Zeus à la conquête de l’Olympe


Zeus à la conquête de l’Olympe
de Clémentine Beauvais

45 pages, éditions Nathan


Résumé : Cronos, le roi des dieux, a peur que ses enfants lui volent son trône. Il a donc trouvé une solution : les manger. Mais Rhéa, sa femme, en a assez de voir tous ses enfants dévorés. Zeus, son petit dernier, ne subira pas le même sort ! Confié à des nymphes, il grandit en secret, dans l’espoir de pouvoir un jour affronter son père…


Extraits : « Il y a très, très longtemps, au presque tout-début-du-monde…
Le roi et la reine de ce presque-tout-début-du-monde sont Ouranos, dieu du ciel, et Gaïa, déesse de la terre. Ils ont donné naissance aux Cyclopes rebelles et aux Titans terribles… »

« La reine des dieux, Rhéa, vient d’avoir un bébé. Tout de suite après, Cronos l’a avalé. Ça a pris une seconde : gloups !
Il a l’habitude. »


Mon avis : Dans la mythologie grecque, Zeus est considéré comme le roi des Dieux. Il est le fils de Cronos et Rhéa et le frère de Hadès, Poséidon, Déméter, Hestia et Héra. Mais avant d’accéder au pouvoir, Zeus a dû se battre contre son propre père. En effet, ce dernier dévorait sans vergogne ses propres enfants… jusqu’à ce que Rhéa décide d’accoucher en cachette de son dernier-né Zeus et de le confier à des nymphes. Élevé avec amour dans un univers paisible, Zeus ne se doute pas un seul instant du destin qui l’attend : tuer son père pour venger ses frères et soeurs et régner sur la Terre.  Les dieux entrent en guerre : Cronos et les Titans d’un côté, Zeus, ses frères et soeurs, les Cyclopes et les Hécatonchires de l’autre. La bataille est rude, mais finit par proclamer vainqueur Zeus et ses acolytes, qui ont réussi à obtenir la précieuse vengeance qu’ils convoitaient tant.

Ces petits livres jeunesse qui expliquent les grandes lignes de l’histoire mythologiques sont des bouffées d’air frais dans mes séances de lecture. Excitée comme une enfant, je (re)découvre avec plaisir des éléments nouveaux de l’histoire mythologique, le tout explicité dans un langage simple, accessible et ludique. Comme d’habitude, ces courtes histoires sont accompagnées de jolies illustrations, qui viennent davantage dynamiser le récit. Ici, ce sont les dessins de Céline Giglio qui viennent sublimer le texte.


(Re)découvrez l’histoire de Zeus à travers un court récit mythologique ludique, modernisé et accessible au plus grand nombre.  

Ma note : 7/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-09-259423-0
Illustrations : Céline Giglio

Antigone la révoltée


Antigone la révoltée de Clémentine Beauvais et Aline Bureau

42 pages, éditions Nathan


Résumé : Les plus grands récits de mythologie pour les 7-9 ans ! L’histoire : Les frères d’Antigone, Étéocle et Polynice, se sont entretués pour le trône de Thèbes. Leur oncle Créon décide que seul Étéocle aura le droit à une sépulture. Quiconque ira contre sa volonté sera puni de mort. Antigone se rebelle contre l’autorité de son oncle et enterre elle-même Polynice. Perdra-t-elle la vie pour avoir voulu honorer son frère ?


Extraits : « Au royaume de Thèbes, on a oublié le bonheur.
La vie y était pourtant douce, il n’y a pas si longtemps, sous le règne du roi Oedipe et de la reine Jocaste. Ils s’aimaient, et ils avaient mis au monde quatre enfants : deux garçons et deux filles. »

« Moi, je veux enterrer mon frère. Déjà, parce que c’est mon grand frère. Je l’aime. Je ne veux pas qu’il ait froid et qu’il lui pleuve dessus. Je veux qu’il soit au chaud dans la terre. Ensuite, parce que les dieux le veulent. Les dieux refusent qu’on laisse les gens sans sépulture : c’est la règle la plus essentielle au monde. On enterre les morts. C’est tout. »


Mon avis : Antigone est une des filles d’Oedipe, le roi de Thèbes. Suite au décès de ses parents et de ses frères, Étéocle et Polynice, le successeur à la tête du palais, son oncle Créon, refuse d’enterrer Polynice, arguant qu’il est un ennemi de Thèbes. Mais la jeune femme veut rendre sa dignité à son frère en l’enterrant comme il se doit. Bravant les interdits de son oncle, au péril de sa vie, elle va, seule, en pleine nuit, déjouer la vigilance des gardes pour creuser une sépulture à Polynice.

Antigone est une femme courageuse, qui a connue un destin tragique. C’est une figure phare de la mythologie grecque, qui luttera pour ses convictions, au détriment de sa propre vie. En soi, c’est un personnage avant-gardiste, une femme indépendante, qui réfute le système mis en place pour se conformer aux lois divines et à son propre chef. Le contraste avec sa soeur Ismène est d’ailleurs saisissant : cette dernière est entièrement soumise à Créon et à la cité, elle vit dans la peur constante et n’affirme pas clairement ses convictions, notamment son rapport aux dieux.

L’amour de cette dernière pour son frère décédé sera montré comme dérisoire par rapport à celui dispensé par Antigone. Elle voue un amour absolu à son frère, et ces marques d’affection sont vraiment belles à voir : elle est prête à donner sa vie pour donner une dignité à son frère décédé. On remarque également l’importance de la religion et de la foi en Dieu, qui dicte les actes de notre héroïne. Selon elle, c’est dans l’ordre naturel des choses de donner une sépulture à Polynice. Son dévouement religieux est total, très touchant et s’oppose fermement aux raisons d’état dictés par Créon, qui interdit qui que ce soit d’enterrer Polynice, au risque de se faire lapider.

Clémentine Beauvais rend accessible la tragédie de Sophocle à de jeunes adolescents, en revisitant légèrement le mythe originel. L’auteure prend forcément quelques libertés, mais le tout reste cohérent et fidèle au récit initial. C’est une bonne façon d’amorcer une prochaine approche du mythe de manière ludique, avec, en prime, la mise en place de très jolies illustrations, qui attirent l’oeil et rendent plus vivant le récit.


Clémentine Beauvais adapte le mythe de Sophocle pour permettre aux plus jeunes d’avoir accès à une partie de l’histoire mythologie d’Antigone. Un récit bien écrit, qui donne envie d’en découvrir plus sur cette figure de la tragédie grecque. 

Ma note : 9/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-09-259251-9