Le musée des monstres, tome 2 : La statue hurlante


Le musée des monstres, tome 2 : La statue hurlante de Lauren Oliver et H.C. Chester, illustré par Benjamin Lacombe

347 pages, éditions Hachette romans, à 15,90€


Résumé : Le Petit Musée des Horreurs de Dumfrey, où vivent Pippa, Sam, Thomas et Max, est à deux doigts de fermer ses portes. Définitivement.
Comme si cela ne suffisait pas, leur ami, le célèbre sculpteur Siegfried Eckleberger, est assassiné. Bouleversés mais décidés à le venger, les quatre orphelins mènent l’enquête. Très vite, des indices révèlent que la mort du sculpteur serait liée au meurtre d’une riche héritière de New-York, ainsi qu’à leur propre passé…


Extraits  « Rappelez-vous, mes amis, c’est dans les paysages les plus accidentés qu’on trouve les plus beaux diamants ! »

« Tous les hommes sont des monstres. Le seul crime consiste à prétendre le contraire.« 


Mon avisAprès le premier tome La tête réduite me voici plongé dans la suite de cette saga jeunesse, avec le second volume des aventures des orphelins du Musée des monstres « La statue hurlante. »

Le musée de Dumfrey est prêt à mettre la clef sous la porte. Le propriétaire cherche un moyen d’attirer de nouveaux spectateurs et va, pour se faire, s’appuyer sur un fait divers qui passionne les foules : l’assassinat de madame Richstone par son époux. Pour mettre en scène ce drame dans son musée, Dumfrey va faire appel à son ami artiste Tache-de-son, pour qu’il réalise des statues identiques aux personnages du fait divers. Seulement voilà, quelques jours seulement après avoir livré son travail au musée, Tache-de-son est assassiné. Pippa, Sam, Thomas et Max, les orphelins du musée, vont partir enquêter sur le meurtre de leur ami commun.

On y retrouve les quatre attachants protagonistes du précédent tome, qui n’ont pas perdu de leur verve et de leur énergie. Chacun reste fidèle à lui-même : Max et ses couteaux, Thomas et son corps élastique, Sam et sa force spectaculaire, ainsi que Pippa et son don d’intrusion. Ils sont plus que jamais unis pour mettre la main sur le meurtrier de leur ami Tache-de-son.

Malheureusement, j’ai l’impression que l’on tourne un peu en rond dans cette saga. C’est-à-dire que le second tome reprend tous les ingrédients déjà utilisé dans le premier :  les quatre personnages principaux qui vont enquêter pour résoudre une énigme ; le musée de Dumfrey qui n’attire plus de visiteurs et qui est au bord de la faillite ; le méchant Rattigan qui rôde, prêt à faire du mal aux orphelins. J’ai l’impression que ça n’avance pas vraiment. Ça n’est pas pour cela que je n’ai pas apprécié ma lecture, loin s’en faut, mais plus de nouveauté et de surprises ne m’auraient pas déplus.

Enfin, tout comme je l’avais longuement décrit dans la chronique que j’avais rédigé sur le premier tome de cette saga, la magie et l’incroyable de l’histoire ne ressortent pas assez à mes yeux. Il aurait fallu creuser davantage cet aspect-là du récit pour faire rêver davantage les lecteurs et les projeter dans le monde si curieux du Musée de Dumfrey.


Un deuxième tome à la construction narrative quasiment similaire au premier : énigmatique, mystérieux, mais un peu fade et redondant. Plus de magie et d’incroyable pourrait permettre aux plus jeunes comme aux plus âgés, de mieux apprécier cette lecture en s’émerveillant davantage. 

Ma note : 5,5/10

 

Publicités

3 réflexions sur “Le musée des monstres, tome 2 : La statue hurlante

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s