Littérature française·Littérature jeunesse·Romance

Juste un pari


Juste un pari de Marie Mordomo

356 pages, éditions Hachette romans, à 16,90€


Résumé : Quand ses amis lui proposent de le payer cinquante euros pour chaque semaine durant laquelle il sortira avec Eli, la fille la plus excentrique de sa classe, Dylan y voit l’occasion de se faire de l’argent facilement. Tout comme Eli  ! Si Dylan partage la récompense, elle s’engage à être la meilleure des petites amies. En scellant ce pacte, ils deviennent le couple parfait. En apparence seulement? Mais si différents qu’ils soient, Dylan et Eli ont tout de même deux points communs. Premièrement, ils cachent bien des choses derrière des sourires factices. Et deuxièmement, ils se détestent, depuis toujours  !


Extraits  « Tout le monde excelle en quelque chose. J’excelle en choses emmerdantes. »

« Il faut nécessairement s’adapter, continua-t-il. Mais s’adapter ce n’est pas s’oublier pour convenir aux normes, c’est simplement apprendre à concilier notre nature propre et celle des autres.« 


Mon avis : Pour gagner cinquante euros par mois, Dylan accepte le pari de sortir avec Eli, son ennemi jurée. Pour faciliter la mise en place de ce pari, Dylan va tout raconter à Eli, en lui promettant de lui reverser la moitié de la somme si elle accepte de faire croire qu’ils sont en couple. Pari accepté. Les deux jeunes gens font semblant de mener une belle idylle, n’hésitant pas à se montrer ensemble en public et à s’embrasser devant tout le monde. Mais il ne faudrait pas que ce petit jeu se retourne contre eux. Après tout, entre la haine et l’amour, il n’y a qu’un pas.

Juste un pari est une romance young-adult qui pourrait plaire aux jeunes adolescent(e)s. On y retrouve de l’amour, de la jalousie, des disputes, des bagarres, des secrets… tout l’attirail qui plaît normalement aux jeunes lecteur(trice)s. Malheureusement, cela n’a pas vraiment fonctionné avec moi, puisque j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de clichés et de stéréotypes dans cette histoire.

De plus, le récit est bien trop commun et manque d’originalité : j’avais l’impression de lire une histoire que j’avais déjà lue dans le passé. Quant aux personnages, je les ai trouvés trop peu attachants, pas assez travaillés et manquant de singularité dans leurs caractères. De plus, leurs réactions étaient tellement prévisibles qu’ils ont tous finis par m’agacer !

Marie Mordomo aborde quand même des thématiques sérieuses et plus graves, comme la violence conjugale et familiale. Malheureusement, là encore, j’ai trouvé qu’il manquait d’approfondissement dans le traitement du sujet : des thématiques aussi fortes que celles-là ne doivent pas être traitées avec autant de légèreté !

Néanmoins Marie Mordomo est une jeune auteure prometteuse, qui a un bel avenir littéraire devant elle. Je l’encourage fermement à continuer dans cette voie de l’écriture. Avec plus de maturité, elle pourrait produire de grandes et belles choses. Je ne suis d’ailleurs pas fermé à la découverte de ces futures oeuvres littéraires, qui, je l’espère, pourront m’enchanter davantage que ce récit.


Juste un pari est une romance young-adult trop commune et pas assez travaillée. Néanmoins, je ne doute pas que sa jeune auteure va améliorer son écriture en gagnant en maturité. C’est prometteur, mais pas suffisant pour l’instant !

Ma note : 4/10

Publicités

Une réflexion au sujet de « Juste un pari »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s