Bilan du mois

MAI 2022

Le bal des cendres de Gilles Paris (291 pages)
LX18 de Kamel Benaouda (277 pages)
Blackwater, tome 2 : La digue de Michael McDowell (257 pages)
Brigantessa de Giuseppe Catozzella (371 pages)
Hercule Poirot : Drame en trois actes de Frédéric Brémaud et Alberto Zanon (64 pages)
Et pourtant nous sommes vivants de Sera Milano (317 pages)


6 livres lus, soit 1577 pages


 

Mon coup de coeur du mois :

——      nn — —            

 

ma DÉCEPTION du mois :

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s