Mortelle tentation


Mortelle tentation de Christophe Ferré

375 pages, éditions L’Archipel, à 22€


Résumé : Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent. Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.


Extraits : « On pardonne tout à ceux qu’on adore. On ne regarde plus la réalité en face. »

« L’avocat ne défend pas que des innocents. Il défend aussi des monstres.« 


Mon avis : La vie paisible d’Alexia se partage entre son mari Peter, ancien rugbyman célèbre et passionné de randonnée, leur fils et son travail d’avocate. Jusqu’au jour où Alexia apprend qu’une jeune fille a été retrouvée morte dans les Pyrénées… là même où son mari était parti randonner. Inquiète pour se dernier, elle tente de le joindre… sans succès. Où est donc passé Peter ? Plus les jours passent et plus Alexia s’interroge : Peter a-t-il été kidnappé, tué, ou s’est-il simplement enfui après avoir commis le pire ?

Une enquête haletante démarre alors pour lever le voile sur ce mystérieux meurtre. Dès les premières pages, Christophe Ferré nous place au coeur de l’intrigue, arrivant à capturer ses lecteurs en quelques chapitres seulement. Il faut dire que ses derniers sont très courts, ce qui rajoute de la vitesse et de l’adrénaline supplémentaire au récit.

Durant l’intégralité du récit, l’auteur nous retourne le cerveau : Peter est-il coupable ? Alexia doit-elle se fier à son mari, faire confiance à cet homme qui partage sa vie depuis plus de vingt ans ? Les doutes d’Alexia rejaillissent sur nous, à tel point que je changeais d’avis d’un chapitre à l’autre concernant l’implication de Peter dans les crimes. En définitive, ce personnage m’a quand même agacé par moment : malgré tout ce que j’en sais aujourd’hui, il me semble quand même être une personne malhonnête, égoïste et un peu crédule. L’incrédulité et la naïveté de sa femme Alexia m’énervaient également par moment. Je veux bien que l’amour soit aveuglant, mais il y a certaines situations qui sont tellement énormes et peu plausibles qu’il faudrait être idiot pour ne pas s’en apercevoir et les croire vraies. Venant d’une avocate en plus, croire à de telles inepties, c’est quand même surréaliste !

L’enquête ne se résout qu’au dénouement, et il est très compliqué, même pour des lecteurs avertis ou des fanas de polars, de déceler avant l’heure le coupable des crimes.


Un très bon polar, qui vous tiendra en haleine du début à la fin.

Ma note : 7,5/10

Pour lire plus d’avis

 

3 réflexions sur “Mortelle tentation

  1. FERRE dit :

    Chère lectrice,
    Un grand merci pour votre sympathique chronique.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire et de donner votre avis en toute franchise.
    L’an prochain je publie un polar inspiré de l’affaire Dupont de Ligonnès.
    Belle journée à vous.
    Amicalement.
    Christophe Ferré

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s