Pièces détachées


Pièces détachées de Phoebe Morgan

381 pages, éditions L’Archipel


Résumé :Londres, janvier 2017. Corinne semble mener une vie sans souci. Pourtant, la jeune femme a déjà eu recours à trois tentatives de fécondation in vitro – sans succès. Mais cette quatrième fois, elle en est sûre, est la bonne. Sa dernière chance d’avoir un bébé.
Quand, un beau matin, elle découvre une étrange pièce de bois sur le pas de sa porte, elle y voit un signe du destin. Car cette petite cheminée appartenait à la maison de poupée que son père – mort il y a tout juste un an – avait fabriquée pour elle et sa sœur quand elles étaient enfants.
Puis, d’autres éléments de cette maison de poupée réapparaissent bientôt. Sur son bureau, dans sa cuisine… Elle prend peur. Qui s’introduit chez elle ? Qui l’espionne ? Et, surtout, pourquoi ?


Extraits : « La vie des gens se résume souvent à un vaste gâchis. A-t-on jamais une excuse valable pour aller voir ailleurs ? »

« Il faut se méfier des souvenirs. Ils sont dangereux. »


Mon avis : C’est l’histoire de deux soeurs, Ashley et Corinne. Ashley, l’aînée, mère de trois enfants, travaille comme serveuse dans un café pour prendre du recul et se détendre. En ce moment, elle en a plus besoin que d’habitude, puisque son mari James semble de plus en plus distend, rentrant à des heures de plus en plus tard. De son côté, Corinne essaie d’avoir un enfant avec son conjoint Dominique. Après plusieurs FIV ratées, ils espèrent sincèrement que ce dernier essai sera concluant. Dans leur quotidien déjà mouvementé, vient s’ajouter d’étranges phénomènes : des morceaux de leur maison de poupée d’enfance viennent se matérialiser à divers endroits de leur vie : dans leur appartement, à leur bureau… comment se retrouvent-ils là ? Quelqu’un leur en veut-il, ou est-ce le fruit de son imagination ?

Un thriller psychologique rythmé et bien écrit, qui est arrivé à me tenir en haleine jusqu’à la fin. Chaque chapitre est consacré au point de vue d’un des personnages du récit : Ashley, sa soeur Corinne, ou encore Dominique, le conjoint de cette dernière. Chacun d’entre eux vivent des aventures mystérieuses, de petites péripéties qui, mises bout à bout, sont assez effrayantes.

En plus de ces points de vue, certains chapitres sont clos par des flashbacks en italique d’un personnage énigmatique et anonyme, en lien direct avec les événements qui arrivent à nos deux soeurs. Ni une ni deux, j’ai tenté de percer à jour l’identité de cette fille, qui semble tout connaître de la vie d’Ashley et Corinne et les espionne depuis leur plus tendre enfance. Et je me suis drôlement fourvoyée : je pensais avoir trouvé qui elle était, mais Phoebe Morgan m’a bien surprise !

Malheureusement, je pense que j’oublierai très facilement cette histoire. L’intrigue est bien ficelée, mais somme toute assez banale. Il n’y a pas eu d’élément surprenant ou exceptionnel qui aurait pu faire sortir cette histoire du lot commun des thrillers. Le suspense était au rendez-vous, mais je n’ai pas frissonné comme je l’aurais espéré.


Un thriller psychologique rythmé et bien ficelé, mais somme toute un peu banal. J’ai apprécié mon moment de lecture, même si je pense l’oublier rapidement.

Ma note : 6/10

Pour lire plus d’avis

 

6 réflexions sur “Pièces détachées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s