Winterhouse hôtel, tome 1


Winterhouse hôtel, tome 1 de Ben Guterson
430 pages, éditions Le Livre de Poche jeunesse, à 7,90€


Résumé : Bienvenue à Winterhouse, l’hôtel extraordinaire ! Au programme des vacances de Noël : un secret de famille enfoui, un livre d’énigmes et une chasse au trésor …
Ben Guterson signe un premier roman qui ravira tous les amoureux des livres et des mots, superbement illustré par Chloé Bristol.


Extraits : « Parfois, il nous faut un regard neuf pour mieux voir ce que nous avions pourtant sous les yeux. »

« Mais par-dessus tout, ce dont il faut se souvenir : dans la vie, l’important, c’est la clé. Les clés élucident tous ces secrets qui vous ouvrent à la vie heureuse. Ne l’oubliez jamais. Cherchez la clé. »


Mon avis : À l’aube des fêtes de fin d’année, la jeune Elizabeth est envoyée par son oncle et sa tante passer les vacances seule à Winterhouse hôtel. Déboussolée par cette nouvelle, mais satisfaite de cette escapade qui va l’éloigner de ses proches qui ne l’aiment guère, la jeune fille échoue dans un somptueux hôtel, plus beau que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Elle est accueillie par le propriétaire en personne, Nordbrigde, qui lui fait faire le tour des lieux et découvrir sa chambre. La jeune fille se familiarise facilement avec son nouvel environnement, ainsi qu’avec les autres clients de l’hôtel : elle se lie d’amitié à Freddy, un autre jeune garçon qui vient passer les vacances seul, elle est admirative devant Leona, la bibliothécaire, elle se prend d’affection pour messieurs Wellington et Rajput, qui reconstruisent un puzzle de plus de 30 000 pièces. Mais dans ce cadre enchanteur, certains phénomènes inquiètent la jeune fille.

Se mêle à l’histoire initiale des éléments de science-fiction et de paranormal qui viennent enrichir davantage le contenu fictionnel. Ainsi, on se rend compte assez rapidement qu’Elizabeth ressent ce qu’elle appelle une « étrange sensation », un sentiment incompréhensible, inexplicable, qui la prend dans des situations qu’elle n’attendait pas, qui se manifeste par des objets qui tombent, des livres qui se déplacent… En somme : des choses magiques se déroulent sous ses yeux. Une dose supplémentaire de suspense vient compléter ce schéma : Elizabeth est témoin de scènes énigmatiques, qui attisent sa curiosité ; le propriétaire de l’hôtel qui se rend chaque soir, très tard, seul, dans la bibliothèque ou encore deux clients assez pressants, tout de noir vêtus, qui sont arrivés en autobus à l’hôtel avec une caisse qui ressemble à un cercueil. Aidée de Freddy, la jeune fille va tenter de percer les mystères dont elle est spectatrice.

Autant vous dire que ce séjour à Winterhouse hôtel n’est pas de tout repos pour notre protagoniste et pour nous, pauvres lecteurs. Les actions s’enchaînent pour notre plus grand plaisir, l’histoire est dynamique, attrayante et rythmée. Nous essayons, au même titre que notre protagoniste, de mettre au clair les différentes énigmes qui se présentent sous nos yeux, de percer les mystères qui entourent l’ensemble de nos personnages. En bonus, les scènes sont souvent joliment agrémentée de dessins en noir et blanc, qui viennent apporter un peu plus de vie au récit – ou le rendre plus effrayant dans certains cas…

                                 

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par cette histoire. Les personnages sont attachants, le rythme est soutenu, l’intrigue est tangible, les décors somptueux – les amateurs de belles bibliothèques comme moi devraient être comblés en pénétrant dans l’antre de Léona, la bibliothécaire de Winterhouse hôtel. L’histoire peut d’ailleurs rappeler vaguement celle de notre jeune sorcier Harry Potter : Elizabeth est une jeune orpheline, qui vit chez son oncle et sa tante, qui l’envoient seule dans un hôtel à l’allure lugubre, qui m’a souvent fait penser à Poudlard. Là-bas, Elizabeth va se découvrir des pouvoirs magiques, va faire de jolies rencontres, comme de plus terrifiantes… le tout en vivant milles aventures plus enivrantes les unes que les autres !

Dans sa personnalité aussi, on peut percevoir des caractéristiques similaires à Harry Potter, avec notamment une capacité de réflexion qui laisse admiratif. Avec Freddy, son jeune compère, ils arrivent à créer des suites d’anagrammes surprenantes en un temps record : givre, vivre, vitre, litre, livre… Ils résolvent avec minutie des énigmes farfelues, montrent une réactivité sans pareil et un attrait tout particulier pour la littérature. En somme : des enfants précoces pour leur âge, mais qui s’amusent quand même à la luge et aux sports d’hiver proposés par l’hôtel. J’espère que de nombreux jeunes lecteurs auront envie de leur ressembler.


Mystères, énigmes et magie sont au rendez-vous de cette lecture simple, mais agréable. Un premier tome surprenant, qui a réussi à me séduire : j’ai hâte de découvrir la suite !

Ma note : 7,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-711896-1
Traduction : Anne-Sylvie Homassel

4 réflexions sur “Winterhouse hôtel, tome 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s