Le château des brumes


Le château des brumes de Kerstin Gier
375 pages, éditions Le Livre de Poche jeunesse, à 6,90€


Résumé : Un hôtel somptueux, caché dans les nuages. Des intrigues à tous les étages. Et au milieu de tout cela, Fanny, une jeune stagiaire de 17 ans. Comme le reste du personnel, elle a fort à faire pour offrir aux clients un séjour exceptionnel en cette fin d’année. Elle est loin de se douter qu’elle va bientôt se retrouver au beau milieu d’une aventure périlleuse. Elle est loin de se douter qu’elle risque non seulement de perdre son emploi, mais aussi son cœur.


Extraits : « Vous m’avez dit qu’on ne pouvait prendre à personne sa maison quand on portait sa maison en soi-même. Et que l’on porte en soi tout ce qu’il faut pour être heureux. »

« Pour ma défense : on peut perdre de vue plus vite qu’on ne le pense des enfants dans la neige quand ils font exprès de filer et sont vêtus de blanc de la tête aux pieds. Des vêtements de ce genre devraient être interdits par la loi. »


Mon avis : Une lecture propice à la période de Noël : enchanteur, féerique, le château des brumes est un lieu atypique, idéal pour passer les fêtes de fin d’année… mais derrière son aspect propret, se cachent bien des mystères. Nous suivons Fanny, une jeune stagiaire de 17 ans, engagée pendant un an au château, pour réaliser de menues tâches du quotidien. À l’approche des fêtes, le château reprend vie, il se remplie, mais pas de n’importe qui : les clients sont des gens fortunés, qui viennent se relaxer loin de l’agitation de la société mondaine. Mais derrière son apparence tranquille, les murs du château sont secoués par des mystères ensorcelants, qui donneront du fil à retordre à notre héroïne.

Les décors du château son authentiques : des pièces à n’en plus finir, de mystérieux passages secrets dissimulés dans des endroits improbables, une décoration vintage, composée de lustres d’antan, d’une somptueuse bibliothèque, d’une immense salle de bal… un cadre féerique et enchanteur, qui ne m’a pas laissé indifférente. J‘ai grandement apprécié les descriptions de cet endroit, qui ont contribué à m’immerger d’autant plus dans l’histoire. Ajoutons à cela une ambiance de fête tout à fait exquise : la neige tombe à gros flocons, l’effervescence à l’approche des fêtes se fait sentir, les préparatifs vont bon train, les clients sont excités, tandis que les saisonniers sont inquiets et stressés.

Dans ce décor féerique se glissent de nombreuses intrigues. Vol de bougie, disparition d’enfants, personnage mystérieux à l’identité intrigante… autant de soucis qui irritent notre jeune protagoniste, bien résolue à résoudre tous ces tracas. Avec courage, elle va prendre les choses en main, bien décidée à mener à bien toutes ces enquêtes. Autant vous dire qu’on ne s’ennuie pas un seul instant au château. Les journées de Fanny sont bien remplies : entre son travail quotidien, ses enquêtes préliminaires et les ses déboires avec les clients et personnels de l’hôtel, la jeune fille n’a pas une minute à elle. Heureusement, elle peut compter sur le soutien infaillible de ses deux nouveaux meilleurs amis : Ben, le fils de l’hôtelier venu aider son père et Tristan, le petit-fils d’un célèbre gemmologue, qui séjourne au château pour les fêtes de fin d’année. L’enquête ne sera pas de tout repos pour ces trois complices… Malheureusement, il en sera tout autre des lecteurs : je n’ai pas trouvé de réel intérêt à l’enquête, que j’ai trouvé quasiment inexistante. L’histoire est bien menée, mais au final, on se rend compte qu’elle est assez creuse, qu’elle manque de corps, d’une narration solide, de suspense, d’intrigue. Néanmoins, j’ai quand même apprécié le dénouement : les apparences sont souvent trompeuses : vous l’apprendrez à vos dépens grâce à une fin surprenante, que personne ne peut préméditer !

En plus de ces enquêtes aventureuses, la jeune fille doit faire face à une singulière enquête amoureuse. Un triangle amoureux se met en place : la jeune Fanny est à la fois courtisée par ses deux fidèles comparses : Ben et Tristan. Qui des deux garçons remportera le coeur de la belle ? Une romance pleine de douceurs, qui vient apporter davantage de féerie dans ce décor exquis.

J’ai beaucoup aimé la pléthore de personnages ; tantôt d’authentiques gentils, comme M. Rocher, le vieux concierge de l’hôtel, toujours prêt à aider ou écouter quiconque en ressent le besoin, ou Ben le fils de l’hôtelier, garçon docile et charmant… Ceux-ci viennent contraster avec d’odieux personnages : le propriétaire de l’hôtel, sournois, tyrannique, acerbe, ou les jeunes saisonnières, qui font vivre un enfer au quotidien de Fanny. Bien que très nombreux, on arrive à s’y retrouver assez facilement dans ce maelström de personnages.

Et pour ceux qui auraient passablement du mal à se souvenir de chacun des clients et personnages séjournant à l’hôtel, l’auteure a dressé une liste complète de ceux-ci à la fin du livre. Ainsi, vous pourrez retrouver en détails tous les personnages qui apparaissent un tant soit peu dans le récit, sans aucune excuse si vous en oubliez un. En bonus également, un glossaire sur des termes spécifiques au métier de l’hôtellerie, des mots peu communs dans le langage courant, ou compliqués à comprendre pour des adolescents. Un glossaire judicieux et bien pensé, qui, je l’espère, sera bénéfique aux plus jeunes.


Une lecture jeunesse captivante et pleine d’actions, qui nous entraîne au coeur d’un château féerique empli de mystères. Une intrigue assez pauvre, mais des personnages intéressants qui évoluent dans un décor enchanteur.

Ma note : 6,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-713393-3
Traduction : Nelly Lemaire