Courrier sud


Courrier sud d’Antoine de Saint-Exupéry

154 pages, éditions Folio


Résumé : – Jacques, Jacques emmenez-moi ! Bernis est pâle et la prend dans ses bras et la berce. Geneviève ferme les yeux : – Vous allez m’emporter… Le temps fuit sur cette épaule sans faire de mal. C’est presque une joie de renoncer à tout : on s’abandonne, on est emportée par le courant, il semble que sa propre vie s’écoule… s’écoule. Elle rêve tout haut : « Sans me faire de mal. » Bernis lui caresse le visage… – Jacques !… Jacques… Mon fils est mort…


Extraits : « La terre, de là-haut, paraissait nue et morte ; l’avion descend : elle s’habille. Les bois de nouveau la capitonnent, les vallées, les coteaux impriment en elle une houle : elle respire. »

« Combien la seule vérité est peut-être la paix des livres; Mais les professeurs le savaient déjà.« 


Mon avis : Tout le monde connaît Antoine de Saint-Exupéry pour son oeuvre magistrale, Le Petit Prince, qui a connu un succès monstre à travers le monde. Mais peu se sont tournés vers les autres oeuvres de l’auteur. J’étais curieuse de lire une autre de ses histoires, et me suis tournée vers Courrier sud, son premier roman.

Pour ceux qui ne le savent pas, avant d’être écrivain, Antoine de Saint-Exupéry est aviateur dans l’Armée de l’Air, il participe notamment à la Seconde Guerre mondiale, avant d’être mystérieusement porté disparu en 1944, alors qu’il partait de Corse avec son avion. C’est sans doute de ses expériences aéronautiques passées qu’il tire les anecdotes dont il se sert pour écrire Courrier sud. Ce roman raconte l’histoire de Bernis, un pilote missionné pour transférer du courrier de Toulouse à Casablanca et Dakar. On le suit dans sa traversée solitaire et dans ses escales mouvementées. Un beau jour, il rencontrera une femme, Geneviève, dont il tombera amoureux, malgré que cette dernière soit déjà mariée. Ne sachant pleinement la satisfaire, il se résoudra à la laisser et à continuer ses virées solitaires à bord de son avion.

Malheureusement, malgré tout le respect que j’ai envers Antoine de Saint-Exupéry, je n’ai pas aimé Courrier sud. J’ai trouvé l’histoire trop fragmentée et abstraite. Pour faire simple : je n’ai absolument pas compris le but de ce récit – je lisais sans vraiment comprendre où voulait en venir l’auteur. Tout est trop vague, sans queue ni tête, les descriptions ne sont pas assez précises, les personnages nullement travaillés. Le livre est divisé en trois parties incohérentes. Nous passons d’une pseudo virée au-dessus du Sahara à une histoire d’amour alambiquée, sans aucun fil conducteur. Vous l’aurez compris, mon avis va être bref : ce livre n’a aucun intérêt, vous pouvez passer votre chemin !

Peut-être que je regarderais un jour l’adaptation cinématographique réalisée en 1937 par Pierre Billon – si j’arrive à le trouver en entier, vu la date lointaine de sa réalisation. Mais ce ne sera certainement pas pour tout de suite : pour le moment, je suis encore trop déçue par cette découverte pour me plonger dans le film !


Courrier sud est beau dans sa forme mais totalement flou sur le fond. J’ai trouvé le récit vague, incompréhensible, trop fragmenté, je n’ai pas compris où voulait nous mener l’auteur et suis donc passée totalement à côté de l’histoire.

 


Ma note : 2,5/10

Pour lire plus d’avis

 

2 réflexions sur “Courrier sud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s