Terrien, t’es rien !


Terrien, t’es rien ! de Valott
103 pages, éditions Favre, à 14€


Résumé : Comme le disait l’auteur de BD Moebius : « Dessinateur est le métier le plus libre du monde. On vous enferme dans une pièce et vous faites ce que vous voulez. »
Tout dessinateur est un confiné d’origine. Il utilise sa planche à dessin comme une planche de salut et dessine pour s’évader. Dès que la pandémie a débuté, Valott a traduit ce que nous traversions grâce à la finesse de ses traits. Il a réalisé des instantanés du quotidien, tout en y ajoutant sa touche humoristique, mais aussi ses références artistiques et philosophiques; sans faire l’impasse sur la franche rigolade, si essentielle à la survie.
Cet ouvrage, c’est l’occasion de revenir sur un phénomène qui a touché la terre entière et nous a tous réunis. Un combat à coup de crayons pour ne pas oublier que nous avons vécu une partie de l’Histoire qu’il faut faire nôtre. Il y a des leçons à tirer, des réflexions à mener et une solidarité à entretenir.


Extraits : « Dès qu’une actu tombe, le dessinateur se trouve face à d’innombrables chemins qui pourraient le mener à « l’Idée ». Graal que tout illustrateur espère trouver mais qu’il ne déniche que rarement, hélas… Dès que le virus a commencé à faire des ravages à Wuhan, j’ai tracé rapidement quelques pistes graphiques histoire de planter le décor. J’ignorais alors que j’allais m’y balader pendant des semaines… »

« Le virus, l’impuissance des humains et l’image mythique de l’homme face aux tanks sur la place Tian’anmen se sont téléscopés dans mon esprit. »


Mon avis : Valott est un artiste, dessinateur, caricaturiste, très actif sur sa page Facebook du même nom, où il publie presque quotidiennement des dessins, croquis, esquisses, qu’il réalise. Durant la pandémie mondiale, et notamment lors du premier confinement, l’artiste a abondamment dessiné pour occuper ses journées. Il soumettait chaque jour ses créations aux internautes, pour apporter gaieté et bonne humeur en ces temps sombres et tristes.

Les éditions Favre ont choisi de regrouper ses meilleurs dessins sur le coronavirus en un album d’illustrations humoristiques et loufoques. L’auteur y ajoute quelques petits commentaires personnels, ainsi que la date de publication Facebook du dessin.

Je dois avouer que je ne connaissais pas cet artiste avant d’ouvrir ce livre, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ses planches et à les partager à mon entourage. Les dessins de Valott ne sont pas  équivoques : simples, concis, mais tellement parlant !

                                     

J’ai aimé cet ouvrage : c’est une bonne manière de dédramatiser la situation actuelle, d’apporter de la légèreté à un quotidien parfois trop lourd à supporter. Valott tourne également en dérision des situations parfois incongrues et inédites auxquelles nous avons dû faire face. Avec du recul, nous prenons conscience de certaines réactions, certaines actions ou certaines mesures qu’il aurait été plus judicieux de faire différemment.


Une bande-dessinée originale, qui aborde avec humour la pandémie mondiale. De quoi apporter sourires et gaieté dans notre quotidien morose, hanté par la COVID19. 

Ma note : 7/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-8289-1859-0

5 réflexions sur “Terrien, t’es rien !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s