Bilan du mois

SEPTEMBRE 2020

La belle-mère de Sally Hepworth (358 pages)
Le fait du prince d‘Amélie Nothomb (144 pages)
Victor : L’indomptable Hugo de Bertrand Puard (187 pages)
Les morues de Titiou Lecoq (403 pages)
À la frontière de notre amour de Kyra Dupont Troubetzkoy (179 pages)
Rester debout de Fabrice Colin (292 pages)
L’empathie d’Antoine Renand (488 pages)
Face à face, tome 1 de Mercedes Ron (301 pages)
Le plus mauvais livre du monde de Vincent Cuvellier (54 pages)
Gonzo Girl de Cheryl Della Pietra (313 pages)
L’éveil, stade 1 de Jean-Baptiste de Panafieu (263 pages)


11 livres lus, soit 3082 pages


 

MES coupS de coeur du mois :

 

mES DÉCEPTIONS du mois :

9 réflexions sur “Bilan du mois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s