Littérature jeunesse

Paris Bagdad

dbc


Paris Bagdad de Olivier Ravanello

146 pages, éditions Le Livre de Poche jeunesse, à 4,95€


Résumé : En vacances à Paris, Jules, seize ans, doit suivre sa tante journaliste, appelée à réaliser au plus vite un reportage à Bagdad !
À l’hôtel Palestine, il découvre le quotidien des journalistes ; dehors, il y a, en vrai, ce qu’il a vu tant de fois à la télévision : des chars, des hommes armés, des Américains… Il fait aussi la connaissance de Bilal, un jeune Irakien. Et quand Jules découvre que son nouvel ami s’est fait enlever, il décide de lui venir en aide par tous les moyens.

Extraits « Le journalisme, ce n’est pas seulement courir derrière les scoops ou prendre des risques pour être tout près de l’endroit où ça explose, pontifiait la reporter de Paris Match. C’est aussi regarder les gens vivre pour comprendre ce qui se passe dans leur pays. On peut rester ici une heure et apprendre pleins de choses sans bouger.« 

« – Parce que chez nous, quand tu veux humilier quelqu’un, tu lui montres tes semelles. Pour nous le dessous des chaussures, c’est ce qui est le plus sale, le plus pas goûtant.
– Dégoûtant, corrigea Jules.
– Oui, c’est ça, dégoûtant. Et Saddam il ne méritait que ça. Qu’on le frappe de nos semelles.
« 

Mon avis : Depuis plusieurs années, il ne se passe pas un jour sans que la guerre qui se déroule en Irak ne soit évoquée dans les médias. Olivier Ravanello, notre auteur, est avant tout un journaliste, grand reporter, qui a risqué de nombreuses fois sa vie en allant dans des pays en guerre pour rapporter des informations exclusives. Dans Paris Bagdad, il raconte, de manière très romancée, son expérience de journaliste à Bagdad.

Jules, âgé de seize ans, est envoyé en vacances chez sa tante, journaliste à Paris. Hélas, cette dernière est appelée d’urgence par son patron pour couvrir un reportage en Irak. Les parents de Jules étant partis en vacances en Grèce, elle n’a d’autre choix que d’embarquer Jules avec elle à Bagdad. Le jeune garçon va vivre une aventure hors du commun, qui le marquera à jamais. Au coeur de la guerre la plus dangereuse du siècle, Jules et sa tante vont devoir s’approcher au plus près du conflit, à leurs risques et périls.

Je trouve que l’idée de base de l’auteur – nous montrer comment il travaille lorsqu’il est amené à faire des reportages de guerre – est bonne. C’est très intéressant, ça fascine énormément de gens et ça touche une thématique actuelle. En revanche, ce que j’ai moins apprécié, c’est le fait d’incorporer un jeune garçon, mineur, au coeur du conflit. La décision de la tante d’embarquer Jules avec elle à Bagdad est pour moi choquante. Risquer la vie d’un garçon mineur, qui en plus n’est pas le sien, c’est révoltant.

Le seul point positif à tout ça, c’est que les adolescents pourront plus facilement s’identifier à ce jeune homme. De plus, comme cette histoire est à visée pédagogique, elle va les aider à mieux comprendre les enjeux de la guerre en Irak. Olivier Ravanello explique bien attentivement les différents peuples qui se font la guerre et les raisons à cette guerre. Il explicite certaines thématiques et certaines formules que les médias emploient à tourne-bras, mais que les jeunes auront du mal à comprendre.

Glissez dans la peau d’un reporter, et embarquez pour le champ de bataille à Bagdad. Un voyage au coeur de l’actualité, qui ne vous laissera pas indifférent.

Ma note : 5,5/10
Publicités

4 réflexions au sujet de « Paris Bagdad »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s