Littérature jeunesse

Un marin de trop

Un marin de trop de Flore Talamon
163 pages, éditions Nathan, à 5€

 

Résumé : Tiago et Paloma sont amoureux et rêvent de se marier. Mais le père de la jeune fille promet sa main à un autre garçon, Estéban.

Désespéré, Tiago s’engage comme mousse sur le navire de Christophe Colomb, un marin ambitieux et peut-être un peu fou, qui pense rejoindre les Indes en traversant l’Atlantique… Il n’imaginait pas retrouver son rival Estéban à bord, et encore moins embarquer pour une formidable découverte : l’Amérique.

Extraits : « Lui n’était pas homme à se contenter de ce qui l’entourait. Au contraire, il cherchait à dépasser les limites du monde connu.  »
« Aux côtés de Colomb, il lui semblait que le monde s’agrandissait jour après jour, non tant en raison des lieues que la flotte parcourait, mais surtout du fait de l’immense curiosité du Génois. »

Mon avis : Les lecteurs (jeunes ou moins jeunes), friands d’aventures sauvagesses et d’histoire culturelle, sont tombés sur une pépite qui regroupe leurs nombreuses attentes. Ne vous attendez pas à une grande littérature ou à du développement méticuleux, car ce livre est prioritairement destiné aux enfants, mais est agréable à découvrir pour les adultes.

Qui n’a jamais entendu parler du célèbre Christophe Colomb ? Cet homme dont on ne cesse de faire référence dans le milieu historique scolaire, mais sur qui nous ne connaissions que les grandes lignes de ses prouesses. Grâce à Flore Talamon, Christophe Colomb revit pour un court instant, le temps d’une traversée du Pacifique à la conquête du continent Américain.

Dans un style léger et entraînant, l’auteure nous raconte l’histoire d’un jeune mousse embarqué sur la Santa Maria de Christophe Colomb, dans le but ultime de plaire à sa belle, restée sur la terre ferme : Paloma. Il ne s’attendait sûrement pas à vivre une traversée historique, qui marquera l’histoire de l’humanité à tout jamais.

Le personnage qui représente Christophe Colomb est assez charismatique et difficile à cerner. Son intellect ne fait aucun doute, sa passion et sa soif de découverte est bien dépeinte, tout comme l’autorité qu’il exerce sur son équipage. Tantôt attentif et émouvant, il se montre d’une cruauté sans pareille lors de la découverte du peuple indigène. Un retournement de comportement qui choque, tant le capitaine semblait un être au grand coeur, prêt à tout pour sauver ses camarades.

L’histoire est relatée avec un réalisme sans bornes, une simplicité époustouflante qui lit efficacement récit historique véridique et histoire ludique, avec une facilité qui rend le tout sympathique à lire. Bien que le voyage de Christophe Colomb soit décrit avec parcimonie et perfection, les quelques détails internes histoires que l’auteure évoque subrepticement auraient eu besoin d’un plus grand développement. Certains faits historiques (souvent sans rapport avec l’histoire, mais liés au réalisme du voyage ou de la vie du capitaine) sont écrits, mais non expliqués : pas assez d’approfondissement de ce côté-ci. Mais qu’importe, il ne faut pas oublier les premiers lecteurs qu’attirent ce genre de petit livre.

Un marin de trop est empli d’émotions, autant au contact des personnages d’équipages que des indigènes qu’ils rencontrent. Tantôt accompagnés par la peur, la tristesse ou l’excitation, nous suivons les traces de ces marins du XVième siècle, si preux et courageux dans leur quête de savoir. Une belle leçon d’histoire, qui fait autant rêver les aventuriers conquérants qu’attrister les grands coeurs humanitaires.

Loin d’être spécifiquement une retranscription du voyage de Christophe Colomb, Un marin de trop présente aussi une touchante histoire fictive d’un mousse enrôlé dans une aventure sauvage, en route vers l’inconnu, dans le périple qui marquera à jamais l’année 1492.

 

Ma note : 8/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Un marin de trop »

  1. Ping: T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s