Littérature jeunesse·Thriller

The cruelty


The cruelty de Scott Bergstrom

425 pages, éditions Hachette romans, à 18€


Résumé : Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas un diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant… Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.

Extraits « Ça peut paraître bizarre mais j’aime ça, la douleur, le souffle précipité, le petit goût métallique. Ça me rappelle que j’ai un corps, que je suis un corps. Que je suis bien réelle et ne me limite pas aux pensées dans ma tête.« 

« Terrance est riche, je crois… Il l’est forcément pour habiter dans un endroit pareil. Et alors ? La façon dont il m’a serré contre lui alors qu’on se protégeait de la pluie n’a pas de prix, elle.« 

Mon avis : The Cruelty, c’est un thriller dynamique, premier tome d’une saga jeunesse, riche en actions et très prometteur.

Gwendolyn Bloom est une jeune Américaine ordinaire de dix-sept ans, qui vit seule avec son père adoptif, après le décès brutal de sa mère, il y a quelques années en arrière. Son père adoptif étant un haut diplomate, souvent envoyé en missions, Gwendolyn est amené à le suivre partout dans le monde  ; d’où sa large panoplie linguistique. Mais un beau jour, alors que son père est en mission à Paris, des hommes viennent annoncer à Gwendolyn sa disparition. Effondrée devant cette annonce soudaine et désorientée par l’inutilité des recherches entremises, la jeune fille décide de se lancer à la recherche de son père. Des recherches qui vont la mener dans des endroits malfamés. Drogues, violences, prostitution… rythmeront ses journées.

J’ai adoré le personnage de Gwen. Une fille jeune fille courageuse, déterminée et très malicieuse. Elle ne se laisse pas abattre par les événements qui l’assaillent, au contraire, elle se bat pour inverser la donne. Une persévérance a saluer, d’autant que les milieux malfamés dans lesquels elle échoue auraient pu être motif à l’abandon. Mais l’amour qu’elle éprouve pour son père et plus fort que tout et mérite qu’elle se sacrifie pour lui. C’est admirable !

Quant à l’intrigue en elle-même, bien que peu vraisemblable, elle est bien ficelée. L’auteur nous invite à plonger dans un univers à l’image négative, mal connu et sombre. Ne vous étonnez pas de découvrir énormément de brutalité entre ces pages. D’y voir des choses affreuses, voire inqualifiables (comme la marchandisation de corps humains ; pratique qui malheureusement, existe bel et bien dans notre monde contemporain). Les femmes sont rabaissées, elles se prostituent et vendent leur corps aux hommes, elles sont traitées comme des moins que rien et vendues comme des bêtes à des milliardaires. Personne ne peut rester stoïque face à ces pratiques : c’est pour cela qu’une certaine tension s’installe tout au long du récit. Le lecteur ne peut s’empêcher de tourner les pages, dans l’expectative, impatient de voir si l’histoire se terminera sur une note positive.

Un roman très dynamique, qui m’a facilement transporté dans les milieux pègres les plus noirs. L’écriture est rythmée et les actions, bien dosés, s’enchaînent avec aisance. Je suis impatiente de découvrir la suite de cette histoire.

Ma note : 7,5/10
Publicités

3 réflexions au sujet de « The cruelty »

  1. Ping: B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s