D’après une histoire vraie


D’après une histoire vraie de Delphine de Vigan

478 pages, éditions JC Lattès, à 20€


Résumé : « Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu’un écrivain ne devrait jamais croiser. »

Dans ce roman aux allures de thriller psychologique, Delphine de Vigan s’aventure en équilibriste sur la ligne de crête qui sépare le réel de la fiction. Ce livre est aussi une plongée au cœur d’une époque fascinée par le Vrai.


Extraits : « – Vous êtes très belle quand vous dansez, m’a-t-elle déclaré, à peine installée. Vous êtes belle parce que vous dansez comme si vous pensiez que personne ne vous regarde, comme si vous étiez seule, d’ailleurs je suis sûre que vous dansez comme ça, seule dans votre chambre ou votre salon. »

« Le livre était une sorte de miroir, dont la profondeur de champ et les contours ne m’appartenaient plus. »


Mon avis : D’après une histoire vraie a reçu de nombreux prix littéraires – le Renaudot général, le Goncourt des lycéens, le Prix Audiolib -, et a été encensé par la critique professionnelle et amatrice. Son succès est tel que Delphine de Vigan verra son roman adapté au cinéma peu de temps après sa sortie. Après un tel palmarès, on ne peut que plonger tête la première dans l’histoire et se laisser emporter par la plume de l’auteure.

Dans ce livre, l’auteure elle-même se place comme narratrice et nous raconte sa rencontre avec L. L, une jeune femme qui va changer sa vie. Delphine se retrouve à une période charnière de sa vie : ses enfants viennent de quitter le nid pour poursuivre leurs études, le dernier ouvrage qu’elle a publié a connu un succès monstre, mais elle se retrouve seule, en panne d’inspiration. L. L. va apparaître comme sa sauveuse : pendant de longs mois, les deux femmes vont entretenir une amitié, presque exclusive et salvatrice pour Delphine… Du moins, c’est ce qu’elle croyait.

Il y a d’une part cette relation qu’entretienne les deux femmes. Entre Delphine et L. L, c’est une histoire d’amitié intense, qui se noue très rapidement, avec simplicité, comme si leur amitié était une évidence. Mais le lecteur ressent vite que quelque chose cloche dans cette amitié, qu’elle n’est pas très nette. La tension grandit page après page, si bien qu’on en vient à se demander si L. L ne veut pas faire de mal à Delphine ?

D’autre part, il y a cette construction de l’histoire, originale, moderne, interrogative. Le pouvoir des mots est vraiment grandiose. Delphine de Vigan maîtrise à la perfection ses phrases, tout est pensé et calculé avec un soin précis. On oscille continuellement entre la réalité et la fiction, se demandent à chaque instant si ces scènes ont été vécues en vraies ? Elle incorpore des détails pris dans le réel à d’autres éléments qui nous semblent fictifs, si bien que notre cerveau n’arrive plus à déterminer la frontière entre l’un et l’autre. On se questionne continuellement, et c’est bien là le talent de l’auteure : arriver à nous faire douter de tout.

J’ai vraiment adoré découvrir ce roman, qui mérite grandement tous les prix et toutes les éloges perçus. Mieux qu’un roman, c’est un genre d’essai psychologique moderne, qui vient titiller notre réflexion et jouer avec nos nerfs. C’est brillamment écrit, c’est novateur, ça nous apporte notre lot d’émotions, et ça nous tient en haleine jusqu’au bout. Que demander de plus ?


Originalité, réflexion, suspense : tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce livre un chef-d’oeuvre ! Je vous le recommande les yeux fermés !

Ma note : 9/10

Pour lire plus d’avis

 

5 réflexions sur “D’après une histoire vraie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s