IN MY MAILBOX


In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

 


 

J’ai déniché pas mal de livres en boîtes à livres, dont un titre en VO : Surprise me de Sophie Kinsella éditions Red. Une auteure de chick-lit mondialement connue, que je n’ai pas lu depuis un bon bout de temps. Je pense que ma lecture en anglais sera accessible et fun : j’ai hâte !

Résumé : After being together for ten years, Sylvie and Dan have a comfortable home, fulfilling jobs, beautiful twin girls, and communicate so seamlessly, they finish each other’s sentences. They have a happy marriage and believe they know everything there is to know about each other. Until it’s casually mentioned to them that they could be together for another sixty-eight years… and panic sets in.

They quickly decide to create little surprises for each other, to keep their relationship fresh and fun. But in their pursuit of Project Surprise Me – anything from unexpected gifts to restaurant dates to photo shoots – mishaps arise with disastrous and comical results.

Gradually, the surprises turn to shocking discoveries. And when a scandal from the past is uncovered, they begin to wonder if they ever really knew each other after all.


J’ai ensuite déniché Les combattantes de la liberté d’Anniel Hatton éditions L’oeuvre éditions. Un roman historique sur le racisme, la liberté et la justice, des thématiques qui sont plus que jamais au coeur de l’actualité.

Résumé : L’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, c’est aussi la victoire de celles qui, avec Martin Luther King, ont affronté l’oppression et le racisme, avec leur soif de liberté et de justice pour seule arme. Anniel Hatton raconte pour la première fois le destin hors du commun de ces femmes qui ont lutté dans l’ombre contre la ségrégation raciale, de ces pionnières et inspiratrices, de ces soeurs et mères-courage d’un combat âpre, mais non-violent. En vingt et un portraits documentés et sensibles, de Rosa Parks à Marian Wright Edelman, elle retrace le quotidien héroïque de ces résistantes. Nous revivons émus leur croisade obstinée mais inflexible, nous sommes révoltés par la sauvagerie haineuse et la répression dont elles furent les victimes. Souvent reléguées à l’arrière-plan médiatique, ces femmes étaient pourtant à l’avant-garde d’un mouvement qui a changé la face de l’Amérique. Courageuses et visionnaires, jeunes ou moins jeunes, éduquées ou non, elles ne cherchaient pas le martyre, mais préparaient l’avenir. Le leur et le nôtre. Leur combat suscitera toujours l’admiration de ceux qui rêvent d’un monde meilleur.


Après Le Club des Incorrigibles Optimistes et La vie rêvée d’Ernesto G., deux romans que j’ai lu et dévoré, je suis heureuse de continuer ma découverte de Jean-Michel Guenassia avec Trompe-la-mort aux éditions Le Livre de Poche. Je n’ai même pas lu le résumé en le prenant : c’est une valeur sûre !

Résumé : Tour à tour roman picaresque, roman d’aventures et roman d’amour, Trompe-la-mort convoque avec maestria tout ce qui fait notre monde au XXIe siècle : show business, guérilla, quête de soi et corruption. « Trompe-la-Mort », c’est le surnom de Tom Sharp, engagé dans les Royal Marines à l’âge de dix-huit ans. Sa vie est celle d’un miraculé et d’un idéaliste. Des intouchables de New Delhi aux joueurs de cricket de Londres, du conflit nord-irlandais à la guerre d’Irak, ce métis mi-indien mi-anglais, qui a risqué mille fois sa vie, reste un candide parmi les affreux.
Mais ce n’est qu’en repartant dans son Inde natale à la recherche du fils d’un milliardaire londonien qu’il pourra renouer avec les traces d’un passé qui ne le laissait pas en paix. C’est avec sa tendresse particulière pour les héros malgré eux que Jean-Michel Guenassia retrace ici le parcours de Tom Sharp. On retrouve ici cet art consommé de la narration, ce plaisir du romanesque, qui ont fait sa renommée.


J’ai ensuite craqué pour un classique de la littérature historique : À l’ouest, rien de nouveau d’Erich Maria Remarque éditions Le Livre de Poche, qui est le témoignage d’un soldat envoyé sur le front de la Première guerre Mondiale. Il a été plébiscité par la critique et s’inscrit comme une référence historique dans la dénonciation de la réalité. J’ai vraiment hâte de le découvrir, il me fait envie depuis tellement de temps !

Résumé : Quand nous partons, nous ne sommes que de vulgaires soldats, maussades ou de bonne humeur et, quand nous arrivons dans la zone où commence le front, nous sommes devenus des hommes-bêtes… »
Témoignage d’un simple soldat allemand de la guerre de 1914-1918, A l’ouest rien de nouveau, roman pacifiste, réaliste et bouleversant, connut, dès sa parution en 1928, un succès mondial retentissant et reste l’un des ouvrages les plus forts dans la dénonciation de la monstruosité de la guerre.


Un nouveau Olivier Adam rejoint ma PAL : Falaises aux éditions Points. J’ai déjà À l’ouest et Peine perdue du même auteur dans ma PAL : il faudrait vraiment que je songe à en sortir quelques-uns prochainement !

Résumé : Étretat. Sur le balcon d’une chambre d’hôtel, un homme veille. Au bout de son regard: les falaises éclairées d’où s’est jetée sa mère vingt ans plus tôt. Le temps d’une nuit, le narrateur déroule le film de sa vie, cherche dans sa mémoire rétive les traces de sa mère disparue. Une question s’immisce peu à peu dans son esprit, lancinante: comment suis-je encore en vie ?


Et pour terminer avec mes trouvailles spéciales Boîtes à Livres, voici Adieu Gloria de Megan Abbott éditions Le Livre de Poche. Un roman noir sur l’Amérique, qui a notamment reçu le Prix Edgar Allan Poe du meilleur livre de poche original en 2008. Je ne sais pas si je le sortirai prochainement de ma PAL, mais en tout cas, mon copain a flashé sur ce livre : il n’arrêtait pas de me dire qu’il le trouvait sympathique… qui sait : peut-être le lira-t-il avant moi ?!

Résumé : A partir de faits divers des années 50, Abbott met en scène, dans ce roman comme dans les suivants, des relations perverses entre femmes. Ici, une jeune personne ordinaire raconte comment, lasse de son petit job et d’avoir à s’occuper de son père, elle est repérée par la reine du Milieu, célèbre pour ses jambes et le sang froid avec lequel elle règle différentes opérations criminelles (jeu, alcool, courses) pour le compte de la Mafia. Gloria Denton « pygmalionne » la petite, essaie d’en faire sa digne héritière. Jusqu’au jour où la protégée tombe sous le charme d’un bon à rien, joueur flambeur et cynique. Et se laisse convaincre de trahir son mentor. L’engrenage est fatal et la fureur de Gloria, phénoménale. La gamine assiste au meurtre de son amant mais ne veut pas perdre tout ce qu’elle a acquis. Comment faire pour s’en sortir sans encombre ?


De votre côté, de nouveaux livres ont rejoint votre bibliothèque ?

 

6 réflexions sur “IN MY MAILBOX

  1. Miss Obou dit :

    Je découvre avec grand plaisir votre blog…et j’ai honte! Je ne connais aucun de ces livres ni leurs auteurs! En ce qui me concerne, le livre « c’est la cata » de Pierre Bénard a rejoint ma PAL!

    Aimé par 1 personne

    • analire dit :

      Bonsoir et merci pour ce gentil commentaire, qui me fait très plaisir. Il n’y a pas de honte à avoir : il existe tellement de livres que les connaître tous serait surhumain ! Je vous souhaite une très belle lecture aux côtés de Pierre Bernard (que je ne connais absolument pas…)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s