À la tombée du ciel


À la tombée du ciel de Sophie Cameron

309 pages, éditions Nathan


Résumé : Cela aurait pu être une météorite annonçant la fin du monde. Mais ce sont des anges qui ont commencé à tomber du ciel. Face à ce phénomène, chacun réagit à sa manière.

Pour Jaya, 16 ans, difficile de ne pas y voir un signe : sa mère est morte quelques jours plus tôt. Entre ce deuil et un père obsédé par l’idée d’attraper un ange, elle n’arrive pas à faire la paix avec elle-même. Lorsqu’un ange croise sa route, elle va devoir se reconstruire et réapprendre à faire confiance.


Extraits « Les obligations professionnelles ne signifient plus grand-chose quand on croit que la fin du monde est proche. »
« L’espoir est une chose dangereuse car, lorsqu’on nous le retire, on se retrouve encore plus démuni qu’avant. »

Mon avis : J’ai reçu ce livre en éditions non corrigées par les éditions Nathan, sans toutefois l’avoir demandé auparavant. Je ne suis pas une très grande amatrice de roman fantastique, c’est pour cela que j’avais supposé qu’il ne me plairait pas. Je me suis quand même décidé à le lire, en partant toutefois d’un avis négatif. Et quelle surprise…

À la tombée du ciel est le premier tome d’une toute nouvelle saga fantastique jeunesse. Dans un monde tout ce qu’il y a de plus normal, un phénomène extraordinaire vient perdurer le cours des choses : des anges tombent du ciel. Ils ont une apparence humaine, mais portent des ailes, et s’écrasent les uns après les autres sur Terre. Jaya, 16 ans, a suivi son père, obsédé par ces phénomènes, dans un road trip pour tenter de percer le mystère de ces chutes. La jeune fille a a récemment perdue sa mère, et elle y voit là un signe de pouvoir entrer en contact avec elle. Un jour, lorsqu’un ange encore vivant s’échoue à côté d’elle, Jaya va tout faire pour le protéger et tenter d’en savoir un peu plus sur leur monde.

C’est une histoire simple et complexe tout à la fois. On comprend aisément où veut en venir l’auteure, et l’histoire qu’elle nous narre, mais les nombreuses interrogations qui peuplent notre esprit la rende tout à la fois complexe. Qui sont ces Anges ? D’où viennent-ils ? Existe-t-il un autre monde après la mort ? Peut-on entrer en contact avec des personnes défuntes ? Tant de questions qui ne trouvent pas forcément de réponse dans ce premier tome.

J’ai beaucoup aimé le rythme du récit et les nombreuses actions qui le jalonnent. Jaya s’attelle à cacher l’Ange qu’elle a trouvé vivant, pour éviter que d’autres personnes n’en tirent profit, ne le vende et ne le tue à des fins expérimentales. Mais c’était sans compter sur les Futurs Déchus, des groupes d’individus qui tentent de capturer des Anges à de mauvais fins. Jaya, sa soeur Rani et leurs deux nouveaux alliés, Allie et son frère Calum, vont tout mettre en oeuvre pour protéger l’Ange qu’ils cachent du danger.

En parallèle de cette histoire principale, Sophie Cameron incorpore à son récit des thématiques secondaires qui pourraient intéresser les jeunes adolescents, première cible de cette histoire : l’homosexualité, à travers Jaya, la maladie pulmonaire d’Allie, le deuil de Jaya et de sa soeur Rani… La tolérance, la solidarité et l’acceptation, de soi et des autres, sont donc des sujets qui reviennent abondamment dans cette histoire.


Un premier tome satisfaisant, où se mêle mystères et actions. De nombreuses interrogations restent en suspens, c’est pour cela que je lirai avec grand plaisir la suite de cette saga fantastique jeunesse. 

Ma note : 7,5/10

Pour lire plus d’avis

 

3 réflexions sur “À la tombée du ciel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s