalement laissé tenter.

Résumé : Chaque matin, c’est le même effroi. La même surprise. En se découvrant dans la glace, Christine a vieilli de vingt ans. Elle ne connaît ni cette maison, ni l’homme qui partage son lit. Et chaque matin, Ben lui raconte. L’accident. L’amnésie… Ensuite, Christine lit son journal, son seul secret. Et découvre les incohérences, les questions, tout ce qu’on lui cache chaque matin, posément. Peut-être pour son bien… Peut-être pas.

 

Et pour terminer mes achats livresques de chez Emmaüs, j’ai choisi de prendre un Mary Higgins Clark, Où es-tu maintenant ? C’est une auteure « à valeur sûre » : on sait que chacun de ses livres renferme un trésor.

Résumé : Cela fait dix ans que Mack a disparu. Dix ans qu’il téléphone à sa famille, chaque année, à l’occasion de la fête des mères. Sans rien dire de lui. Même la mort de son père dans la tragédie du 11 septembre ne l’a pas fait revenir. Poussée par le besoin de tirer un trait sur les drames qui ont frappé sa famille, sa sœur Carolyn décide de le retrouver coûte que coûte. Malgré l’avertissement glissé à leur oncle prêtre dans la corbeille de la quête à l’église  » Dites à Carolyn qu’il ne faut pas qu’elle me cherche.  » Menace ou supplique ? Son enquête va conduire la jeune femme au cœur d’une affaire plus trouble qu’il n’y paraît, sur les traces de plusieurs jeunes filles assassinées dans le quartier où vivait Mack à New York. Est-il le serial killer recherché par la police ou la victime d’une horrible machination ?


Et vous, quels livres rejoignent vos bibliothèques cet été ?