Strawberry Moon – La fille de la lune


Strawberry Moon – La fille de la lune de Laia Lopez

185 pages, éditions Hachette romans, à 13,90€


Résumé : Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous les autres étudiants, mais elle cache un secret. C’est une sirène. Elle vient de la lagune et a choisi, à ses 18 ans, de venir vivre sur la terre ferme pour échapper à la solitude de sa condition aquatique, d’autant plus qu’étant une espèce rare et puissante de sirène, elle a grandi à l’écart des autres. Grâce à d’autres étudiants sirènes, elle essaie de s’intégrer à la vie étudiante et de passer inaperçue, comme l’exigent les règles du monde aquatique. Mais ce n’est pas si simple. Un garçon nommé Eiden attire son attention et les deux se rapprochent beaucoup, alors que les relations entre humains et sirènes sont très mal vues par le Conseil de la lagune…


Extraits : « Désormais nous sommes unis par le destin. Nous sommes une famille. Et en famille, on n’est jamais seul. »

« Ce qu’il devait faire, c’était entamer une conversation à la fois amusante et naturelle. Paradoxalement, il n’y avait évidemment rien de moins naturel que de réfléchir aux sujets de conversation qui paraîtraient les plus naturels. »


Mon avis : Strawberry Moon est une saga jeunesse dont la particularité est que l’histoire se décline en partie sous forme de roman graphique, avec de magnifiques illustrations réalisées par l’auteure elle-même. C’est vraiment l’atout majeur de ce livre, le petit plus qui fait toute la différence, qui enrichit et sublime parfaitement le texte. J’ai eu un véritable coup de coeur pour ces planches colorées, à la lisière entre le manga et les dessins animés.

Pour parler de l’histoire, nous voici plongé dans le monde fantastique des sirènes. Diana, une jolie sirène blonde, a passé l’étape du Conseil de la Lagune qui l’autorise à résider sur la terre ferme, dans le monde des humains. Elle y rejoint Mako, Lucas, Edlyn et Isla, eux-même habitant de la lagune, qui ont transformé leurs queue de sirènes et tritons en jambes humaines. Mais les humains ne savent pas qu’il existe des êtres surnaturels vivants sous la mer et ils ne doivent en aucun cas être au courant de leur existence, au risque de mettre en péril la vie de l’ensemble des sirènes. Mais lorsque Diana rencontre Eiden, un jeune humain sympathique et séduisant, le coup de foudre est immédiat. Bien que les relations entre humains et sirènes soient proscrites, Diana se rapproche dangereusement du jeune homme.

Les amoureux de l’univers Disney, avec notamment La Petite Sirène, devraient apprécier ce roman. Il y a peu, j’ai lu The surface breaks de Louise O’Neill, qui était une revisite de l’histoire originelle, où l’on retrouvait une sirène, privée de sa voix et propulsée parmi les humains. Dans Strawberry Moon, la revisite du mythe est plus libre, mais on y décèle tout de même des éléments légendaires communs à La Petite Sirène : la lagune, les sirènes, les tritons et les terribles murènes. L’univers est fantastique, on se sent vite transporté dans ce monde féerique.

Néanmoins, j’ai trouvé l’histoire d’ensemble un peu simple, trop enfantine. Certes, c’est un livre à visée adolescents, mais il n’empêche qu’avec des personnages un peu plus travaillés et plus de vraisemblance dans l’histoire, cela aurait contribué à rendre le récit plus attractif et pérenne dans l’esprit des lecteurs. On constate également un déséquilibre flagrant dans la narration, avec une première partie assez lente, où Laia Lopez pose les bases de son histoire, présente les personnages et déploie contexte et atmosphère voulus. Puis une seconde partie beaucoup plus rapide, sans doute trop rapide même, où les actions s’enchaînent sans vrai liant. Une inégalité rythmique qui surprend, décontenance et aurait mérité plus de subtilités, où du moins un juste milieu entre ces temps tempo opposés. Strawberry Moon n’en reste pas moins agréable à découvrir et fera sans doute le bonheur des jeunes lecteurs !

Un second tome est actuellement en préparation et devrait voir le jour en novembre prochain.  Le dénouement de ce premier tome apporte son lot de surprises et d’actions, c’est un très bon cliffhanger, qui présage une suite détonnante ! Par conséquent, je pense me procurer le tome 2, pour pouvoir continuer à suivre les aventures de nos jeunes sirènes et tritons et en apprendre plus sur les mystères qui entourent la lagune.


Un roman jeunesse aux graphiques sublimes, qui nous plonge dans l’univers féerique des sirènes. Bien qu’assez simple, l’histoire reste plaisante à lire.

Ma note : 6,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-628581-7
Traductrice : Sandrine Faoro

12 réflexions sur “Strawberry Moon – La fille de la lune

  1. Miss Obou dit :

    J’irais bien ouvrir ce livre juste pour voir les dessins que je trouve superbe! Bon, il reste que c’est un livre un peu trop « simple » d’après toi…peut-être à lire après un livre bien compliqué histoire de décompresser! lol!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s