Les potos d’abord


Les potos d’abord de Rachel Corenblit

63 pages, éditions Nathan


Résumé : Lequel de nous deux a eu l’idée ? On se l’est demandé, après. Lequel de nous deux a proposé à l’autre en premier ce plan foireux


Extraits : « Lequel de nous deux a eu l’idée ?
On se l’est demandé, après. Lequel de nous deux a proposé à l’autre en premier ce plan foireux… qui n’était pas censé être un plan foireux. Sur le papier, c’était même une idée brillante. Un projet vraiment classe. »

« Elle va venir, la grosse explication. La grande engueulade. Celle dont on se souvient quand on est vieux, que le temps nous est passé dessus, les années. Que toute l’expérience de la vie nous a forgés. Celle qui permet de tester vraiment le sens de l’amitié. Celle à laquelle on résiste ou on succombe. »


Mon avis : Je ne vous présente plus la collection Court toujours des éditions Nathan, que je prends plaisir à découvrir au fil des mois. Pour les nouveaux lecteurs, elle consiste en la publication de courtes histoires, qui peuvent se lire en trente minutes ou une heure à peine, sur des thématiques fortes d’actualité. Le récit est décliné sur différents supports, papier, numérique et audio. De quoi sustenter un large public !

Dans Les potos d’abord, deux adolescents, Nathan et Ihmed, amis d’enfance, décident de passer leurs premières vacances ensemble, seuls, sans leurs parents. Nathan réserve un camping en pleine campagne, proche de la mer, avec toutes les commodités. Sauf que leurs vacances ne vont pas se passer comme prévu. Déconvenues de dernière minute, prises de tête, désillusions… les deux amis se rappèleront toute leur vie de leur premier été ensemble.

Rachel Corenblit aborde ici des sujets sociétaux forts : le racisme, la discrimination, le regard d’autrui, avec comme mot d’ordre : l’acceptation des différences et la tolérance. En confrontant deux amis aux antipodes l’un de l’autre pour ce qui est de leur environnement social, de leur contact avec autrui, de leur culture ou de leur rapport à l’argent autres, l’auteure pointe du doigt les inégalités qui sévissent encore trop lourdement dans notre sphère sociale. Des thématiques puissantes, abordées de manière simple, directe, avec une certaine légèreté, à travers une amitié solide et sincère. Les plus jeunes devraient s’identifier facilement à ces deux adolescents et comprendre les enjeux sociétaux évoqués. Chacun peut agir à son niveau pour faire changer la société ; il suffit simplement d’en prendre conscience.


Deux amis, très différents, partent pour la première fois en vacances seuls. Un court roman jeunesse sur l’amitié, qui aborde des sujets de société forts : la discrimination, le racisme, la tolérance. J’ai apprécié.

Ma note : 7/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 313-3-09-223277-0

5 réflexions sur “Les potos d’abord

    • analire dit :

      Celui-ci n’est pas celui que j’ai préféré, mais je te conseille d’en découvrir un s’ils t’intéressent : ils sont pas chers, se lisent facilement et racontent des histoires de société intéressante. Tu peux même l’acquérir via le support que tu souhaites 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s