Soeurs


Soeurs de Bernard Minier
522 pages, éditions Pocket


Résumé : Mai 1993. Deux sœurs, Alice, 20 ans, et Ambre, 21 ans, sont retrouvées mortes en bordure de Garonne. Vêtues de robes de communiantes, elles se font face, attachées à deux troncs d’arbres. Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante. Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle-t-il pas La Communiante ?… L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime-t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.
Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.
Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?


Extraits« Les hommes font des promesses, et ils oublient de les tenir.« 

« À partir de cet instant, il était en première ligne, regardant la mort en face – cette morte qui, quand on est enfant puis adolescent, est pour les autres, et à laquelle les parents font barrage, premières cibles avant de l’être soi-même, dans l’ordre naturel des choses. Mais parfois l’ordre n’est pas respecté et les enfants partent les premiers. Parfois aussi, les parents partent un peu tôt – et il faut alors affronter seul ce vide qu’ils laissent entre nous et l’horizon. »


Mon avis : Alice et Ambre, deux jeunes soeurs, qui se ressemblent comme des jumelles, sont retrouvées assassinées, dans une mise en scène macabre. Le jeune inspecteur Martin Servaz, nouvellement affectée dans la brigade de Toulouse, se charge de sa première enquête… et pas des moindres. Il découvre que le meurtre des deux soeurs se réfèrent fidèlement à un roman policier écrit par Erik Lang, un écrivain qui fascinait Alice et Ambre. Les soupçons se dirigent immédiatement vers cet homme, sans réelle preuve concrète de sa culpabilité. Des années plus tard, l’inspecteur Servaz découvre un nouveau corps d’une femme assassinée en suivant le même schéma macabre que les deux soeurs. L’enquête, fermée des années plus tôt, est réouverte : le meurtrier court toujours !

Soeurs est le premier roman de l’excellent auteur de polar français Bernard Minier que j’ai le plaisir de lire. Bien que ce titre s’inscrit dans une saga des aventures policières de l’inspecteur Servaz, celui-ci peut se lire séparément des autres. On y découvre un jeune inspecteur un peu tâtonnant, peu sûr de lui, qui manque de charisme et d’assurance. C’est un protagoniste effacé, qui ne marque pas forcément les esprits, très éloigné de l’archétype des inspecteurs de police que l’on peut découvrir dans les romans policiers traditionnels ou les blockbusters américains. En somme, il est peu crédible dans son rôle d’inspecteur, que ce soit auprès des autres personnages qu’il rencontre dans le récit, ou même dans l’esprit des lecteurs.

Malgré ses 500 pages, Soeurs se laisse facilement dévorer. Le rythme est effréné, les temps morts sont rares, les rebondissements s’enchaînent avec fluidité et rapidité. J’ai néanmoins trouvé que le dénouement était un peu trop complexe. En effet, on ressent une volonté réelle de la part de Bernard Minier d’embrouiller l’esprit de ses lecteurs dans une enquête qui sorte de l’ordinaire. Mais à trop vouloir en faire, on s’y perd. Peut-être que je n’étais pas assez attentive, mais j’ai eu du mal à comprendre la fin de l’histoire, à bien cibler quel était le véritable coupable, quels étaient ses motifs, comment l’enquête a pu déterminer son implication dans l’affaire. L’articulation finale manquait de cohérence : je reste donc sur ma faim… mais je re-tenterai avec plaisir de lire un prochain Bernard Minier !


Une première découverte de l’auteur qui ne m’a pas forcément convaincue. Le rythme est effréné, le scénario original, mais les personnages trop effacés et le dénouement peu crédible. 

Ma note : 5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-266-29189-7

2 réflexions sur “Soeurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s