Dans le miroir de Valeria


Dans le miroir de Valeria d’Elisabet Benavent

411 pages, éditions L’Archipel, à 17€


Résumé : La suite trépidante des aventures de Valeria et de sa bande d’amies.
Valeria, qui s’est séparée d’Adrian, est tombée dans les bras de Victor. Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s’interroger… A-t-elle fait le bon choix ? Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier. Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions. Est-elle encore amoureuse de Sergio, l’homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu’elle le rejette ? Carmen, de son côté, semble heureuse d’avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante… Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses…
Valeria a aussi une autre source d’inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de coeur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ? En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s’apprêtent à sortir faire la fête. C’est drôle, c’est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu’une soirée entre filles. On s’est à peine embrassées qu’il est déjà l’heure de se quitter.


Extraits : « Parfois, les choses les plus simples et les plus frivoles peuvent nous apporter un bonheur parfait.. »

« Maintenant que j’étais libre, je craignais de ne plus l’intéresser. Toujours la même chanson : quand tout devient possible, le désir n’est plus au rendez-vous. »


Mon avis : Après une découverte haute en couleurs du premier tome de la saga d’Elisabet Benavent, Dans les pas de Valeria, je me suis lancée à corps perdu dans le second tome, Dans le miroir de Valeria, tellement impatiente de retrouver Valeria, sa bande de copines délurées et leurs aventures sentimentales rocambolesques.

Valeria a quittée son mari Adrian pour le charmant Victor. Mais les sentiments qui existent entre Valeria et Victor ne sont pas clairs. Que veulent-ils exactement ? Attendent-ils la même chose l’un de l’autre ? Avec une seule histoire d’amour au compteur (qui a durée plus de dix ans quand même), Valeria n’est pas la plus expérimentée en termes de relations amoureuses et de drague… comparé à Victor, qui comptabilise de nombreuses conquêtes. J’avoue avoir beaucoup de mal à cerner son personnage, qui reste au fond assez froid, énigmatique et mystérieux. Il ne s’ouvre pas complètement, comme s’il cachait un lourd secret, qu’il ne voudrait pas dévoiler… En tout cas, je comprends Valeria, qui a du mal à lui accorder sa confiance.

J’ai également retrouvé avec joie les trois grandes copines de notre héroïne : Lola, Carmen et Nerea. Lola, tout d’abord, fidèle à elle-même, grande séductrice et éternelle célibataire, elle ne souhaite toujours pas s’engager et enchaîne les coups d’un soir… avec Sergio, cet homme séduisant dont elle a cru tomber amoureuse fût un temps. Leur relation reste ambigu, pour l’instant purement charnelle… du moins, c’est ce que Lola aimerait se faire croire.

De son côté, Carmen, depuis le premier tome,  vit une histoire d’amour passionnée avec Barto. Tout aurait pu se passer pour le mieux, si ce n’est que belle-maman voue un culte invétéré à son fiston chéri, et exècre littéralement Carmen. Leurs projets d’installation et de mariage sont mis en péril par l’attitude de la mère de Barto, qui ne souhaite pas voir son fils chéri partir du nid.

Et enfin, notre belle Nerea se retrouve accidentellement enceinte de Daniel, avec qui elle entretient une relation depuis quelques temps. Impensable pour elle de garder cet enfant : elle va donc se faire avorter, sans en informer le principal intéressé. C’est durant une épreuve comme celle-ci qu’elle va faire le point sur sa vie sentimentale et se rendre compte que Daniel, finalement, n’est peut-être pas l’homme qu’elle attendait. Elle doute de ses sentiments et remet sa relation en question.

Je pense que j’ai beaucoup plus apprécié ce second tome. Je connaissais les protagonistes et leurs histoires passées et ai été ravie de les retrouver. Leurs expériences sentimentales sont toujours aussi complexes et perturbées, mais c’est ce qui fait l’intérêt du récit : on se sent comme intégrée à la bande, comme la cinquième copine, qui entre dans les confidences et se sent impliquée dans chacune des histories. C’est léger, ça détend, on passe un excellent moment aux côtés de ces jeunes femmes, qui arrivent à nous faire passer des rires aux larmes en un temps record.

Je viens d’apprendre une très bonne nouvelle, que l’ensemble des fans de cette saga devraient également apprécier : suite au succès des aventures de Valeria et de ses copines, Netflix devrait adapter la saga en 2020 ! Une nouvelle qui me réjouie au plus haut point. Affaire à suivre…


Un second tome dans la continuité du premier : drôle, déjanté et émouvant. J’apprécie de plus en plus les personnages et j’ai déjà hâte de lire la suite ! 

Ma note : 8/10

Pour lire plus d’avis

 

2 réflexions sur “Dans le miroir de Valeria

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s