IN MY MAILBOX


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

 

 

 


Je vous présente mon premier IN MY MAILBOX de 2021 ! Avec ma première réception de l’année : Le sang des Belasko, le nouveau polar de Chrystel Duchamp édité chez L’Archipel. J’avais A-DO-RÉ L’art du meurtre, de la même auteure, paru l’année dernière, et suit particulièrement impatiente de retrouver l’écriture et l’univers de cet auteure qui m’avait tant plût : Le sang des Belasko sera l’une de mes prochaines lectures !

Résumé : Cinq frères et sœurs se réunissent dans la maison de leur enfance, la Casa Belasko, une imposante bâtisse isolée au cœur d’un domaine viticole au sud de de la France. Leur père, vigneron taiseux, vient de mourir. Il n’a laissé qu’une lettre à ses enfants, dans laquelle sont dévoilés nombre de secrets. Le plus terrible de tous, sans doute : leur mère ne se serait pas suicidée – comme l’avaient affirmé les médecins six mois plus tôt. Elle aurait été assassinée… Au cours de cette nuit fatale, les esprits s’échauffent. Colères, rancunes et jalousies s’invitent à table. Mais le pire reste à venir. D’autant que la maison – coupée du monde – semble douée de sa propre volonté. Quand, au petit matin, les portes de la Casa se rouvriront, un membre de la fratrie sera-t-il encore en vie pour expliquer la tragédie ?


Accompagné de cette nouvelle parution, j’ai également eu droit à un joli maque-page, ainsi qu’à une carte de voeux, à l’effigie du livre : un grand merci à l’auteure et à la maison d’édition pour cette gentille attention, qui m’a fait très plaisir !


Enfin, premier polar des éditions Hauteville que je vais avoir la chance de découvrir : Comme elle de Madeline Stevens. J’ai hâte de découvrir cette maison d’édition et cet ouvrage, qui me fait très envie !

Résumé : Une baby-sitter dévouée corps et âme… Depuis qu’elle est arrivée à New York, Ella est à la dérive. Elle vit en colocation dans un studio délabré et enchaîne les petits boulots. Aussi, quand un jeune couple aisé de l’Upper East Side lui propose de devenir jeune fille au pair, elle s’empresse d’accepter. Belle, riche, fantasque, Lonnie s’entiche aussitôt d’Ella. Fascinée par sa patronne, la baby-sitter mesure aussi ce qui les sépare – un mari charmant, un adorable fils et un compte en banque bien rempli. Mais la jalousie que lui inspire sa patronne se teinte se sentiments plus troubles et laisse bientôt place à une dangereuse obsession.


Enfin, pour terminer dans mes réceptions livresques, j’ai reçu le dernier Arsène Lupin, Gentleman Cambrioleur  de Maurice Leblanc éditions Hachette romans. À l’occasion de la sortie de la série Netflix du même nom, les éditions Hachette romans ont fait un très beau travail graphique au niveau de la couverture : je l’A-DO-RE ! En sus, quelques photos inédites du tournage de la série se trouvent à l’intérieur de l’ouvrage. J’ai hâte de le lire !

Résumé : Vif, audacieux, impertinent, rossant sans arrêt le commissaire (qui ici, en l’occurrence, s’appelle l’inspecteur Ganimard), traînant les cœurs après lui et mettant les rieurs de son côté, se moquant des situations acquises, ridiculisant les bourgeois, portant secours aux faibles, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur est un Robin des Bois de la « Belle Époque. »
Un Robin des Bois bien français : il ne se prend pas trop au sérieux, ses armes les plus meurtrières sont les traits d’esprit; ce n’est pas un aristocrate qui vit comme un anarchiste mais un anarchiste qui vit comme un aristocrate.

Arsène Lupin, après plus d’un demi-siècle, n’a pas vieilli. Il ne vieillira jamais en dépit de son chapeau haut de forme, de sa cape et de son monocle.


Enfin, j’ai eu la chance de recevoir deux sublimes marques-pages de la part d’Erminbooks, que je remercie encore une fois chaleureusement !


Enfin, La Malle Aux Livres m’a également envoyé une joie carte de fêtes, accompagnée de deux marques-pages à l’effigie de son blog : un grand merci pour ces jolies attentions !


Et de votre côté, quelles sont vos
premières réceptions livresques de 2021 ?

 

11 réflexions sur “IN MY MAILBOX

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s