In my mailbox

imm

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.
Le regroupement des liens se fait sur le blog Lire ou Mourir

 

Suzanne Azmayesh, auteure française, m’a gentiment proposé de m’envoyer son tout dernière roman : Trois personnes en forme de poire. C’est actuellement ma lecture en cours : je pense le terminer dans la journée et vous poster mon avis en fin de semaine prochaine…

Trois destins de femmes, se croisent se mêlent s’entremêlent.
La première, Madeleine actrice torturée, cocaïnomane, dépressive et seule tente de renouer avec le succès que son premier film lui a amené. Puis Emeline écrivaine en herbe, obsessionnelle et désabusée par sa vie, elle quitte son emploi dans un cabinet conseils pour se consacrer à l’écriture d’un roman, espérant le succès. Et enfin Victoria, la bobo écolo, en couple avec le même garçon depuis le lycée, aspire à partir travailler dans l’humanitaire, pour remplir sa vie.
Il y a aussi Theo Nadea acteur prometteur de  » Cours toujours « , partenaire de Madeleine, obsession d’Emeline et le petit ami de Victoria.
Toutes trois rêvent d’un succès qui n’est pas au rendez-vous. Dans le tourbillon de la vie parisienne, leurs destins s’entrelacent autour de Theo Nadea, au sein du monde factice où elles évoluent. D’un désenchantement à l’autre, entre souffrance et espoir, leurs existences vacillent, basculent.


 

J’ai également eu la chance de recevoir le tout dernier roman du célèbre John Green : Tortues à l’infini. Cela fait tellement longtemps que je n’avais pas lu un livre de cet auteur, que je suis impatiente de découvrir ce qu’il va nous proposer dans ce nouveau roman !

Aza Holmes, 16 ans, a tout pour être aimée et avoir un bel avenir, mais elle a grandi avec une pathologie psychique. Qui est-elle, où est-elle, lorsque la spirale vertigineuse de ses pensées obsessionnelles s’empare d’elle? Vous aimerez Aza, qui raconte sa propre histoire, vous aimerez sa meilleure amie Daisy la tornade, et vous aimerez Davis, fils d’un milliardaire mystérieusement disparu.
Un trio improbable qui va mener l’enquête, et trouver en chemin d’autres mystères et d’autres vérités…


 

Poursuivons avec mes réceptions de la semaine. Grâce à Babelio, j’ai eu la chance d’être sélectionné pour recevoir un thriller ! Qu’est-ce que j’étais heureuse de cette nouvelle : ça fait tellement longtemps que je n’en avais pas lu, que je suis particulièrement impatiente de le débuter. Ce sera d’ailleurs ma prochaine lecture ! Il s’agit de L’oposum rose, de Federico Axat !

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque le destin s’en mêle et qu’un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Jusqu’à lui glisser un mot sur le palier.
Un mot écrit de la propre main de Ted, et on ne peut plus explicite : Ouvre la porte. C’est ta dernière chance.
Ted ne se souvient absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner un peu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre.

 


 

Continuons dans la catégorie « Thriller et romans policiers » avec le roman Les Enlisés, un roman de André Lay. Je ne connaissais pas du tout cet auteur français, qui a quand même publié une cinquantaine de livres. Bien que décédé il y a 20 ans déjà, je trouve ça bien de rééditer des livres peu connus pour les faire découvrir à un plus grand nombre et pour perpétuer la mémoire de ces auteurs. L’initiative me plaît, tout comme le résumé. En bref : j’ai hâte de le lire !

Quand l’amour est un poison, au sens propre comme au figuré !

Regagner l’amour de sa femme ? Rien de plus facile : il suffit de l’empoisonner. Et ensuite, de s’occuper tendrement de sa convalescence, en bon mari aimant. Mais à trop vouloir s’attacher à sa compagne, Claude n’avait pas prévu qu’il susciterait chez elle des sentiments fanatiques… qui se révéleront bien plus tragiques qu’un divorce !


Nouvelle réception chick-lit : Aux Livres Exquis de Fanny Vandermeersch, édité chez Charleston. En première de couverture, une petite phrase proclame « Le roman feel good idéal pour les amoureux des livres ». Il ne fait aucun doute que je vais l’adorer !

 

Chloé n’aime pas la routine. Mère d’un enfant, mariée à un homme qu’elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari. Quand elle lit dans le journal qu’un café littéraire, Aux Livres Exquis, cherche une serveuse en CDD, c’est le rêve. Or, si elle s’entend à merveille avec le comptable, les débuts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle découvre son portrait dessiné à plusieurs reprises dans le carnet d’une cliente mystérieuse qui s’est volatilisée, elle comprend qu’elle arrive à un tournant de sa vie.

Entre muffins brûlés, énigmes, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, révélations sur le décès de sa mère et découverte de ses origines, la vie de Chloé ne sera plus la même.


 

Cette semaine, j’ai fait l’acquisition de deux romans jeunesses : deux tomes de la saga 20, allée de la Danse, écrits par Elizabeth Barféty. Autant vous dire que je suis ravie de prolonger ma découverte de cette saga !

 

 


 

Je garde le meilleur pour la fin : un livre dont vous avez sans doute tous entendu parler : Everything everything de Nicola Yoon !  Ce livre a fait tellement parlé de lui que je mise beaucoup dessus. J’espère ne pas être déçue… Affaire à suivre…

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

14 réflexions sur “In my mailbox

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s