Bilan du mois

AOÛT 2022

L’amie prodigieuse, tome 1 : Enfance, adolescence de Elena Ferrante ( 429 pages)
Canada de Richard Ford (499 pages)
Les flamboyants de Hubert ben Kemoun (134 pages)
Sous l’eau de Catherine Steadman (427 pages)
Jefferson fait de son mieux de Jean-Claude Mourlevat (293 pages)
Le nageur d’Auschwitz de Renaud Leblond (237 pages)
Le scoop de Michelle Frances (377 pages)
Huit battements d’ailes de Laura Trompette (317 pages)
Concerto à la mémoire d’un ange de Eric-Emmanuel Schmitt (216 pages)


9 livres lus, soit 2919 pages


mes DÉCEPTIONs du mois :

   
Publicité

Une réflexion sur “Bilan du mois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s