Biographie·Témoignage

Cette étoile ne s’éteindra pas


Cette étoile ne s’éteindra jamais 

de Esther Earl, Lori et Wayne Earl

443 pages, éditions Nathan, à 17,95€


Résumé : La vie et les mots d’Esther Grace Earl, la jeune fille qui a inspiré le personnage d’Hazel à John Green. Un livre poignant, regroupant écrits et documents sur Esther Earl, la jeune fille qui a inspiré à John Green le personnage féminin de Nos étoiles contraires. Une jeune fille qui brille à travers tout le livre par sa joie et sa soif de vivre.


Extraits :  « Le monde dans lequel nous vivons est défini par ses limites. On ne peut pas voyager plus vite que la lumière. On mourra tous un jour. On ne peut pas y échapper. Mais la conscience humaine a ceci de miraculeux et d’encourageant qu’elle est capable de concevoir l’absence de limites.« 

« J’ai dit un peu plus haut que ce soir de 2009 où Esther m’a sauvé de la piste de danse n’était que le début d’une longue série. En fait, elle me sauve constamment. Dans ces pages et dans mes souvenirs, elle me rappelle que la vie n’a pas besoin d’être longue pour être heureuse et bien remplie, qu’on peut souffrir d’une dépression sans la laisser nous dévorer, et que le sens de notre existence passe par les autres, par la famille et les amis qui transcendent et surmontent toutes les formes de souffrance. Pour citer le Cantique des cantiques, « l’amour est aussi fort que la mort ». Peut-être même plus. »


Mon avis : Cette étoile ne s’éteindra pas est un livre-hommage à Esther Earl, une jeune fille atteinte d’un cancer de la thyroïde, qui s’est éteinte en août 2010, à l’âge de 16 ans.

Ce livre regroupe des écrits d’Esther, que ce soit des écrits réalisés dans son journal intime, qui parlent de l’avancée de sa maladie et des émotions qu’elle éprouve ; ou des lettres d’amour destinés à son entourage. J’ai été surprise par la créativité de la jeune fille, qui accompagnait chaque écrits d’illustrations ou de petits dessins humoristiques. De plus, à la la fin de l’ouvrage, ses parents ont compilés quelques ébauches de fictions commencées par Esther… il n’y a pas à dire, cette jeune fille avait une âme d’artiste !

Vous retrouverez également quelques photos d’Esther, souriante, avec ses amis, sa famille, ou John Green ; ainsi que de magnifiques témoignages de son entourage (des écrits de ses parents, de ses amis…) qui débordent d’amour envers Esther et de remerciements, au vu de tout ce qu’elle leur a apporté.

Un exemple d’une page du livre, avec la transcription en français d’une lettre d’Esther pour l’anniversaire de son père, accompagné d’une photo d’eux deux. L’amour transpire de chaque mot.

 

Esther était une jeune fille exceptionnelle, à la maturité bien trop avancée. Sa maladie l’a fait grandir trop vite. C’était quelqu’un de très créatif, optimiste, toujours de bonne humeur, avec des mots doux et personnels pour chaque personne de son entourage. Ce qu’il y avait de merveilleux avec elle, c’est que malgré tous les maux qui l’accablaient, Esther n’a jamais dramatisé sa situation, au contraire, elle est restée celle qu’elle avait toujours été : souriante, rigolote, sympathique, empathique. Cette jeune fille, du haut de ses 16 ans, est un vrai modèle de gaieté et de courage.

Elle s’exprimait à travers son journal, à travers son blog, ses vidéos Youtube… elle faisait entendre sa voix, et souhaitait changer et améliorer le monde. Esther vivra encore longtemps, dans l’esprit de ses proches, et à travers ses nombreuses actions à l’encontre des personnes dans le besoin.

Pour information complémentaire, Esther est la jeune fille qui a inspirée John Green, l’auteur de Nos étoiles contraires, un roman jeunesse sorti en 2012, resté plus de sept semaines à la tête du New York Times Best Seller list. Leur passion commune pour Harry Potter les a fait se rencontrer lors d’un événement organisé pour les fans de la série. Esther appréciait John Green, alors connu pour les vidéos YouTube qu’il tournait avec son frère Hank. Une jolie amitié va naître entre ces deux personnes, tant et si bien que l’auteur, très affecté par le décès d’Esther, survenu la veille de son propre anniversaire, lui rendra hommage à travers son livre.

Les parents de Esther, Lori et Wayne, perpétuent la mémoire de leur fille et les valeurs qu’elle incarnait, à travers l’association TSWGO qui signifie This Star Won’t Go Out. Ils récoltent de l’argent, pour aider financièrement les familles qui ont un enfant atteint du cancer. Les traitements sont très onéreux ; Esther a eu la chance d’avoir une famille aimante et attentionnée, qui s’est privée, allant parfois jusqu’à avoir du mal à joindre les deux bouts, pour assurer sa guérison partielle. Une belle initiative, qui permettra d’apaiser quelque peu les souffrances quotidiennes des proches.

Pour l’achat de ce livre, 1 euro sera reversé à l’association Imagine for Margo, qui aide les enfants atteints d’un cancer.


Ce livre-hommage est à l’image d’Esther : coloré, vivant, rempli d’amour. Un récit poignant, qu’il faut lire en ayant le coeur bien accroché. 

Ma note : 8/10

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Cette étoile ne s’éteindra pas »

  1. Ping: E

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s