Arsène Lupin – L’aiguille creuse


Arsène Lupin – L’aiguille creuse de Maurice Leblanc
314 pages, éditions Le Livre de Poche jeunesse, à 5,90€


Résumé : Arsène Lupin serait-il mort ? Isidore Beautrelet, jeune étudiant en rhétorique et détective amateur génial, n’en croit pas un traître mot. Il se lance à la recherche du célèbre gentleman cambrioleur. » Raymonde prêta l’oreille. De nouveau et par deux fois le bruit se fit entendre, assez net pour qu’on pût le détacher de tous les bruits confus qui formaient le grand silence nocturne, mais si faible qu’elle n’aurait su dire s’il était proche ou lointain, s’il se produisait entre les murs du vaste château, ou dehors, parmi les retraites ténébreuses du parc


Extraits« Il ne pleure plus, il ne veut plus pleurer, ni se tordre sur son lit, ni se désespérer, comme il le fait depuis deux heures. Il veut réfléchir, réfléchir et comprendre.
Et ses yeux ne quittent pas ses yeux dans le miroir, comme s’il espérait doubler la force de sa pensée en contemplant son image pensive, et trouver au fond de cet être-là l’insoluble solution qu’il ne trouve pas en lui. »

« Ah ! vois-tu, Bautrelet, de toutes les joies effrénées que j’ai goûtées dans ma vie d’aventures, il n’en est pas une qui vaille la joie que me donne son regard quand elle est contente de moi… Je me sens tout faible alors… et j’ai envie de pleurer… »


Mon avis : Après avoir découvert Arsène Lupin, Gentleman – cambrioleur en janvier dernier, je me replonge avec grand plaisir dans une nouvelle aventure du célèbre cambrioleur français. Malheureusement, cette deuxième rencontre n’a pas été à la hauteur de mes attentes.

Un cambriolage a lieu au château d’Ambrumésy. Mademoiselle de Saint-Véran, paniquée, tire sur le cambrioleur en fuite et le touche fatalement. Seulement, son corps, qui devrait être étendu quelque part dans le jardin de la propriété, n’est jamais retrouvé. Tout le monde se met à penser qu’il s’agirait du célèbre Arsène Lupin, le plus astucieux des cambrioleurs que la France peut connaître. Isidore Bautrelet, un jeune étudiant, mène alors l’enquête.

J’ai beaucoup aimé suivre les élucubrations d’Isidore dans la première partie du récit. Il chemine au travers des falaises d’Étretat, passe par de petits villages typiques de France, à la poursuite des réponses tant attendues à ses questions. À l’instar d’Arsène Lupin, ce jeune étudiant se veut ingénieux, doté d’un flegme sans pareil et d’un précieux courage, il affirme ses propos sans ombrages, revendiquant haut et fort qu’il connaît les rouages du plan développé par le célèbre cambrioleur.

En revanche, j’ai trouvé que la seconde partie était totalement détachée du reste du roman, mal dégrossie, écrit avec un style vieillissant. J’ai parfois été perdue dans l’énoncé de l’histoire et son déroulement, comme si les deux parties du roman étaient totalement distinctes l’une de l’autre. Dans cette deuxième partie, point de référence au comte de Greves et à son château cambriolé, puisqu’il y fait mention des rois de France et de cachettes secrètes, qui auraient abrités de précieux trésors de leurs propriétaires successifs. Cette cache serait devenue alors l’abri d’Arsène Lupin, son lieu de villégiature, son antre précieux, où nul ne peut le retrouver.

Pour ce qui est de notre héros principal, Arsène Lupin, son flegme, son ingéniosité et ses multiples talents créatifs continuent de me bluffer. C’est un gentleman, à la fois humain mais malicieux, qui nous donne à vivre des aventures pleins de panaches. Malgré cette déception, je pense quand même continuer de découvrir les romans de Maurice Leblanc, dont le héros, fascinant personnage, fait tant parler de lui.


Un roman policier pleins de panache, dont les aventures m’ont moins passionnées que dans LE GENTLEMAN – CAMBRIOLEUR

Ma note : 4/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-220242-9

5 réflexions sur “Arsène Lupin – L’aiguille creuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s