The Remnant Chronicles, livre 1 : The kiss of deception


The Remnant Chronicles, livre 1 : The kiss of deception de Mary E. Pearson
475 pages, éditions La Martinière fiction, à 20€


Résumé : Lia est princesse de Morrighan, un royaume englué dans ses traditions. En tant que première née de sa famille, elle doit épouser un prince dont elle ne sait presque rien et qu’elle n’a jamais rencontré… Mais leur union est capitale pour la bonne entente de leurs deux royaumes. Pour fuir ce destin tracé pour elle et la vie étriquée qui l’attend, Lia s’enfuit le matin de ses noces pour commencer une nouvelle vie dans l’anonymat le plus complet. Mais on n’humilie pas deux royaumes impunément… Les émissaires de son père se lancent sur sa piste. Le prince éconduit est bien décidé à la retrouver. Et un mystérieux assassin envoyé par un royaume tierce se lance à sa recherche. Lia ne sait pas qu’elle est traquée. Et quand deux hommes font irruption dans sa nouvelle vie, elle ignore que l’un deux est le prince, et l’autre l’assassin. Lia court un grave danger. Mais elle pourrait bien aussi tomber éperdument amoureuse et percer à jour les secrets et les complots qui gangrènent les royaumes.


Extraits« Tromper délibérément quelqu’un, ce n’est pas une erreur. C’est une décision froide et calculatrice. Surtout lorsque la victime est une personne que l’on prétend aimer. »

« Il y a deux façons d’affronter l’inévitable : y aller à reculons ou passer à l’offensive. »


Mon avis : En ce moment, je sors de ma zone de confort littéraire pour découvrir des titres assez éloignés de mon genre de prédilection. Ici, avec ce roman Young Adult tourné vers le fantastique, c’est pour moi un saut dans l’inconnu le plus total… mais un saut réussi ! En effet, j’ai vraiment adoré cette lecture. Sorte de conte de fée revisité, nous suivons Lia, une jeune princesse engluée dans les traditions de son royaume, qui n’aspire qu’à la liberté et à l’indépendance. Alors qu’elle est promise par son père au fils du roi d’à côté, Lia décide de s’enfuir, laissant derrière elle ses proches, son devoir et son identité de princesse. Elle chevauche durant des jours aux côtés de sa fidèle servante Pauline, avant d’atterrir dans un charmant village, où les deux jeunes femmes reconstruiront leurs vies et leurs identités, en travaillant notamment dans une auberge comme serveuses. Mais on ne peut pas disparaître aussi facilement dans la nature… deux hommes se lancent à la poursuite de la princesse : son prince, celui pour lequel elle était promise, désireux d’en apprendre plus sur cette jeune femme au tempérament bien trompé ; puis un mystérieux assassin, envoyé par un autre royaume pour assassiner Lia. Ils la retrouvent, se cachent, la jaugent, s’engouffrent dans son quotidien pour mener à bien leurs missions respectives.

Le roman se découpe en plusieurs chapitres qui donnent la parole à nos trois protagonistes : Lia a la part de parole la plus conséquente, avec de longs chapitres consacrés à son point de vue ; puis Rafe et Kaden, le prince et le meurtrier, héritent eux aussi de chapitres, mais bien moins étoffés que ceux de Lia. Petite particularité pour ces deux hommes : Mary E. Pearson, désireuse de laisser planer le doute sur l’identité du prince et du meurtrier, ne révèle pas qui de Rafe ou de Kaden est quel personnage. Par ce mystère supplémentaire, une certaine tension vient accroître les pages du livre, car notre jeune Lia se rapproche dangereusement de l’un des hommes… qui pourrait être son meurtrier !

J’ai beaucoup aimé la dynamique du récit, de part l’alternance des chapitres d’une part, mais aussi par la rythmique des actions, assez nombreuses, qui s’enchaînent avec aisance et fluidité. Pour être tout à fait claire : on ne s’ennuie pas une seule seconde avec cette histoire ! Certains diront que c’est un conte de fée revisité déjà vu et lu plusieurs fois ; même si le récit n’est pas totalement novateur, j’ai été totalement happée dans l’histoire, j’ai appréciée découvrir Lia et suivre ses nombreuses aventures.

Enfin, l’auteure a réussie à me plonger dans un univers reculé, sans doute moyenâgeux, un monde dangereux, en guerre, où s’affronte plusieurs clans redoutables. Nous intégrons un petit village typique d’antan, avec des tours d’ivoire, des chevaux de trait et des traditions singulières. Elle mêle à cette atmosphère d’antan une pincée de magie, que l’on retrouve dans des mystérieux livres anciens qu’essaie péniblement de déchiffrer Lia, dans des dons et pouvoirs surnaturels rapidement évoqués, des créatures mythiques du fantastique (je pense notamment au dragon, qui n’apparaît pas clairement dans l’histoire, mais qui est évoqué à plusieurs reprises). Ainsi, Mary E. Pearson met timidement en place une atmosphère particulière, que j’espère voir encore plus approfondi dans le deuxième tome de cette saga.


Un premier tome réussi, dynamique, addictif, qui mêle habilement romance, fantastique et guerre de pouvoir. J’attends la suite avec beaucoup d’impatience.

Ma note : 8/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-7324-9904-8
Traduction : Alison Jacquet-Robert

3 réflexions sur “The Remnant Chronicles, livre 1 : The kiss of deception

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s