Derniers adieux


Derniers adieux de Lisa Gardner
493 pages, éditions Le Livre de Poche, à 7,90€


Résumé : Est-ce parce qu’elle attend un enfant que Kimberly Quincy, agent du FBI, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d’une prostituée enceinte ? Depuis quelque temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d’Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s’en préoccuper. Un serial killer s’attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s’agit-il de crimes imaginaires ? Sans le savoir, la jeune femme s’enfonce dans le piège tendu par un psychopathe. Comme pour sa mère et sa soeur, victimes autrefois d’un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly…


Extraits : « Ne regardez pas avec vos yeux, leur disait tout bas leur père de sa voix grave. Regardez avec votre intelligence, cherchez avec votre coeur. »

« Les frères et soeurs se disputent, bonhomme, mais ça ne les empêche pas de s’aimer. »


Mon avis : Kimberly Quincy est une agent FBI reconnue dans sa profession, enceinte depuis plusieurs mois. Une prostituée, également enceinte, indique à Kimberly les disparitions inquiétantes de travailleuses du sexe et amies, sans que personne ne semble s’en inquiéter outre mesure. Selon cette indic, l’homme à l’origine de ces enlèvements se ferait appeler « Dinechara », un personnage terrifiant qui vouerait un culte aux araignées. Kimberly, touchée par les propos rapportés, souhaiterait enquêter sur cette affaire, sans toutefois le pouvoir, faute de preuve concrète qui permettrait l’ouverture officielle d’une enquête. Elle va néanmoins tenter de mettre en lumière ces mystères, sans forcément en référer à ses supérieurs. En parallèle, nous suivons un jeune garçon, manifestement kidnappé par un homme qu’il nomme « Burgerman ». Ce dernier l’oblige à commettre des crimes sexuels odieux et se sert du garçon pour en perpétrer d’autres.

Derniers adieux regroupe tous les ingrédients qui font d’une histoire un bon thriller : un rythme soutenu, du suspense à gogo, un psychopathe déséquilibré, une flic impliquée, des éléments bien flippants, le tout mijoté à feu doux dans une atmosphère bien oppressante. Néanmoins, je n’ai pas spécialement accroché à l’histoire, que j’ai trouvé assez plate. Elle manque de fond, de recherche, tout comme les personnages manquent de caractéristiques spécifiques qui en feraient des personnages emblématiques. Enfin, le déroulé global du récit manque de liant, ce qui m’a souvent fait perdre le fil de l’histoire : on saute d’un interlocuteur à un autre, sans plus comprendre le sens et surtout le rôle de chacun dans l’histoire. Je n’ai pas été entraîné par ce récit, qui ne m’aurait pas laissé éveillé toute une nuit, mais il se laisse quand même lire facilement.

Pour finir, je reproche un peu à l’auteure son imagination trop débordante, qui ont fait de certaines scènes des scènes totalement surréalistes. Il ne vous aura pas échappé en lisant certains résumés que le suspect principal est un déséquilibré, fanatique d’arachnides velues, souvent mortelles, qu’il prend plaisir à voir se promener sur le corps de ses victimes : improbable ! Mais Lisa Gardner a imaginé toute une ambiance assez démesurée autour de ce fou, avec notamment des tatouages de yeux d’araignées sur le front de l’agresseur ou le cou de ses victimes ; des araignées grouillantes par centaines ; des cocons à taille humaine… Les arachnophobes sont prévenus : passez votre chemin si vous ne voulez pas frémir toute la nuit.


Un polar qui se laisse facilement lire, mais qui manque quand même de suspense et de fond. On se perd facilement dans ce dédale de chapitres, qui n’ont pas de liants et d’éléments suffisamment forts pour marquer les esprits. Je suis mitigée, mais je retenterai avec plaisir un autre Lisa Gardner !

Ma note : 5,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-253-17582-7
Traduction : Cécile Deniard

Publicité

2 réflexions sur “Derniers adieux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s