Femmes d’exception


Femmes d’exception de Michel Klen

258 pages, éditions Favre


Résumé : Ce livre est un hommage consacré à des femmes, célèbres ou anonymes, qui ont fait preuve de bravoure dans des situations exceptionnelles et souvent dramatiques. Dans cette saga émouvante il y a d’abord les résistantes, les agents de renseignement, les infirmières, les ambulancières et bien d’autres qui se sont engagées au péril de leur vie pour servir leur patrie pendant les deux guerres mondiales et les conflits postérieurs. Beaucoup sont restées des oubliées, telles les prostituées à Dien Bien Phu, transformées en soignantes dans l’enfer surréaliste de la cuvette indochinoise pour s’occuper des blessés graves ou accompagner dans la mort des soldats à l’agonie. Il y a aussi celles qui ont pris les armes pour sauver leur communauté menacée (combattantes kurdes, chrétiennes du Liban, …).
Cette thématique saisissante s’intéresse également aux femmes qui ont mis toute leur énergie pour agir au nom d’une oeuvre philanthropique ou pour la liberté : l’actrice Angélina Jolie qui a destiné la plus grande partie de sa fortune à des projets humanitaires, en particulier en faveur des enfants et de la prévention du cancer du sein, la jeune Pakistanaise Malala (prix Nobel de la paix) qui a mené, malgré son jeune âge, un combat à hauts risques contre l’obscurantisme des Talibans, l’infirmière Yolande Mukagasana qui s’est surpassée pour sauver des vies lors des massacres au Rwanda, …
Il y a enfin les femmes de défi, à l’image de ces Saint-Cyriennes qui ont gravi le plus haut sommet de l’Afrique avec une jeune militaire convalescente, grièvement blessée en Afghanistan, et de ces reporters de guerre qui ont su trouver un sursaut de force physique et mentale pour rapporter des informations déchirantes dans un environnement pathétique de massacres inter-ethniques. Beaucoup d’autres parcours de femmes qui se sont transcendées à une période de leur vie sont présentés dans cet essai très documenté. Toutes ces aventures vécues se lisent comme un roman bouleversant. Elles nous donnent une véritable leçon de vie. Cet ouvrage historique se termine par une annexe chronologique sur « les grandes premières » réalisées par les femmes.


Extraits : « À l’instar de Germaine Tillion, les grandes résistantes qui ont réussi à survivre à l’enfer des camps de la mort ont voulu apporter leur témoignage. Témoigner pour ne pas que l’Histoire oublie. »

« Non, la femme n’est pas un objet de défoulement sexuel pour l’homme. Elle n’est pas un bien de consommation dont le mâle conquérant peut user et abuser au gré de ses pulsions.« 


Mon avis : Je ne pensais pas aimer autant ce genre de lecture. Femmes d’exception, c’est un essai qui rend hommage à des femmes, qu’elles soient célèbres ou anonymes, qui ont fait preuve de bravoure dans des situations exceptionnelles.

Classés par grandes thématiques – le Patriotisme au féminin dans la Grande Guerre, les oubliées de la Deuxième Guerre Mondiale, les combattantes d’Indochine, Femmes et reporters de guerre, etc. – on y découvre les portraits de femmes, brillantes, courageuses, vertueuses, qui se sont illustrées à différentes époques et dans différentes situations. Certaines ont marquées l’Histoire, d’autres sont restées dans l’ombre, mais leurs actes sont tout autant salutaires.

Je connaissais une majorité des portraits de femmes dressés, je pense notamment à Malala Yousafzai, Prix Noel de la paix à 17 ans, Rosa Parks, figure du mouvement afro-américain, Greta Thunberg, militante pour l’environnement… mais j’ai pris plaisir à redécouvrir leurs histoires, parfois agrémentées de quelques petites anecdotes, et à me rappeler de la grandeur de leurs gestes, qui souvent, ont été bénéfiques pour l’humanité toute entière.

J’ai découvert bien d’autres portraits de femmes, qui mériteraient d’être mises davantage en avant dans les livres d’histoire scolaires, par exemple.

De part mon métier, je dois quand même vous avouer que j’ai eu un faible pour le chapitre consacré aux femmes reporters de guerre – cela n’enlève rien à l’admiration que je ressens pour l’ensemble des femmes dont le nom est cité dans ce livre. Les femmes reporters de guerre sont envoyées au front, souvent en première ligne, tout comme les soldats, mais pour couvrir une actualité. Leur sang froid, leur pugnacité, leur dévouement pour leur métier m’a impressionnée. Elles sont confrontées en permanence à la menace, aux armes, aux morts, certaines y ont laissées leur peau, d’autres ont failli y passer. Je pense notamment à Amanda Lindhout, dont le témoignage m’a profondément touchée : alors qu’elle réalisait un reportage en Somalie, cette  jeune femme sera prise en otage par des islamistes en 2008. Violée, battue, affamée, elle donna naissance à un enfant dont le prénom sera imposé par son ravisseur, avant d’être libérée en 2009, après 15 mois de captivité. J’ai été bouleversée par son histoire, et par le courage de cette femme, qui, une fois revenue en Amérique, décidera de venir en aide aux femmes  victimes de sévices dans les pays en guerre.

Portrait d’Amanda Lindhout


Un magnifique recueil de portraits et témoignages de femmes courageuses, tous plus poignants et bouleversants les uns que les autres. C’est une véritable leçon de vie que nous livrent l’ensemble de ces figures féminines d’exception.

Ma note : 8/10

Pour lire plus d’avis

 

2 réflexions sur “Femmes d’exception

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s