Les apprentis chercheurs : Drôles de graines


Les apprentis chercheurs : Drôles de graines
de Hélène Montardre et Laurent Audouin

54 pages, éditions Nathan


Résumé : Pourquoi le soleil se lève-t-il chaque matin ? Pourquoi y a-t-il des vagues dans la mer ? Qu’y a-t-il à l’intérieur d’un nuage ? Le monde est plein de mystères, et Lisbeth et Matt se posent toujours des questions. Lisbeth a reçu trois grosses graines en cadeau. Matt les trouve étranges… Mais Lisbeth veut quand même les planter. Qui sait ce qui peut arriver ?


Extraits : « – […] La jungle est un univers mystérieux et les hommes ont souvent imaginé qu’il s’y passait des choses étranges. Et c’est la vérité ! Car pour survivre dans ce milieu, les plantes et les animaux ont développé des stratégies très futées…
– Des stratégies ? interroge Lisbeth.
– Oui. Des moyens pour ne pas disparaître et pour se développer. Les plantes sont très fortes dans ce domaine. »

« La nature n’a jamais fini de nous étonner, conclut Philibert. Et nous sommes loin de tout connaître ! L’homme a encore des centaines de milliers d’espèces animales et végétales à découvrir.« 


Mon avis : Lisbeth et Matt sont frère et soeur. Lisbeth, la cadette, s’est vue offrir des petites graines par une de ses amies. Ravie, la jeune fille prend bien soin de ses graines, qu’elle arrose abondamment, les plaçant au meilleur endroit pour les faire fleurir. Mais son frère, Matt, plus sceptique, est intrigué par cette plante, qui fleurit bizarrement assez vite ! Alors, il comprend : Lisbeth est en train de faire pousser dans sa chambre une plante carnivore !

Les apprentis chercheurs est une saga jeunesse intéressante, qui a pour objectif d’ouvrir l’esprit des jeunes lecteurs de manière ludique en leur enseignant quelques clefs simples de phénomènes scientifiques. Ici, on parle de botanique, de plantes carnivores en particulier, mais pas seulement. Les auteurs sensibilisent les jeunes à la faune et la flore d’une façon tout à fait novatrice, sans être moralisateurs, ils énoncent les faits concrètement et c’est très appréciable à lire.

Bien évidemment, comme dans presque chaque petit livre édité par Nathan, quelques illustrations viennent ponctuer le récit, pour dynamiser l’histoire et la rendre encore plus vivante et attrayante aux yeux des plus jeunes – et des plus âgés, comme moi, dont l’âme d’enfant apprécie toujours autant ces quelques dessins sympathiques et  drôles. Ceux-ci ont la particularité d’être très colorés, ce qui rend d’autant plus agréable la ballade littéraire.

Il se trouve que j’aie d’autres exemplaires de cette saga jeunesse dans ma Pile À Lire. Comme j’ai beaucoup apprécié le duo charismatique que forment le frère et la soeur, je pense les sortir prochainement de ma PAL pour les retrouver rapidement.


Une saga jeunesse ludique et enrichissante, qui pourrait susciter des vocations scientifiques chez les plus jeunes. 

Ma note : 7,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-09-257126-2

Ulysse contre le cyclope


Ulysse contre le cyclope
de Hélène Montardre et Romain Mennetrier

42 pages, éditions Nathan


Résumé : La guerre de Troie est terminée, Ulysse et ses hommes rentrent chez eux, à Ithaque. Malheureusement, suite à une tempête, les voilà perdus. Ils débarquent sur une île inconnue dans l’espoir de se ravitailler. Mais le danger rôde… Ulysse et ses marins sont faits prisonniers par un géant avec un œil unique au milieu du front. Ulysse le rusé pourra-t-il vaincre le cyclope et sauver ses hommes ?


Extraits : « – Tu veux savoir mon nom, cyclope, je vais te le dire. Je m’appelle Personne. Quel cadeau veux-tu m’offrir ?
– Un beau cadeau, affirme le cyclope. Je mangerai Personne en dernier, après tout ses amis ! »

« – Cyclope ! Écoute-moi ! Si un jour quelqu’un te demande qui t’a privé de ton oeil, voilà ce que tu devras répondre : c’est le vainqueur de Troie, le roi d’Ithaque, et il se nomme Ulysse ! »


Mon avis : Voilà bien longtemps que je n’avais plus lu les petites histoires mythologies d’Hélène Montardre ! C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ouvre Ulysse contre le cyclope.

L’histoire se déroule après la Guerre de Troie, alors qu’Ulysse, grand vainqueur, rentre à Ithaque avec ses compagnons d’aventures. Sur son chemin, il croise une île inconnue, sur laquelle il débarque pour faire le plein de vivres. Loin d’être déserte, l’île est le refuge du Cyclope, cet être monstrueux, surdimensionné, doté d’un oeil unique au milieu du visage. Loin d’être aussi guilleret d’accueillir des invités, le Cyclope enferme Ulysse et ses compagnons dans sa grotte et entreprend de les dévorer les uns après les autres. Ulysse, en chef d’équipe, va devoir trouver des stratagèmes pour éviter que tous ses compagnons et lui-même ne se fassent dévorer par le monstre.

Cet épisode de l’odyssée d’Ulysse constitue seulement une infime part de ses aventures. Si vous souhaitez découvrir une autre de ses incartades, je vous conseille Le dernier combat dUlysse, de la même auteure, qui se focalise sur le dernier combat du héros grec. Plus largement, je vous recommande Contes et légendes – L’Odyssée de Jean Martin et François Roca, qui résume parfaitement les pérégrinations de notre héros mythique et nous permet de découvrir plus en profondeur le personnage d’Ulysse, ses desseins, ses envies, ses objectifs. Bien sûr, les plus courageux peuvent se lancer dans le récit fondateur du mythe : L’Odyssée d’Homère, un classique intemporel, qui reste accessible, malgré les années qui ont passées.

Pour en revenir à Ulysse contre le Cyclope, comme dans chacune des histoires mythologiques d’Hélène Montardre, ses récits sont merveilleusement illustrés par de somptueux dessins, qui viennent dynamiser l’histoire et la rendre beaucoup plus attrayante. C’est bien connu, les jeunes ont souvent une mémoire visuelle plus développée, donc une chance de retenir plus facilement cette histoire grâce aux dessins.

      ———           .     


Un livre mythologique mis à la portée des plus jeunes, qui leur donnera un premier aperçu de l’Odyssée d’Ulysse. Bien écrit, avec beaucoup d’actions et de suspense, je recommande ce petit livre ! 

Ma note : 7,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-09-259249-6

De Gaulle, le résistant


De Gaulle, le résistant de Hélène Montardre

61 pages, éditions Nathan


Résumé : 1940. Les troupes allemandes de Hitler envahissent la France. En Lorraine, le colonel de Gaulle tente d’empêcher leur avancée. En vain. Nommé général, il clame, haut et fort, que la France doit continuer le combat. Le nouveau gouvernement de Pétain capitule face à Hitler. Le général part à Londres. Sur les ondes de la BBC, la radio anglaise, il appelle tous les Français à résister. Jamais il ne baissera les bras…


Extrait :  « La guerre commence bien mal ! Pourtant, il ne faut pas baisser les bras. Il faut se battre.
Alors, devant cette foule apeurée qui déferle sur les routes, il se fait une promesse : celle de ne jamais abandonner et de poursuivre le combat, là où il le faudra et tant qu’il le faudra.« 


Mon avis : En cette journée du 14 juillet 2017, jour de fête nationale française ponctuée de commémoration des corps armés, je publie ma chronique sur cette petite biographie relatant le combat de De Gaulle pour la France.

Charles de Gaulle était un militaire, qui s’est battu durant la première puis seconde guerre mondiale. Alors que les Allemands ont envahis la France, conquérant chaque jour davantage de terres, De Gaulle rejette l’armistice voulu par Pétain. Cela reviendrait à nuire à la France, à perdre son identité et ses valeurs qui la caractérisent tant. Condamné à mort, De Gaulle s’expatrie en Angleterre, terre à partir de laquelle il va mener son attaque. Grâce aux ondes de la radio BBC, il va reformer une armée, redonner confiance et espoir aux soldats et citoyens français.

Cette courte biographie relate les exploits de De Gaulle en tant que résistant à l’occupation nazie. Écrite dans des mots simples, ponctuée de dessins en noirs et blancs, elle est fidèle à la réalité, tout en étant simplifiée, pour permettre une plus grande compréhension par les plus jeunes.

 

 

De Gaulle était fort, courageux et téméraire. Il aimait plus que tout la France. Il a sacrifié sa vie à la France et aux français. C’est à ce grand homme qu’on doit le fait de vivre aujourd’hui dans une France libre. Merci monsieur, vos efforts n’ont pas été vains. Mais De Gaulle n’était pas seulement soldat, dirigeant et résistant, il était également époux et père de famille. Bien que l’affect personnel soit peu développé dans ce récit, Hélène Montardre a quand même insérée quelques passages où elle parle brièvement des enfants de De Gaulle, ainsi que de sa femme, Yvonne. De quoi ajouter une touche supplémentaire d’humanisme à ce grand combattant.


Une magnifique biographie simplifiée, qui relate avec précisions les faits de ce grand homme. C’est un très bon support pédagogique, pour apprendre aux plus jeunes qui était De Gaulle et quel fût ses actions pour sauver la France. Je recommande !

Ma note : 7/10

L’exploit de Gustave Eiffel

L’exploit de Gustave Eiffel de Hélène Montardre
54 pages, éditions Nathan

Résumé : 1884. Dans 5 ans aura lieu une grande Exposition universelle à Paris, qui commémorera la Révolution française. Gustave Eiffel, le célèbre ingénieur, veut proposer la construction d’un bâtiment à la mesure de cet événement : la plus haute tour du monde, qui permettra de nombreuses expériences scientifiques. Son projet est controversé, mais petit à petit, sa tour sort de terre, sous le regard ébahi des Parisiens. Elle n’est censée durer que le temps de l’Exposition…

Extraits :  « – Quand je pense qu’ils ont voulu la démolir !
– La démolir ! s’exclame la petite. Tu n’y penses pas, bonne-maman ! La tour Eiffel, c’est l’emblème de Paris !
«  »– Vous vous rendez compte ? 1889 ! Cela fera exactement cent ans que la Révolution a éclaté. Et voyez ce que nous avons réalisé depuis : les belles idées d’alors ont été mises en application, et nous sommes en république. Cela mérite d’être fêté dignement, non ? »

Mon avis :  Après avoir côtoyé presque quotidiennement cette dame de fer durant une année, je me devais de lire ce petit livre sur son histoire.

C’est à travers une fiction historique que Hélène Montardre nous révèle les secrets de la construction de la Tour Eiffel. Imaginée par Gustave Eiffel et ses acolytes Koechlin et Nouguier en 1884, la Tour Eiffel sera finalement terminée pour l’exposition universelle, en 1889. Une construction aussi importante que sa date – 1889 étant l’année du centenaire de la Révolution française. Malgré les avis partagés par les parisiens de cette fin de siècle, la tour Eiffel sera la reine de l’exposition. Les visiteurs se pressent en masse pour admirer le plus haut édifice jamais construit par l’homme.

Vous vous en doutez, la construction de la tour Eiffel a mobilisé un grand nombre d’artisans – jusqu’à 250 personnes travaillant sur le monument -, et un énorme paquet d’argent. La Tour Eiffel, initialement construite pour durer le temps de l’exposition universelle – soit six mois – avant de se faire démolir, se verra attribuer une durée de vie de plus de vingt ans. Vingt années durant lesquelles Eiffel rentabilisera sa construction, en faisant payer les visiteurs. Aujourd’hui, la Tour Eiffel est l’emblème principal de la culture française, visitée par des millions de visiteurs chaque année.

Ce petit livre est vraiment très instructif, très intéressant, richement documenté et retranscrit simplement, sans fioritures. Des anecdotes savoureuses et intelligentes parsèment ce livre-documentaire pour les enfants.
J’ai appris énormément de choses sur les dessous de la construction de notre si belle dame de fer. Et quand je pense qu’elle ne devait pas vivre plus de vingt ans…

Ma note : 7,5/10

Versailles, le défi du Roi-Soleil

Versailles, le défi du Roi-Soleil
de Hélène Montardre
58 pages, éditions Nathan
Résumé : À six ans, à la mort de son père, Louis XIV devient roi. Tandis qu’il apprend son métier de roi aux côtés du cardinal Mazarin et de sa mère Anne d’Autriche, il est marqué par la Fronde, violente révolte d’une partie des nobles et du peuple. Une nuit, il est même contraint de quitter en cachette le Palais-Royal avec sa famille pour échapper aux révoltés ! Quand il prendra seul les rênes du pouvoir, à la mort du cardinal, il mettra tout en œuvre pour asseoir son autorité. Et le château de Versailles, qui n’est encore qu’un modeste château de campagne, sera à la fois la vitrine et l’instrument de son pouvoir.

Extrait :  « Cinq septembre 1651 : c’est l’anniversaire du roi !
Et c’est un anniversaire particulier, car cette année-là, Louis a treize ans. Et treize ans, c’est l’âge auquel les rois de France deviennent majeurs.
 »

Mon avis :  C’est toujours pour moi un immense plaisir que celui de découvrir des petits livres jeunesses écrits par Hélène Montardre. Car je sais qu’entre ces quelques pages, c’est une part de l’histoire de nos ancêtres que je vais découvrir.

Versailles, le défi du Roi-Soleil n’échappe pas à la règle et met en avant le règne de Louis XIV, surnommé le Roi-Soleil. Louis XIV monte sur le trône à l’âge de cinq ans, quelques jours seulement après la mort de son père, Louis XIII. Son règne sera le plus long de l’Histoire de France, puisqu’il restera 72 ans à la tête de son pays. Dès son plus jeune âge, le nouveau roi va devoir faire face aux soulèvement populaires qui envahissent Paris : la fronde. Il devra même, à plusieurs reprises, s’enfuir et se cacher loin de ces agitations. Mais dès lors que le cardinal, chargé de lui apprendre son métier de roi, meurt, Louis XIV va tout faire pour asseoir son autorité.

Pour mettre en place son autorité, il va s’inspirer des faits réalisés par son père défunt. Ce qui l’amènera à s’intéresser à Versailles, une des résidences secondaires de son père, laissé à l’abandon après la mort de celui-ci. Louis XIV va entrevoir un grand potentiel dans cette bâtisse et va donc tout faire pour l’améliorer et l’enrichir, afin qu’elle devinsse une sublime propriété. Pour ce faire, Louis XIV va user de son pouvoir de persuasion et d’autorité auprès de ses subalternes. Il va diriger les moindres travaux du château et tous devront l’écouter et réaliser tous ses ordres. Désireux d’assouvir son envie de grandeur, Louis XIV va même aller jusqu’à faire emprisonner un de ses principaux rival, Vaux-le-Vicomte, qui avait, estimait Louis XIV, une plus jolie propriété que lui. Bien évidemment, vous vous en doutez, les coûts de ses dépenses seront astronomiques.

Ce petit livre est idéal pour les jeunes, désireux d’en apprendre davantage sur Louis XIV et le climat qui régnaient alors. Mais il est aussi très appréciable de le découvrir à l’âge adulte, pour alimenter davantage sa culture générale. Un petit livre très bien écrit, agréable à lire et admirablement documenté. Après cette lecture, je n’ai qu’une envie : partir à la découverte du somptueux château de Versailles !

Ma note : 8/10