Les morues


Les morues de Titiou Lecoq

403 pages, éditions Le Livre de Poche, à 7,10€


Résumé : C’est l’histoire des Morues, trois filles et un garçon, trentenaires féministes pris dans leurs turpitudes amoureuses et professionnelles. Un livre qui commence par un hommage à Kurt Cobain, continue comme un polar, vous happe comme un thriller de journalisme politique, dévoile les dessous de la privatisation des services publics et s’achève finalement sur le roman de comment on s’aime et on se désire, en France, à l’ère de l’internet. C’est le roman d’une époque, la nôtre.


Extraits : « Il faut tenter des choses dans la vie. Sinon, c’est pas vraiment la vie. »

« Dans la vie, on a beaucoup de questions – qu’on ne devrait d’ailleurs même pas se poser parce que les réponses, si elles existent, sont inaccessibles. »


Mon avis : Les Morues, c’est une bande de femmes, toutes très différentes, qui se retrouvent régulièrement dans un bar pour discuter de choses et d’autres, le tout régie par le règlement des Morues, qui prône l’indépendance de la femme et la fin des stéréotypes de genres. Parmi les Morues, se trouve Ema et ses problèmes de coeur, Alice la barmaid, Gabrielle, la superbe, et un homme, Fred, doté de capacités intellectuelles supérieures à la moyenne, mais souhaitant résolument rester « normal ». Les Morues doivent faire face au décès subi de Charlotte, l’ex meilleure amie d’Ema. Ensemble, ils vont chercher à connaître la cause de cette mort : suicide volontaire dû à une pression professionnelle ou assassinat maquillé ? Leurs recherches les mèneront au coeur d’une affaire d’état ambigüe et révoltante.

Nous suivons avec amusement les atermoiements de nos quatre protagonistes. Même si Ema semble être le personnage qui revient le plus sur le devant de la scène, Fred, le seul homme de la bande prend également beaucoup de place dans le récit. À eux deux, ils forment un duo singulier, inattendu, qui sort des clichés. Et je pense que c’est véritablement là que Titiou Lecoq voulait en venir en écrivant son livre : en finir avec les stéréotypes genrés et clichés de toutes sortes, décomplexer les lecteurs sur leur vie sexuelle, leur vie amoureuse, professionnelle ou amicale.

Même si le fond de cette histoire était intéressante, j’ai quand même été déçue de cette lecture, que j’ai trouvé trop légère et pas assez travaillée. Je dirais que c’est une lecture de plage, qui se lit assez rapidement, avec laquelle on peut passer un agréable moment, mais qui n’apporte absolument rien aux lecteurs, puisqu’elle est vite oubliée une fois la dernière page refermée.

Il faut dire aussi que j’ai eu l’impression que Titiou Lecoq nous trimballait à gauche et à droite sans réel lien conducteur. J’ai trouvé l’histoire assez désorganisée, ce qui contribue à nous perdre passablement dans ce trop-pleins de thématiques : une enquête pour meurtre, des histoires de coeur, un licenciement, des troubles psychiques liés passés… trop, c’est trop ! Les digressions sont trop  nombreuses et s’étirent sensiblement en longueurs, ce qui a finit par me lasser. 


Une lecture détente, qui permet de passer un bon moment sans prise de tête, tout en nous questionnant sur les stéréotypes imposés par la société. Malgré tout, je tiens à souligner les trop nombreuses digressions, qui donnent un rythme assez lent à cette lecture et une consistance trop légère. J’ai été déçue.

Ma note : 3/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-253-16680-1

8 réflexions sur “Les morues

  1. Ma Lecturothèque dit :

    J’ai beaucoup aimé « Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale » et « Honoré & moi » de cette autrice mais j’avoue ne pas être tentée par ses autres livres, essais ou romans. En revanche, j’attends son prochain bouquin avec impatience (enfin je ne sais pas si c’est prévu mais j’imagine qu’elle finira bien par en sortir à un moment donné ^^).

    Aimé par 1 personne

  2. La cueillette d'une roussette dit :

    En effet vu ta note je crois que tu as vraiment été déçue 😂 Le résumé ne me tentait donc tu n’as pas gâché une quelconque envie de découverte de ce roman/essai. Le résumé indiquait trop de thématiques et je sentais le mélange du trop mais mal fait, comme si on voulait aborder le plus de sujets possibles sans vraiment rentrer dedans. Je laisse donc passer mon tour sur ce roman et j’espère que ta prochaine lecture sera meilleure 😊 Bisous et bonne semaine 😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s