Mirror mirror


Mirror mirror de Cara Delevingne et Rowan Coleman

403 pages, éditions Hachette romans, à 18€


Résumé : Peut-être que je ne suis pas aussi réglo que je le croyais. Peut-être que je suis vraiment un monstre.
Red a une mère alcoolique et un père absent. Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente. Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs. Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe. Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes. C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?
Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.


Extraits :  « Je suis dans la normalité, je lui réponds sans me démonter. Ma normalité, maman. Tu ne piges pas ? Mon but n’est pas de blesser les autres, j’essaie juste d’être moi-même. »

« La peur ne vient toujours pas. Alors la vodka a cet effet… Elle vous vide de toute émotion et vous laisse intrépide. On pue et on souffre, mais on n’a plus peur. »


Mon avisJ’étais étonnée, mais surtout très curieuse de découvrir ce roman, signé par la célèbre mannequin internationale : Cara Delevingne.

Red, Rose, Leo et Naomi vivent une très belle histoire d’amitié. Rapprochés par Mirror miroir, le groupe de musique qu’ils ont montés ensemble, ils sont devenus au fil du temps les meilleures amis du monde. Mais un beau jour, Naomi disparaît. Elle sera retrouvée, quelques semaines plus tard, inconsciente, dans l’eau. Qu’à-t-il bien pu lui arriver ? Red décide de mener l’enquête pour découvrir ce qui est arrivé à sa meilleure amie.

En premier lieu, Mirror mirror, c’est un polar jeunesse. Un mystère plane autour de la disparition de Naomi et de l’état dans lequel elle a été retrouvée. Une enquête va être menée par Red, pour tenter d’élucider ce mystère.

L’histoire est bien écrite, mais j’y ai perçu de la maladresse. L’intrigue et toutes les péripéties étaient trop prévisibles. Le dénouement, quant à lui, n’avait rien de surprenant. Bien évidemment, j’écris ces mots avec ma vision de jeune adulte qui a déjà lu des centaines de polars. Un jeune lecteur peu habitué aux romans policiers peut se laisser prendre au jeu de l’enquête et tomber de haut au moment de l’annonce. Tout n’est qu’une question d’expérience.

En revanche, j’ai beaucoup apprécié que l’auteure aborde la thématique du questionnement identitaire. L’homosexualité, la normalité, l’estime de soi… sont autant de sujets importants pour les jeunes à la fleur de l’âge, qui se cherchent encore et se découvrent. L’originalité des personnages ne m’a pas échappée : j’ai particulièrement adoré Red, sa singulière personnalité, son homosexualité affirmée et sa grande maturité. Elle enjambe tous les clichés et se place en contestataire de la normalité. Un personnage haut en couleurs !

L’auteure l’avoue publiquement : elle s’est appuyée sur son histoire personnelle et les difficultés qu’elle a elle-même traversé lors de sa jeunesse, pour réaliser ce livre. Elle souhaitait faire passer un message de bienveillance et d’encouragement à tous ces jeunes qui en ont besoin. J’espère que la popularité de Cara Delevingne pourra servir comme échos auprès de ces jeunes, lancés dans une difficile quête de soi.

Par contre, ce qui est assez contradictoire dans cette histoire, c’est l’aide évidente que l’auteure souhaite apporter aux jeunes, couplée à l’inconsciente façon dont elle le fait. En effet, faites attention avant de mettre ce roman entre de jeunes mains, puisqu’il y est question d’alcool, de violence, et même de drogue. De mauvais exemples exposés aux yeux des plus jeunes…


Malgré un schéma narratif un peu trop simple, l’histoire reste bonne et sympathique à découvrir. L’auteure aborde des thématiques qui feront échos chez les adolescents : la quête identitaire, l’homosexualité, l’amitié, l’amour… De quoi en ravir certains !

Ma note : 5,5/10
Publicités

3 réflexions sur “Mirror mirror

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s