Un autre jour


Un autre jour de Valentin Musso

327 pages, éditions Points, à 7,70€


Résumé : Que peut-on encore perdre quand la vie vous arrache le seul être que vous avez jamais aimé ?

Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer.
Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…


Extraits : « Voilà peut-être le drame de l’existence : se croire toujours différent des autres. Personne, pourtant, ne fait exception sur cette terre. »

« Il n’y a rien qui nous rende plus vulnérables que les enfants, Adam. Tout ce que l’on prend pour des problèmes n’en est pas tant que la chair de notre chair est en sécurité. »


Mon avis : J’étais particulièrement impatiente de découvrir l’écriture de Valentin Musso, le frère cadet du célèbre écrivain, Guillaume Musso, romancier le plus vendu en France, dont les titres, exportés dans le monde entier, connaissent un terrible succès. Son frère, Valentin, bien moins connu dans la sphère littéraire, se différencie de ce dernier par son attrait pour le roman noir. Il  jouit notamment depuis quelques années d’une notoriété croissante en France et dans le monde.

Adam Champan est marié à Claire. Un beau matin, un terrible pressentiment le prend : il sent que Claire est en danger. Ni une ni deux, il part chez ses beaux-parents, où Claire a trouvé refuge le temps d’un week-end. Et l’indicible se produit : on lui apprend que sa femme a été retrouvée morte, étranglée, sur la plage, alors qu’elle faisait son jogging quotidien. Une nouvelle qui l’anéantit littéralement. Sauf que la vie nous réserve parfois de drôles de surprises. Le lendemain matin, ouvrant les yeux, il se rend compte que son réveil affiche la même date que la veille. Comme dans le célèbre film américain Un jour sans fin, réalisé par Harold Ramis, notre héros semble bloqué dans une boucle temporelle qui l’oblige à revivre la même journée. Une situation tout a fait profitable à Adam, qui  va pouvoir sauver sa femme avant qu’elle ne se fasse tuer.

Valentin Musso nous projette dans un univers suffocant et énigmatique, au coeur d’une enquête pour le moins incompréhensible. Deux temporalités parallèles se confrontent, sorte de faille spatio-temporelle comme on en trouve dans les plus grands romans de science-fiction. Mais attention, il s’agit bien ici d’un polar : peuplée de rebondissement et doté d’un suspense qui captive et effraie tout à la fois. On se perd en conjectures, tentant vainement de comprendre ce qu’ils se passe : quelle est la véritable temporalité ? Claire est-elle vraiment morte ? Que s’est-il passé pour qu’Adam revive la même journée ? Autant de questions qui ne trouveront réponse qu’au dénouement du récit. Ce dernier, bien que quelque peu surfait, tiré par les cheveux, comme on dit – je ne vous en dirais pas plus, pour ne pas gâcher la surprise, dans le cas où vous seriez intéressé pour le découvrir. Sachez seulement que l’expérience vécue par Adam est expliquée de façon désordonnée et peu cohérente et ne m’a pas convaincue. Une histoire de manipulation mentale qui aurait bien être mieux travaillée.

J’avoue avoir été passablement perturbée par l’univers parallèle, proche de la science-fiction, que je n’attendais pas dans un roman policier comme celui-ci. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture, bien au contraire : en pleine confusion narrative, j’ai pris plaisir à décortiquer les tenants et aboutissants de l’intrigue. Celle-ci est bien ficelée, haletante comme je les aime. Je déplore seulement la construction du protagoniste Adam, que je n’ai pas trouvée aboutie. Manque de profondeur, de vraisemblance, d’empathie… je n’ai pas accroché avec lui, ni avec aucun des autres personnages, qui ressemblent à monsieur et madame tout le monde : banals, simples, caricaturaux à souhait.


Entre réel et imaginaire, Valentin Musso nous ballotte au coeur d’une intrigue captivante et énigmatique. 

Ma note : 6,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-7578-8091-3

3 réflexions sur “Un autre jour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s