Bilan du mois

AOÛT 2022

L’amie prodigieuse, tome 1 : Enfance, adolescence de Elena Ferrante ( 429 pages)
Canada de Richard Ford (499 pages)
Les flamboyants de Hubert ben Kemoun (134 pages)
Sous l’eau de Catherine Steadman (427 pages)
Jefferson fait de son mieux de Jean-Claude Mourlevat (293 pages)
Le nageur d’Auschwitz de Renaud Leblond (237 pages)
Le scoop de Michelle Frances (377 pages)
Huit battements d’ailes de Laura Trompette (317 pages)
Concerto à la mémoire d’un ange de Eric-Emmanuel Schmitt (216 pages)


9 livres lus, soit 2919 pages


mes DÉCEPTIONs du mois :

   
Publicité

Bilan du mois

AOÛT 2020

Sur Face de Martin d’Orgeval (72 pages)
Le dernier juré de John Grisham (466 pages)
Les apprentis chercheurs : Drôles de graines de Hélène Montardre et Laurent Audouin (54 pages)
Six mois, six jours de Karine Tuil (252 pages)
Son héroïne de Séverine Vidal (60 pages)
Harcèlement de Michael Crichton (505 pages)
Comédies françaises d’Éric Reinhardt (476 pages)
Le petit chat de l’Opéra : Le sorcier des coulisses de Nathalie Dargent et Colonel Moutarde (30 pages)
Preuve d’amitié de Chantal Milman (229 pages)
Silent boy de Gaël Aymon (62 pages)
La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille (483 pages)
Juste un mot de Frédéric Vinclère (147 pages)
Le petit chat de l’Opéra : Saut de chat ! de Nathalie Dargent et Colonel Moutarde (31 pages)


13 livres lus, soit 2867 pages


 

MON coup de coeur du mois :

 

mES DÉCEPTIONS du mois :

Bilan du mois

AOÛT 2019

Julien, le Bienfaiteur de Gilles Gérardin (269 pages)
Emma dans la nuit de Wendy Walker (363 pages)
La théorie de l’iceberg de Christopher Bouix (217 pages)
Strong Girls Forever : Pourquoi ne pas craquer pour le mec parfait ? de Holly Bourne (441 pages)
Femme sur écoute de Hervé Jourdain (571 pages)
Signé Poète X de Elizabeth Acevedo (381 pages)


6 livres lus, soit 2242 pages


 

MON coup de coeur du mois :

mA DÉCEPTION du mois :

Bilan du mois

AOÛT 2018

→ 7 lettres de Olivia Harvard (435 pages)
→ La femme qui voit de l’autre côté du miroir de Catherine Grangeard et Daphnée Leportois (188 pages)
→ Pêche de Emma Glass (125 pages)
→ Clean de Juno Dawson (372 pages)
→ Le week-end de Natasha Preston (371 pages)


livres lus, soit 1491 pages


 

Mon coup de coeur du mois :

Mes déceptions du mois :