Le pacte des diables


Le pacte des diables de Roger Moorhouse

506 pages, éditions Buchet Chastel, à 26€


Résumé : Le 23 août 1939, une délégation allemande, avec à sa tête le ministre des Affaires étrangères Joachim von Ribbentrop, se rend à Moscou. Sur place, un accord est signé avec le pouvoir soviétique. Il entrera dans l’histoire sous le nom de Pacte Ribbentrop-Molotov ou Pacte Germano-Soviétique, et sa signature sera le signal du coup d’envoi de la Seconde Guerre mondiale. Pendant près de deux ans, les deux régimes totalitaires vont cohabiter dans une association sanglante qui leur permettra d’étendre leur pouvoir, par la guerre et la tyrannie, sur la Pologne, les Pays Baltes, la Finlande et la Roumanie. A l’aube du 22 juin 1941, l’idylle prend fin avec l’invasion allemande de l’Union soviétique. Mais le Pacte aura bouleversé l’équilibre européen pour un demi-siècle jusqu’à la chute du Mur de Berlin en 1989.


Extraits : « Le 23 août 1939, Staline but à la santé de Hitler. Même si les dictateurs ne devaient jamais se rencontrer, l’accord forgé ce jour-là allait changer le monde. »

« Le pacte germano-soviétique sortait de l’ombre. Il ne tomberait plus dans l’oubli, ne serait plus tabou. Il constituait une part essentielle de l’histoire. »


Mon avis : Comme beaucoup, je connais les grandes lignes de l’histoire de France et particulièrement des guerres qui ont éclatées le siècle dernier. La Grande Guerre de 1914-1918, guerre totale, tragique et meurtrière, qui a causée la mort de dix millions de civils et militaires, blessant environ vingt millions d’hommes. Elle fût suivi quelques années plus tard par la seconde Guerre Mondiale en 1939-1945, opposant l’Axe (Allemagne nazie, Japon et Italie fasciste) et les Alliés (États-unis, Union soviétique et Royaume-Unis), qui tua environ soixante millions d’hommes de part le monde, devenant le conflit le plus coûteux en pertes humaines de toute l’histoire de l’humanité.

C’est dans ce contexte que se place le pacte des diables. Le 23 août 1939, Molotov, chef du gouvernement de l’URSS et Ribenttrop, ministre des affaires étrangères allemandes, signent le tristement célèbre pacte germano-soviétique, avec l’aval de Staline et Hitler. Il s’agit d’un pacte de non-agression entre l’Union soviétique et l’Allemagne nazie, qui promet un renoncement au conflit entre les deux pays, mais qui, en sus, comportait bien d’autres clauses secrètes. En effet, le pacte prévoyait notamment une délimitation de la sphère d’influence de chacun des pays, avec, par exemple un partage de la Pologne entre les deux puissances. Les deux puissances trouvaient facilement leur intérêt dans cette alliance, avec un agrandissement de leur influence terrestre respective (invasion puis partage de la Pologne, invasion de la Finlande et des pays baltes), des échanges économiques et commerciales importantes, comme l’envoi de matières premières soviétiques en Allemagne en échange d’armement, de machines-outils et d’équipements en tout genre.

Une alliance incongrue, stupéfiante, qui fit couler beaucoup d’encre et laissa circonspect, inquiétant les puissances alentours : français, anglais, américains… tous se questionnent sur les réelles motivations des deux grands. Il faut dire qu’il y a de quoi : deux dictateurs, alors pires ennemis, l’Union soviétique et l’Allemagne nazie qui décident brutalement de se rapprocher, changeant de cap sans préambules. Si leur vision s’oppose, une idée les unie : imposer leur idéologie au reste du monde. Cela passe notamment par l’annexion, l’invasion, l’occupation, la propagande. D’ailleurs, l’auteur en rend fidèlement compte dans son récit : les deux puissances ont conclues un pacte, elles doivent, en théorie, évoluer conjointement, mais Hitler, tout comme Staline, profitent des bénéfices de l’alliance, tout en pensant à sa finalité, aux intérêts indépendants qu’ils pourraient en tirer.

Roger Moorhouse a réalisé un travail de recherche incroyable, qui permet de se rendre compte en détails de l’évolution du pacte. Il dissèque avec parcimonie les échanges entre les deux présidents, s’appuyant allègrement sur des documents et textes historiques qui nous plongent dans ce contexte si particulier et inquiétant. J’ai été impressionnée et suis totalement admirative du travail et du fond documentaire proposé (conversations privées, rencontres méconnues…). Ce livre ne s’adresse pas uniquement aux amoureux de l’Histoire et connaisseurs de l’époque, mais bien à un large public de curieux, qui souhaiteraient en apprendre davantage sur cette part méconnue de l’Histoire. Il faut parfois s’accrocher pour suivre certaines références, mais je vous assure que le style narratif est entraînant et suffisamment accessible pour prendre plaisir à découvrir l’Histoire. Plus que des références, l’auteur enrichit son texte par des photos d’archives extraordinaires, qui viennent rendre compte de la réalité des faits. Sur une quinzaine de pages, nous pouvons admirer Staline, Hitler, leurs représentants, se félicitant du pacte, ou encore des familles contraintes à l’exil, des troupes de soldats, envahissants, tuants, selon les directives des commandants.

Le pacte prit fin le 22 juin 1941 par l’invasion de l’Allemagne nazie en URSS, qui déclenche l’opération tristement célèbre Barbarossa, la plus grande invasion de l’histoire militaire en termes d’effectifs et de pertes.


Découvrez tout ce que vous devriez savoir sur le pacte germano-soviétique de la seconde Guerre Mondiale, un épisode historique méconnu, qui tend à être mis en lumières. Un immense bravo à Roger Moorhouse pour son travail de recherche titanesque, qui a reconstitué au mieux les faits qui se sont déroulés à cette époque peu reculée.

Ma note : 8,5/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-283-03307-4
Traduction : Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat

3 réflexions sur “Le pacte des diables

  1. Miss Obou dit :

    Je ne sais pas si ce livre me tente…peur d’être complètement démoralisée par un pan terrible de notre histoire mais également peur d’être dépassée par toutes ces stratégies, politiques qui me dépasse complètement. En même temps, ça doit être super intéressant de dénouer les fils de l’histoire!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s