Vietnamiens


Vietnamiens de Benoît de Tréglodé
154 pages, éditions Ateliers Henry Dougier, à 14€


Résumé : Le Viêtnam : un pays des dualités.
Le Viêt Nam change ! L’avenir de ce pays de bientôt 100 millions d’habitants ne se réduit plus aux tumultes de l’histoire du siècle dernier, ni aux seules logiques de contrôle étatique. Bien sûr le passé, si proche de notre histoire, est encore présent mais se dessine un avenir résolument dynamique et orienté vers l’Asie du XXIe siècle.
Benoît de Tréglodé donne la parole à des hommes et des femmes de tout âge, de toutes conditions, citadins, ruraux, jeunes ou vieux, riches ou pauvres, des personnes proches du pouvoir ou opposants de longue date. Ils nous livrent leur Viêt Nam, tel qu’ils le vivent aujourd’hui.


Extraits« Dans l’esprit de beaucoup de Vietnamiens, le terme « Viêt Nam » exprime une volonté de dépassement, l’idée de s’affranchir, d’aller au-delà. »

« En 2008, l’Assemblée nationale a voté l’expansion de Hanoi. La capitale vietnamienne est devenue la 17e plus grande capitale du globe, avec une superficie de plus de 3 300 kilomètres carrés (une taille 3,6 fois supérieure à celle de l’ancienne ville), et sa population a augmenté de 80%, passant de 3,4 à 6,2 millions d’habitants. Pham Tuong Van regarde cette nouvelle ville se transformer. Les nouveaux giga-projets de transport (routes surélevées, périphériques), les futures lignes de métro et l’élargissement de nombreuses rues saignent la ville pour relier le vieux centre de plus en plus réduit à la portion congrue, le vieil Hanoi, aux nouveaux espaces conquis sur les rizières des zones périphériques. Des rangées d’arbres plusieurs fois centenaires bordant les rues ne résistent pas à cette vague de spéculation foncière. Des dizaines de lacs et d’étangs sont recouverts ; le lac de l’Ouest, poumon vert de Hanoi, a perdu près de 80 hectares de superficie. Hanoi se transforme lentement en un bloc de béton nu et sans vie. »


Mon avis : J’envisage de partir quelques semaines cet été au Vietnam, ce pays aux paysages tant convoités par les touristes ces dernières années, qui me donnent des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre. Grâce à Babelio, j’ai eu la chance de recevoir un essai sur ce pays, dans lequel Benoît de Tréglodé a recueilli de nombreux témoignages de vietnamiens et vietnamiennes, qui présentent leur pays sous différents angles. On y retrouve des artistes peintres, une chanteuse, des professeurs, scientifiques, journalistes, écrivains… chacun ont un lien particulier avec le Vietnam et décident de livrer leur vision de ce pays qui les a vu naître.

J’ai beaucoup aimé la diversité des thématiques abordées, dont la majeure partie sont des stéréotypes que nous, européens, nous faisons de ce pays. On y parle de son histoire culturelle, politique et géographique, avec les différentes guerres qui s’y sont succédées ces dernières années, les querelles avec la France, les États-Unis, la Chine, l’influence de ces pays sur l’ensemble du peuple vietnamien. Mais on y découvre également la réalité de la vie, qu’elle soit urbaine ou rurale, l’évolution des coutumes et traditions, l’ouverture économique, touristique et professionnel du Vietnam sur le monde occidental, mais aussi le changement de mentalité qui s’y opère. Bien que la censure y demeure encore présente, des questions comme l’homosexualité commence à devenir moins taboue dans la sphère familiale des vietnamiens.

Ce récit représente une belle introduction à la découverte de ce beau pays. J’ai trouvé l’ensemble des témoignages très intéressants et instructifs. Le travail de recoupement opéré par Benoît de Tréglodé a dû demander du temps et beaucoup d’investissement ; mais le résultat est très bon ! J’aurais néanmoins apprécié découvrir quelques photos, que ce soit les portraits des personnes qui témoignent ou des photos des paysages et de la vie Vietnamiens ; cela aurait rendu le récit encore plus vivant et réaliste.


Un essai concluant, qui nous en apprend plus sur la culture, l’histoire et les traditions du Vietnam. Un livre plein d’humanité, recherché et assez enrichissant. Néanmoins, quelques photos ou portraits auraient été appréciés !

Ma note : 6,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 979-10-312-0242-6

Publicité

2 réflexions sur “Vietnamiens

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s