Femme sur écoute


Femme sur écoute de Hervé Jourdain

571 pages, éditions Pocket


Résumé : Manon est strip-teaseuse et escort girl dans le quartier du Triangle d’or à Paris. Elle vit avec sa soeur, étudiante en philo, et le bébé qu’elle a eu avec Bison, incarcéré en préventive pour un braquage raté. Manon ne mène qu’une bataille, celle de son avenir. Le plan : racheter une boutique sur les Champs-Élysées et par la même occasion, sa respectabilité. Mais ça, c’était avant qu’on pirate sa vie.

Pôle judiciaire des Batignolles. Les enquêteurs de la brigade criminelle, tout juste délogés du légendaire 36 quai des Orfèvres pour un nouveau cadre aseptisé, s’escriment à comprendre pourquoi chacune des enquêtes en cours fuite dans la presse. Compostel et Kaminski sont à la tête d’une jeune garde, qu’a récemment rejointe Lola Rivière. Absences répétées, justifications aux motifs évasifs… La réputation de l’experte en cybercriminalité n’est pas brillante. Compostel a malgré tout décidé de lui accorder sa confiance en lui remettant pour dissection l’ordinateur de son fils, suicidé trois ans plus tôt.


Extraits « Un disque dur était plus qu’une boîte de souvenirs. C’était le reflet des pensées de son utilisateur qui faisait de l’investigateur le meilleur des psychothérapeutes. »
« La violence était masculine, et la souffrance féminine. »

Mon avis : Ce polar est en lice pour le prix Polar, qui sera décerné par les éditions Pocket fin août, début septembre 2019.

Manon travaille dans un club à Paris. Elle est strip-steaseuse, mais cache la vérité à sa soeur. La jeune femme, récemment devenue maman d’un petit garçon, souhaite changer de vie et se ranger, en rachetant une boutique sur les Champs-Élysées. Mais c’était sans compter sur les magouilles de son compagnon et futur mari, actuellement emprisonné pour une affaire de braquage. Depuis sa cellule, il continue ses trafics, et c’est Manon qu’il utilise comme pivot dans ses sales affaires. La jeune femme se retrouve donc mêlée malgré elle à plusieurs affaires très louches, qui vont empoisonner son existence, ainsi que celles de sa famille entière.

C’est un bon polar, en tout cas il se laisse lire facilement, et le rythme est entraînant. Les actions s’enchaînent les unes après les autres, de façon à ce que le lecteur ne s’ennuie pas et ne souhaite pas lâcher sa lecture avant le dénouement final.

Après, de là à dire que l’histoire est originale et irremplaçable… non. C’est un roman policier comme il en existe des milliers d’autres, qui permet de passer un bon moment de lecture, de ressentir de l’adrénaline, des frissons quelquefois, une tension constante et grandissante au fil des pages.

J’ai trouvé que l’histoire était quand même un petit peu complexe. Plusieurs enquêtes se mêlent et s’entremêlent, s’imbriquant parfois entre elles, ou étant totalement dissociées. Une affaire politique liée à la prochaine élection présidentielle, une affaire d’argent, une rançon, des meurtres suspects, des disparitions, du chantage…

Il faut s’accrocher et bien suivre le fil d’Ariane, pour ne pas se perdre dans l’imbroglio des affaires en cours. Je pense que l’auteur aurait dû se centrer uniquement sur une enquête principale, et ne pas dévoiler les enquêtes secondaires. Cela aurait sans doute donner plus de poids à son histoire, puisque le lecteur aurait été plus impliqué dans l’enquête, alors qu’ici, l’histoire partant un peu dans tous les sens, elle s’évapore très rapidement de notre mémoire.


Un polar intéressant mais pas exceptionnel, qui vous fera passer un bon moment de lecture, sans toutefois être impérissable.

Ma note : 6/10

Pour lire plus d’avis