La caste des ténèbres


La caste des ténèbres de Ludovic Lancien
453 pages, éditions Hugo Thriller, à 19,95€


Résumé : 1995 : Faubourg de Kombakkam, sud-est de l’Inde.
Viresh est un Dalit, un Intouchable. À huit ans à peine, il comprend que son existence ne sera qu’un enfer pavé d’humiliations. Révolté par cette condition qu’il n’a pas choisie, désireux de s’affranchir d’une société régie par un système de caste archaïque et profondément inégalitaire, le jeune garçon apprendra bientôt ce qu’il en coûte de défier la volonté des dieux.
Janvier 2020 : Paris. Un hiver poisseux et humide.
Le lieutenant Lucas Dorinel quitte sa Bretagne adoptive et prend le premier train pour Paris, deux ans après son départ forcé de la capitale. Réintégré au sein de la prestigieuse Brigade criminelle, il n’est pas encore parvenu au Bastion qu’une femme se suicide sous ses yeux en se jetant tête la première sous les roues d’un bus.
Quelques heures plus tard, le lieutenant est envoyé sur une scène de crime atroce dans un HLM de Bondy : un homme retrouvé mort chez lui, les membres disloqués, mutilés, son corps nu écrasé au fond d’une malle. Le plus étrange survient lorsque le légiste retrousse les lèvres du mort pour dévoiler des canines anormalement longues, tout droit sorties d’un film d’horreur.
Pour Lucas Dorinel et ses équipiers, le cauchemar ne fait que commencer.


Extraits : « Leur intouchabilité les condamnait de toute manière à une existence vide de sens.
Que pouvaient-ils craindre de plus ?
Même la mort s’envisageait comme une bénédiction. Une délivrance. »

« Il est des trajets qui ne s’oubliaient pas.
Qui, par leur puissance évocatrice, rameutaient les souvenirs pour les plaquer de force sur les rétines. Accéléraient le pouls jusqu’à en avoir mal au coeur et provoquaient une explosion au creux de l’estomac, une cascade d’émotions qui dégringolaient, fourmillaient sous la peau. »


Mon avis : J’ai reçu ce livre dans le cadre d’une masse critique organisée par Babelio, que je remercie, ainsi que les éditions Hugo thriller pour l’envoi. Dabord enthousiasmée par cette lecture qui sortait de mes genres de prédilections habituels, j’ai rapidement déchanté en commençant ma lecture pour finir par être totalement déçue et dépitée en fermant ce livre.

L’histoire s’ouvre sur la découverte d’un cadavre, celui de Julien Baron, un quinquagénaire retrouvé mort mutilé dans son appartement. En faisant leurs recherches, les enquêteurs vont découvrir que cet homme appartenait à une sorte de secte, une bande d’illuminés qui se voient comme des vampires humains. Ils s’abreuvent de sang et reproduisent des rites païens dénués de sens pour le commun des mortels.

Une sinistre affaire de meurtres que j’ai trouvé totalement décousue. L’histoire part dans tous les sens : on pense tomber sur une enquête policière, mais c’est une histoire presque surnaturelle avec des vampires que l’on découvre, agrémentés de propos néo-nazis et de simagrées sur la fin du monde totalement absurdes. On ne comprend pas grand chose à l’histoire ni aux intentions des personnages ; en revanche, Ludovic Lancien nous en met pleins la vue avec des descriptions bien gores et dégoulinantes de sangs et de viscères, qui auraient pu nous être épargnées, d’autant qu’elles n’apportent clairement rien au récit, déjà plat et dénué de sens. Terriblement glauque et sans intérêt.

Les personnages sont à l’image de l’ensemble du livre : sans profondeur, sans charisme, sans personnalité qui leur soit propre. Ils restent fades, quelconques, trop peu travaillés, ils ne sont que des enquêteurs parmi des millions d’autres. Pour preuve, j’ai peiné à écrire cette chronique, tant j’avais oublié presque l’ensemble de l’histoire. Quant aux personnages, je n’aurais su dire qui ils sont et comment ils s’appellent.


Très déçue de cette lecture, que j’ai trouvé illuminée, décousue, grotesque et vide de sens. dix jours après l’avoir finie, je l’ai déjà oubliée. passez votre chemin.

Ma note : 2/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2755693-87-4

Publicité

2 réflexions sur “La caste des ténèbres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s