Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniveraire de Jonas Jonasson.
507 pages, éditions Pocket, à 7,69 €

 

Résumé : Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringuant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – presque par inadvertance – à un membre de gang. S’engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénomée Sonja….
Extraits : « On peut dire ce qu’on veut de la cuisine française, mais une chose est sûre : on a beau vider son assiette, on n’est pas rassasié. »
« Sa vie avait été passionnante, mais rien ne dure éternellement, à part peut-être la bêtise humaine.« 

Mon avis : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est un titre très original, accrocheur et marrant. Il faut se l’avouer, j’ai en grande partie choisi de lire ce livre pour le titre, mais également la couverture, qui m’avait bien plût.

L’écriture de Jonas Jonasson est certes, un peu compliquée, mais très sympathique à lire. Il n’y a pas de véritable thème sur le livre, mais le ton employé tout au long du récit est génial : simple, avec certaines pointes d’humour.

J’ai bien aimé l’histoire globale.

Elle se découpe en deux périodes, souvent alternées au fil des chapitres. L’une se passe dans le présent, et l’autre dans le passé. Celle qui se déroule actuellement narre les aventures du vieux et ses amis en cavale, alors que l’autre raconte la vie passée très mouvementée d’Allan Karlsson, le centenaire.

Ce petit vieux est un personnage amusant, qui a encore toute sa tête, une vitalité hors du commun, et un passé impressionnant !

J’ai passé un agréable moment de lecture. Le seul petit hic, le point faible de ce livre est, je pense, les longs passages parlant de politique. Je lisais sans trop comprendre, mais j’ai néanmoins continué, malgré ces quelques longueurs.

Pour un bon moment de lecture, sans prise de tête et avec humour, je vous conseille ce livre-ci !

 

Ma note : 8/10
Publicités

2 réflexions sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

  1. Pingback: J – AnaLire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s