Brenn le gaulois

Brenn le gaulois de Alain Grousset
185 pages, éditions Nathan, à 5,20€

 

Résumé : Gaule, IIe siècle. Depuis que leur père est mort, Brenn et Albane vivent sous la coupe de leur beau-père, un homme brutal. Lorsque celui-ci décide de marier Albane contre sa volonté, elle prend la fuite avec son amoureux, un Romain. L’homme à qui elle était promise part alors à sa poursuite pour laver cet affront. Afin de sauver sa sœur, Brenn s’élance à travers la Gaule, escorté de ses deux chiens Mars et Vulcain…

Extraits :  « Une fois sa vengeance accomplie, un homme n’est plus rien puisque toute son existence tendait vers ce but. Au contraire, réussir à réaliser sa passion lui donne une infinie richesse. »
« – Comment le trouves-tu ? Allez ! Sois sincère et ne t’en sors pas par une de tes habituelles pirouettes.
– Il est beau, ça, tu le sais…
– Grrrr…
– Bon, j’arrête. Il est très cultivé, j’aime deviser avec lui sur de nombreux sujets. Il est romain, né à Rome, mais ne se sent pas supérieur aux autres pour autant. Son père est un riche marchant de blé et Flavian s’occupe de ses intérêts ici, à Vindunum. Il adore voyager… et repartira certainement une fois la récolte engrangée.
Brenn n’avait pu s’empêcher d’envoyer une pique dans le coeur de sa soeur. Une ombre passa sur le visage d’Albane et le garçon s’en voulut de l’avoir blessée.
– Il m’aime ! Il me l’a dit ! martela la jeune femme, comme pour s’en convaincre elle-même.
 »

Mon avis :  Entre fiction et réalité, Alain Grousset emporte son lecteur dans la Gaulle du IIème siècle après Jésus-Christ. Un siècle où Gaulois et Romains cohabitent paisiblement. Parmi les nombreux Gaulois, Brenn, un jeune homme ordinaire, vit avec sa soeur, sa mère et son beau-père tyrannique. Le beau-père a choisit un époux pour la jeune soeur de Brenn. Mais lorsque celle-ci s’enfuit avec un autre homme, la fureur du beau-père est doublée par celle du prétendant, qui se lancent à la poursuite des deux tourtereaux. Brenn, quant à lui, veut tout faire pour sauver sa soeur et la rendre la plus heureuse possible.

L’auteur nous montre toute la facette de cette époque gallo-romaine dont nous parlons si peu. Un siècle où les deux peuples cohabitent, au point de n’en faire plus qu’un. Alain Grousset éparpille dans son livre des petites anecdotes typiques de ce siècle – les mythes du mariage, les marchands d’esclaves… – qui rajoutent du réalisme à la fiction narrée.
Un voyage à travers le temps et l’espace aux côtés de Brenn et ses deux fabuleux acolytes : Mars et Vulcain, deux chiens fidèles. Une traversée complète de l’Empire gallo-romain, où les rencontres humaines sont souvent surprenantes, mais hautement enrichissantes.

Une histoire toute en légèreté, avec des touches d’actions bien situées. Un livre ludique mais constructif, qui met en scène des pans entiers de ce siècle mystérieux. J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de l’histoire et la petite aventure/course-poursuite à travers tout l’Empire gallo-romain. Un ouvrage à glisser entre toutes les mains ! Je recommande.

 

Ma note : 7/10

Objectif championnes !

Objectif championnes ! d’Alain Grousset
91 pages, éditions Nathan, à 5,20€

 

Résumé : Depuis toujours, Romane rêve d’avoir un chien. Et voilà que ses parents acceptent de lui en offrir un pour son anniversaire ! La jeune fille est aux anges. Elle choisit une petite chienne Border Collie, noire et blanche, et la nomme Sibelle. Au cours d’un stage de dressage, Romane découvre que Sibelle a des talents pour les parcours d’agilité ; face à l’ardeur de sa compagne, la jeune fille se prend au jeu. C’est décidé, elle et sa chienne seront des championnes !

Extraits : « La compétition n’a de sens que pour soi-même, pas pour dominer les autres. »
« Pose-toi la question : pourquoi je veux être championne de France ? Si c’est pour en imposer aux autres, tu n’en tireras qu’une maigre satisfaction. Si c’est pour te prouver à toi-même que, malgré les embûches et les échecs, tu es arrivée au bout de ton rêve, alors tu ressentiras un immense bonheur. »

Mon avis : La couverture et le titre, assez explicites, décrivent à eux seuls le contenu de ce court roman jeunesse.

Objectif championnes ! est destiné aux jeunes enfants, dès l’âge de 10 ans, et propose une histoire facile à lire, à comprendre et à apprécier pour tout âge. Même si le niveau d’écriture n’est pas exceptionnel, que l’histoire ne paye pas de mine, je pense qu’elle est suffisante pour les jeunes, qui y trouveront leur compte.
De plus, Vincent Boyer esquisse de magnifiques dessins en début de chaque chapitre, qui dépeignent parfaitement le contenu de chaque parties.

Outre le récit explicite, de nombreux messages implicites sont délivrés à travers l’histoire contée. Enfantin mais à la fois humain et réaliste, les deux hommes réalisent un coup double. Des valeurs comme le respect de l’autre, peut importe qui il est, l’âge qu’il a, les qualités qu’il détient sont décrits implicitement. La détermination, primordiale pour arriver au bout de ses rêves, la hardiesse et les obstacles qui jalonnent le chemin qui mène à la réussite, l’espoir et l’envie de réussir. Alain Grousset met en scène une jeune fille qui apprend à croire en elle, à son talent, qui se bat pour ce qu’elle veut, déterminée et possédée par l’envie de faire toujours mieux.
Dans cette même lignée, il veut faire passer un enseignement personnel : faire ce que l’on souhaite, ce qui nous embellit, nous rend heureux. Faire ces choses-là et les faire bien, non pas pour les autres, pour le regard que porte autrui sur nos faits, mais pour sa satisfaction personnelle, son accomplissement intime.

Le fait de mettre en scène une amitié farouche et profonde entre l’enfant et son animal de compagnie est assez touchant. L’intelligence du chien est encore une fois prouvée, tout comme l’aptitude de la jeune fille à démontrer ses qualités de dompteuse, assez mature et sûre d’elle pour participer aux nombreux concours canins. Le lecteur quant à lui, assiste avec appréhension aux concours d’agility dont Romane et sa chienne Sibille sont conviées. Des rebondissements, du suspens, de l’action et beaucoup d’amour sont les maîtres mots de ce petit recueil.

Une lecture fort agréable mais très courte, qui peut séduire toutes les générations.

Ma note : 7/10