Blue moon – L’esprit de la lagune

 


Blue Moon – L’esprit de la lagune de Laia Lopez
213 pages, éditions Hachette romans, à 13,90€


Résumé : Diana et ses amis pensaient savourer des vacances bien méritées. C’était sans compter qu’une nouvelle série de dangers surgiraient.
Tandis qu’un dragon menace de tout détruire sur son passage, une puissante créature tapie dans les eaux obscures de la lagune s’apprête à sceller un pacte aux conséquences terribles. Comme si cela ne suffisait pas, d’étranges journalistes se mettent à enquêter sur le campus. Pour les sirènes, cela devient impossible de garder secrète leur identité…

De son côté, Eiden est en proie à des cauchemars de plus en plus nombreux, et sa soeur Liv se trouve aussi en mauvaise posture. Diana en est chaque fois plus sûre : une terrible malédiction plane sur leur famille. Alors que le compte à rebours jusqu’à la prochaine pleine lune a commencé, Diana est bien déterminée à sauver ses amis… quelles qu’en soient les conséquences.


Extraits : « À vrai dire, une partie de moi a toujours voulu croire à la magie des contes de fées, mais en grandissant, je me suis forcée à devenir plus rationnelle. Mon père a toujours cru aux sirènes, vous savez ? Il nous parlait d’elles, à Eiden et à moi, mais je pensais que c’était juste les délires d’un ivrogne… Et maintenant je découvre qu’il avait raison ! Je crois que moi-même, au final, je n’ai jamais vraiment cessé de croire en elles… Je veux dire, de croire en vous, en votre existence. »

« Mais l’espoir est la seule chose qui nous reste quand on a tout perdu, tu ne crois pas ? »


Mon avis : Deuxième et dernier tome des aventures de la sirène Diana et de ses compagnons : le bel humain Eiden et sa soeur Liv, le requin Mako et les autres êtres aquatiques Edlyn, Isla et Lucas. Le premier tome, Strawberry Moon – La fille de la lune, m’avait un peu laissé sur ma faim. L’histoire était sympathique, quoiqu’un peu trop enfantine, les personnages attachants, mais pas assez travaillés. Globalement, j’avais quand même adhéré à l’univers fantastique présenté par l’auteure, raison pour laquelle j’ai souhaité lire la suite des aventures des sirènes de la lagune.

Dans ce second tome, l’action commence in medias res. N’hésitez pas à relire quelques passages du premier tome, ou à enchaîner directement avec le deuxième, si vous ne voulez pas être perdu dans la narration d’entrée de jeu. J’ai retrouvé avec bonheur les personnages qui m’avaient enchantés dans le premier tome : la belle Diana, son amoureux Eiden et leurs fidèles amis, tous plus soudés les uns que les autres. J’apprécie particulièrement de suivre cette bande d’amis, composée de personnalités hétéroclites, mais qui arrivent à s’entendre à merveille. Néanmoins, je déplore le manque d’empathie que nous ressentons au-travers des personnages. J’ai l’impression que l’auteure se contente d’énumérer les faits, sans s’attacher à donner du corps à ses héros. Ainsi, aucun ne m’a touché, ni particulièrement ému : j’ai aimé l’histoire, mais j’en suis resté hermétique, en dehors.

Heureusement, comme dans le premier tome, l’attrait principal de cette histoire tient aux splendides illustrations graphiques qui jalonnent le récit. Des planches colorées type manga, qui viennent sublimer l’histoire et la rendre encore plus attractive. Pour les curieux qui souhaiteraient en voir plus, l’auteure, Laia Lopez, est présente sur Instagram sous le pseudo itslopez, où elle publie régulièrement de magnifiques dessins inédits.

L’action est très présente, que ce soit au début du récit, comme à la fin. Point de temps mort pour le lecteur grâce à ce rythme soutenu et intense. La féerie est omniprésente, que ce soit à travers les décors enchanteurs, les somptueux dessins, la beauté des personnages ou la magie occulte elle-même. 

Autre point central du récit : l’amour. Malgré leurs différences, malgré les interdictions proclamées par le conseil de la lagune et en contradiction avec toutes les règles établies, Diana et Eiden s’aiment d’un amour pur et passionnel. Leur histoire d’amour, pudique, doucereuse, est mignonne à découvrir et à voir évoluer. J’en retiendrais certainement le message puissant qui s’en échappe : rien ni personne ne peut contrôler l’amour. D’autres couples se formeront au grès de l’histoire, des couples homosexuels notamment, qui ancre l’histoire dans l’ère moderne et vient compléter la moralité : s’affranchir des règles pour suivre son coeur. Une belle mentalité, qui devraient plaire aux jeunes générations !


Un deuxième tome qui vient clore en beauté la saga fantastique de Laia Lopez. Les magnifiques dessins graphiques viennent sublimer l’histoire, les personnages restent sympathiques, bien que le récit, pas franchement élaboré, ne nous permet pas de nous attacher aux héros.

Ma note : 6/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-628582-4
Traduction : Sandrine Faoro

4 réflexions sur “Blue moon – L’esprit de la lagune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s