Chipie à tout prix


Chipie à tout prix de Dear Caroline et Cali Keys

456 pages, éditions Prisma, à 17,95€


Résumé : Angie est une jeune fille passionnée par ses études de cinéma, mais jalousée par les gens de sa classe, humiliée chaque jour par une prof peu compréhensive, et qui doute terriblement de ses qualités. Pourtant pleine d’idées créatives, elle n’a qu’un ami qui l’encourage à s’épanouir, Anthony, avec qui elle peut être vraiment elle-même, sans tenir compte du regard des autres. D’autant qu’elle tombe amoureuse d’un jeune cinéaste venu donner des conférences dans son école, un amour interdit qui ne simplifie pas sa vie !
Un jour, elle décide d’ouvrir une chaîne Youtube, comme les filles qu’elle suit et avec qui elle développe bien plus d’affinités qu’avec celles de sa classe. Elle va y trouver de vraies amies et une activité qui donne du sens à sa vie. Mais quand le succès surgit, Angie doute encore. Et son amour résistera-t-il au tourbillon ?
Un livre qui nous fait rire, réfléchir et dont on ressort boosté et plein d’énergie pour affronter le monde !


Extraits : « J’ai du mal à reprendre mon souffle, mes yeux sont humides des larmes qui ne demandent qu’à couler, ma mâchoire est serrée tout comme mes poings et si on me demandait mon prénom à ce moment, je serais capable de répondre Robert. »

« On n’imagine pas ce que l’absence d’un père peut ravager dans le coeur d’un enfant. On n’imagine pas ce sentiment de vide qui nous poursuit, cette impression qu’on ne vaut rien parce que le mot « papa » n’existe pas dans notre vocabulaire, dans notre vie.« 


Mon avis : La célèbre Youtubeuse et influenceuse Dear Caroline n’échappe pas à la mode qui sévit en ce moment : celle d’écrire un livre. Elle s’est associée à Cali Keys, une romancière suisse connue, dont j’apprécie particulièrement la plume, pour écrire Chipie à tout prix.

Angie est passionnée de cinéma, mais sa professeure, tout comme ses camarades de classe ne l’apprécient guère, et font tout pour le lui montrer et pour lui mettre des bâtons dans les roues. Écoeurée par ces attitudes, la jeune fille regagne espoir en voyant arriver un intervenant/producteur connu – et très séduisant -, le célèbre Mickaël. Ce dernier va encourager Angie à continuer dans cette voie, au détriment des commentaires de sa professeure. Galvanisée par l’attention que lui réserve Mickaël et très sensible à son charme, les deux jeunes gens vont vivre une histoire d’amour interdite, qui leur coûterait beaucoup si elle était découverte.

Sans connaître très bien Dear Caroline, je dirais que le personnage d’Angie peut ressembler quelque peu à l’auteure : c’est une jeune fille belle et séduisante, qui doit être très souvent jalousée à cause de son physique avantageux. Elle décide d’ouvrir une chaîne Youtube pour échapper à son quotidien et pour se sociabiliser, commence à tourner des vidéos qui fonctionnent et qui lui apportent une notoriété grandissante et une communauté très présente.

J’ai bien aimé le message sous-jacent des auteures, qui incitent les lecteurs à suivre leurs rêves, peu importe ce qu’en disent les autres. Pour exemple, Mickaël, le producteur et petit ami d’Angie, n’est pas favorable au « passe-temps » de Youtubeuse de la jeune fille, rabaissant cette dernière et l’ensemble du travail fourni pour tourner, monter ses vidéos et animer sa communauté. Malgré ses réticences et ses critiques, Angie décide de suivre son instinct et de faire ce qu’elle aime. Une philosophie de vie positive, qui pourra faire échos chez de nombreuses personnes.

En revanche, la romance entre ce jeune producteur et cette jolie élève m’a laissé totalement de marbre. Je trouve déjà assez invraisemblable et quelque peu cliché le fait que cet homme, si célèbre, s’amourache d’une étudiante en cinéma. C’est un schéma qui a déjà été vu et revu dans de multiples ouvrages et films, et qui n’a rien d’original. Leur amour est immédiat, intense, trop rapide, pas assez réaliste : c’est simple, je n’y ai pas cru dès le départ.


Une romance feel good, qui devrait plaire à un large public. 

Ma note : 4/10

Pour lire plus d’avis

 

Publicités

L’amour à pleines dents !


L’amour à pleines dents ! de Cali Keys

315 pages, éditions Diva romance, à 14,90€


Résumé : À vingt-quatre ans, Mélissa Müller, compositrice-interprète, quitte la Suisse (et donc la fondue au fromage et le chocolat), direction le Québec (et donc la poutine et le smoked-meat) ! Mais ce qu’elle n’avait pas prévu (mais pas du tout du tout), c’était que son chéri la plaquerait en pleine balade romantique sur le Mont-Royal. Seulement Mélissa ne peut pas retourner en Suisse. Pas tout de suite, du moins. Car ce qu’elle n’a dit à personne, c’est qu’elle s’est inscrite au concours Best Singer, et qu’elle compte bien le gagner. Diane a perdu Charles, son mari, il y a quelques années. Pour ne pas sombrer dans la dépression, elle s’investit dans son magasin de cupcakes, Sweet Cuppins, et engage Mélissa sur-le-champ. Ensemble, elles vont apprendre à reprendre goût à la vie, à aller au bout de leurs aspirations. Et qui sait, peut-être vont-elles aussi retrouver l’amour ?


Extraits :  « Si Steve avait écouté une seule de mes chansons, il aurait compris que j’ai du talent et que je suis prête à travailler comme une forcenée pour réaliser mon rêve. Mais il préfère me regarder comme si j’étais un Teletubbie choupinet tout juste bon à émettre des sons monosyllabiques.« 

« Comment fait-il pour ne pas balancer son ordinateur et ses patrons par la fenêtre ? Moi, je péterais les plombs à rester assise douze heures par jour en costard et cravate si serrée qu’elle m’empêche de déglutir ! Je finirai par taper une crise, traiter mes collègues de tous les noms et les poursuivre dans les couloirs de l’entreprise en les menaçant avec une lampe de bureau !« 


Mon avisLa couverture donne le ton du récit. Il y aura de l’amour, de l’amour et encore de l’amour. Avec un peu d’humour aussi, des voyages et pleins de gourmandises. Les meilleurs ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de lecture et de détente.

Mélissa, compositrice-interprète et vendeuse dans une boulangerie suisse, décide de tout plaquer pour suivre son compagnon Steve, muté au Québec. Une nouvelle vie s’offre à elle, avec une toute nouvelle chance de pouvoir s’épanouir dans le domaine qui lui plaît le plus : la musique. Sélectionnée pour participer au concours de chant Best Singer, Mélissa vit un rêve éveillé. Jusqu’au jour où Steve la quitte brutalement, protestant de leur non compatibilité commune. En parallèle, nous suivons Diane, une femme mûre, qui a perdu son mari Charles, avec qui elle était mariée depuis de nombreuses années. Elle n’arrive pas à se remettre de sa disparition, et travaille d’arrache pied dans sa boutique de cupcakes pour passer le temps. C’est d’ailleurs dans sa boutique qu’elle va faire la rencontre de Mélissa, venue lui déposer un CV puis recrutée dans la foulée. Les deux femmes vont devenir très vite complices, et vont s’aider mutuellement à reprendre goût à la vie.

Les deux protagonistes sont terriblement attachantes. La bonne humeur constante de Mélissa, sa détermination à arriver à ses fins, sa sympathie avec autrui, font d’elle un personnage au mental d’acier et à la jovialité qui n’est plus à prouver. Quant à Diane, bien que plus effacée que Mélissa, elle reste quand même un personnage fort, sorte de pilier qui soutient implicitement le récit. C’est une femme au grand coeur, qui fait passer les intérêts des autres avant les siens, douce et attentionnée, elle donne une très bonne image des valeurs québécoises.

Il n’y a pas à dire, L’amour à pleines dents ! est une lecture estivale. C’est le genre de lecture fraîche et légère, qui ne te prend pas la tête et te fait passer un agréable moment. J’ai adoré l’humour de l’auteure. Un humour un peu décalé, que certain(e)s peuvent ne pas apprécié, mais que j’ai trouvé, moi, totalement désopilant. Il y avait également beaucoup d’amour dans ce récit. Mélissa va s’enticher de Matthew, qui n’est autre qu’un membre du jury du concours Best Singer, auquel elle participe. Pas facile donc de mélanger travail et plaisir. Quant à Diane, elle va être poussée par Mélissa à retrouver un autre homme que son défunt Charles. Pour se faire, Mélissa va encore sa comparse sur un site de rencontres pour seniors. Un bon moyen de rencontrer des hommes tout en faisant une activité conjointe… mais difficile d’oublier l’amour de sa vie, l’homme que l’on considérait comme l’homme parfait. Vous l’aurez compris, l’amour est au rendez-vous, mais n’est pas facile d’accès. Mais ne dit-on pas que les plus belles histoires d’amour sont celles qui sont le plus difficiles à atteindre ? Patience et rigueur sont donc de mise pour Diane et Mélissa, déterminées à faire entrer de nouveau un homme dans leurs vies.

Un grand bravo à Cali Keys pour son prix de la meilleure romance 2017 : un prix bien mérité, qui récompense des histoires d’amour bien ficelées et attendrissantes, ainsi qu’une écriture plaisante et rafraîchissante. Un combo gagnant, qui a parfaitement fonctionné avec moi.


L’amour à pleines dents ! est une romance qui met du baume au coeur. Vous y retrouverez une formidable histoire d’amitié entre deux femmes brisées par la vie ; des histoires d’amour un tantinet compliquées mais attendrissantes ; des cupcackes bien sucrés pour les plus gourmands, ainsi qu’un soupçon d’humour pour alléger le tout. N’attendez pas que l’été se termine pour déguster ce met d’excellence.

 

Ma note : 8,5/10