Aubrey


Aubrey d’Emma Evrard

236 pages, éditions Hachette romans, à 15,90€


Résumé :Depuis quelque temps, Aubrey ne s’alimente plus. Elle voit son corps maigrir, mais ne peut rien y faire. Ne veut rien y faire.
C’est alors qu’elle trouve un bout de papier sous un banc dans un parc. Un bout de papier qui lui est destiné, de la part de « T. ». Elle y répond. Quand elle revient, elle trouve un autre message. Au fur et à mesure, elle confie ses souffrances mais aussi son envie de guérison, qui fluctue au gré de sa relation avec ses proches, avec elle-même. Aubrey doit puiser dans sa propre force pour s’en sortir. Et peut-être que ce fameux « T. » est la solution. Qui est-il Qui est-elle ? Il faut que Aubrey le découvre.

Découvert sur la plateforme d’écriture Wattpad, ce texte a été totalement retravaillé par l’auteure pour cette édition enrichie d’un bonus inédit.


Extraits : « Ce qu’elle redoutait par-dessus tout, c’était qu’on se rende compte de sa souffrance : elle exécrait la sensation d’un regard qui vous estime comme une chose faible qui a désespérément besoin d’être protégée. »

« Les mensonges font partie de la vie quotidienne et ce n’est qu’une fois adulte que l’on s’en rend compte. « 


Mon avis : Aubrey vit seule avec sa mère, depuis le décès brutal de son père, survenu quelques années auparavant. Un drame qui les a marqué toutes les deux, puisque Aubrey sombre dans l’anorexie et sa mère dans l’alcoolisme. Jusqu’au jour où Aubrey découvre un bout de papier sous le banc sur lequel elle est assise, signé d’un mystérieux « T ». Voyant dans ce mot une forme d’espoir de guérison, elle décide d’y répondre. S’ensuit une correspondance énigmatique entre deux êtres qui ne se connaissent pas, mais qui va aider Aubrey à se sortir de sa maladie mentale.

J’ai choisi de découvrir ce livre pour sa thématique actuelle : l’anorexie. C’est une maladie mentale qui touche énormément de jeunes, spécifiquement des adolescentes, qui cessent de s’alimenter, allant même jusqu’à se faire vomir, qui ont une perception déformée de leur corps, se sentant toujours plus grosses qu’elles ne le sont. Aubrey incarne parfaitement ce trouble psychologique, qui la détruit de l’intérieur. À ce poids psychologique s’ajoute les insultes et remarques désobligeantes de ses proches ou de parfaits inconnus sur son physique très mince.  Un enfer pour la jeune femme, qui n’arrive pas à passer outre et à sortir la tête de l’eau.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais en ouvrant ce livre. La thématique centrale – à savoir l’anorexie -, reste superficielle, traitée de manière lointaine. 

Le mystérieux « T » arrive à point nommé : il va redonner espoir et courage à Aubrey, va la pousser à se bouger, à retrouver le sourire et la force de vivre. Le concept était intéressant, mais je l’ai trouvé très naïf. Un petit bout de papier trouvé au hasard sous un banc, une correspondance qui se tisse et en quelques jours à peine, les effets de simples mots se font ressentir dans la vie d’Aubrey. Je n’y ai tout simplement pas cru. Tout est trop gros pour être vraisemblable, l’histoire manque clairement de finesse et de liant. Je pense notamment au comportement de Victor, un jeune garçon brutal, qui tyrannise psychologiquement et physiquement Aubrey sur sa maladie mentale. Du jour au lendemain, sans vraiment donner d’explications rationnelles, il change de comportement et devient mielleux, doux et compatissant avec Aubrey. Totalement surréaliste ! J’ai trouvé que les personnages manquaient cruellement de travail en profondeur : je n’ai pas été touchée par l’histoire d’Aubrey, qui est pourtant dramatique, au contraire, au travers de certains de ses agissements, j’en suis parfois venue à la mépriser.


Une histoire jeunesse qui aurait pu être sympathique, mais qui manque clairement de travail, de profondeur et de cohérence.  

Ma note : 2/10

Pour lire plus d’avis

 

ISBN : 978-2-01-711431-4

7 réflexions sur “Aubrey

  1. Florence dit :

    Bonjour !

    Je suis tombée sur votre blog (et votre article) parce que j’ai été intriguée de la mauvaise note attribuée à un livre que j’avais adoré sur Wattpad lors de sa première sortie et que j’avais lu toute jeune et innocente encore haha.

    Ayant moi-même écrit une nouvelle sur le sujet (j’ai mis le lien vers l’histoire sur Wattpad dans la case « site web », si jamais vous avez le temps de le lire et de me faire un retour aussi constructif que cet article ça pourrait être très intéressant, mais je comprendrais totalement que ce ne soit pas le cas, c’est juste comme ça) ça me met un peu la pression xO Mais c’est tellement instructif !

    Bref, bien contente de découvrir ce blog honnête et extérieur à la sphère wattpad où ne demeurent finalement que les compliments 😀 Je vais procéder à une relecture du texte d’Emma pour voir si mon coup de cœur de l’époque a changé ou non x)

    Bonne continuation !
    Florence

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s