Montagnes russes


Montagnes russes de Gwénola Morizur
80 pages, éditions Grand angle


Résumé : Avoir un enfant est devenu une idée fixe pour Aimée et les échecs successifs de FIV sont de plus en plus durs à accepter. Dans la crèche où elle travaille, la jeune femme fait alors la connaissance de Charlie qui élève seule ses enfants. Elle s’attache rapidement à l’un d’eux, Julio, et se met peu à peu à outrepasser ses fonctions. Malgré cela, une amitié de plus en plus forte se tisse entre Aimée et Charlie. Mais quand la maman de Julio se rend compte du comportement d’Aimée vis-à-vis de son fils, elle se sent trahie par son amie. Les disputes et les règlements de compte entraînent alors les deux femmes sur les montagnes russes, dans ces hauts et ces bas qui ressemblent à la vie et dans ces sensations fortes à l’image de leur amitié.


Extrait : « On a rangé nos espoirs dans une boîte, et lorsque l’on s’est retournés, notre amour était bien là, intact.« 


Mon avis : Montagnes russes est une bande-dessinée originale et très émouvante sur une thématique d’actualité, sans doute trop peu abordée dans les médias qu’elles qu’ils soient : le désir d’enfant non assouvi. Gwénola Morizur a écrit un sublime scénario, rempli de pudeur et justesse, magnifiquement illustré par la talentueuse Camille Benyamina dans des planches intimistes, aux couleurs tantôt froides ou chaudes, qui recèlent un sens profond et beaucoup d’émotions.

Nous faisons la rencontre d’Aimée, institutrice auprès des jeunes enfants et de son homme, Jean. Tous les deux rêvent d’avoir un enfant ; néanmoins, malgré de nombreuses tentatives, naturelles et artificielles, ils n’arrivent pas à donner la vie. Des échecs qui impactent leur moral à tous les deux, et particulièrement celui d’Aimée, qui se retrouve confrontée quotidiennement, de part son métier, aux enfants, à leurs parents et à leur bonheur conjoints. Lors d’une nouvelle rentrée scolaire, Aimée fait la rencontre d’une jeune mère de famille, qui s’occupe seule de ses trois enfants, deux adolescents et Julio, un petit garçon scolarisé dans la classe d’Aimée. Cette dernière, sentant la détresse de la jeune maman, se porte volontaire pour l’aider à cumuler sa vie de mère de famille, sa vie professionnelle et personnelle. Une proposition bienveillante, qui se retournera contre elle.

Montagnes russes met en scène une magnifique histoire d’amour, entre deux personnes attendrissantes, qui m’ont beaucoup émues. Malgré leurs échecs à répétition, Aimée et Julien se soutiennent, se consolent, s’épaulent, continuent à s’aimer, bien que de nombreux obstacles viennent se placer sur leur chemin de vie. C’est un très beau témoignage d’amour sincère, qui vient redonner espoir en des sentiments profonds et vrais. De même, l’amitié qui se tisse entre Aimée et la jeune maman est touchante à suivre. Toutes deux très différentes, elles se retrouvent dans la douceur de leurs gestes, dans leur amour maternel, leur combativité face à la vie. Ce sont deux belles personnes tourmentées par un quotidien compliqué, qui s’entraident mutuellement.

On comprend aisément le titre de la bande-dessinée une fois que l’on est passé par tout un panel d’émotions contradictoires : beaucoup d’espoir, des déceptions à répétition, de la tristesse face à des nouvelles peu encourageantes, de la joie quelques fois, mais surtout beaucoup d’amour et de tendresse. En somme, les auteures ont tenté de coller au plus près d’une vie banale, sans jamais embellir le quotidien, mais en le montrant tel qu’il est réellement : malgré les apparences et ce que chacun peut laisser percevoir de son quotidien, tout n’est pas toujours rose, chaque personne rencontre des problèmes personnels plus ou moins graves. C’est le véritable schéma de la vie, tout simplement.


Une très belle histoire d’amour et d’amitié, écrite et dessinée avec justesse, pleine de tendresse et de pudeur. Les auteures ont pris plaisir à jouer avec mes sentiments : tristesse, joie, déception, espoir… de véritables montagnes russes d’émotions !

Ma note : 8/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-8189-7600-5
Illustrations : Camille Benyamina

4 réflexions sur “Montagnes russes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s