Hercule Poirot : Drame en trois actes


Hercule Poirot : Drame en trois actes
de Frédéric Brémaud et Alberto Zanon
64 pages, éditions Paquet


Résumé : Le révérend Babbington meurt lors d’une réception dans la propriété du célèbre acteur Sir Charles Cartwright. Autre temps, autre drame, le renommé docteur Strange décède chez lui, devant des amis réunis pour un repas… Mais quel rapport entre ces deux affaires ?
C’est ce que se demande Hercule Poirot… S’il a assisté au décès du premier, il était bien loin pour le second. Mais les petites cellules grises du détective belge lui souffle que ces deux affaires ont un lien. Serait-ce l’oeuvre d’un tueur en série ? Qui sera alors le prochain sur la liste ? Une affaire bien étrange qui va mettre les nerfs de Poirot à rude épreuve.


Extraits : « Reconstituer le crime consiste à assembler les faits l’un après l’autre, comme dans la construction d’un château de cartes. Lorsque les cartes ne tiennent pas en équilibre, il faut repartir de zéro. »

« Un criminel vraiment malin se serait assuré que le fait de figurer sur cette liste le désignerait comme l’un des suspects. Il se serait donc arrangé pour ne pas y paraître… »


Mon avis : Les éditions Paquet ont pris le parti d’éditer un scénario d’Agatha Christie sous forme de bande-dessinée. Défi relevé avec brio par Frédéric Brémaud et Alberto Zanon, qui ont su produire de très belles planches et un texte simplifié et adapté sous format bande-dessinée.

Dans Drame en trois actes, on retrouve le héros phare qui doit sa renommée à Agatha Christie : le célèbre Hercule Poirot. Dans un univers mondain composé d’un panel de personnages hétéroclites mais chics, des meurtres successifs ont lieu lors de soirées de réception. Épaulé par certains acolytes, Hercule Poirot va tenter de débusquer le coupable, caché dans une myriade de personnages qui paraissent tous plus innocents les uns que les autres. Mais c’est bien là le talent de l’auteure d’origine : elle arrive à retourner des situations incroyables pour nous tenir en haleine jusqu’au bout et nous surprendre par une découverte inattendue.

J’ai beaucoup aimé les dessins des planches, que j’ai trouvé à la fois élégants et chics, totalement adaptés à l’enquête narrée, mais aussi vifs et dynamiques, ils apportent quelque chose de moderne et d’original à l’histoire.

Malgré tout le respect que j’ai pour l’auteure, j’ai eu du mal à être transportée par cette adaptation. Forcément, comme c’est sous format bande-dessinée, le scénario est moins dense, le suspense moins présent, on s’attache moins aux personnages, que tout ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant de l’auteure. J’ai également trouvé le personnage d’Hercule Poirot un peu effacé ; il semble moins sûr de lui que d’accoutumé, moins charismatique aussi.


Une adaptation intéressante, qui devrait plaire aux fans d’Hercule Poirot. Les planches sont sublimes, réalistes, le scénario cohérent avec le texte originel d’Agatha Christie. Néanmoins, fatalement, le suspense est amoindri par rapport aux polars plus denses.

Ma note : 5,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-88932-241-1

3 réflexions sur “Hercule Poirot : Drame en trois actes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s