Dystopie·Littérature jeunesse·Science-fiction

U4. Jules

U4 .Jules de Carole Trébor
421 pages, éditions Syros et Nathan, à 16,90€

 

Résumé : Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n’a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l’épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu’il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu’il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l’extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu’il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu’il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

Extraits :  « Le pire, après la puanteur et le silence entrecoupé des cris des charognards voraces, c’est l’immobilité absolue de tout ce qui vivait. La vie, c’est le mouvement, et de mouvement, il n’y en a plus. Hormis les tourbilons d’oiseaux noirs et les cavalcades de rats gris. »
« Je croise son regard et n’y vois qu’une bienveillance infinie. Une putain de bienveillance dans les yeux d’une meurtrière. Je me sens inondé d’une immense gratitude. Cette fille n’était pas destinée à tuer des soldats. C’est le monde qui a fait d’elle une tueuse. »

Mon avis :  Après le fabuleux U4 .Koridwen que j’ai lu la semaine passée, j’ai enchaînée sur ma lancée avec U4 .Jules, un autre des quatre romans de cette magnifique saga. Je vous préviens que je risque de chroniquer ce livre-ci en faisant quelques parallèles avec l’histoire de Koridwen, lu précédemment. Car – si vous n’avez pas lu ma critique sur Koridwen -, les quatre romans de U4 comportent quatre protagonistes différents. Mais chacun est présent dans chaque roman. Je m’explique : Jules est le héros de ce roman ; alors qu’il n’était que personnage secondaire dans U4 .Koridwen et inversement.

L’histoire est simple : suite à un terrible virus, nommé U4, les trois quart de la population a été anéantie. Seuls les adolescents ont réussis à survivre mystérieusement. Jules, originaire de Paris, grand joueur d’un jeu multijoueurs en ligne, reçoit un message concernant un possible retour dans le passé. Un rendez-vous est fixé au 24 décembre, regroupant tous les joueurs Experts de ce fameux jeu. Mais pour l’instant, l’heure est à la survie. Originaire de Paris, il découvre une petite fille dans son immeuble, à l’étage supérieur, et va continuer son aventure avec elle. Une aventure riche en actions, avec de nombreuses scènes de courses poursuites. Mais aussi beaucoup de rencontres et de solides liens d’amitiés qui vont se bâtir au fil des jours…

Jules, contrairement à Koridwen est beaucoup moins solidaire et sensiblement moins froid. En effet, le jeune homme est accueillant, entreprenant, tout sourire ; il a le goût du partage, comme en témoigne la petite fille qu’il a voulu sauver. Il n’hésite pas à venir en aide aux autres, il essaie de se rendre utile au maximum, il réconforte les âmes tourmentées et essaie de redonner de l’espoir à ses compagnons d’aventure.

Car dans sa tragédie, Jules n’est pas seul, bien au contraire. Il a attérit dans un immeuble rempli de jeunes qui s’organisent pour survivre et faire face aux attaques des gangs des rues ou des militaires. Les militaires montent des camps qui regroupent tous les survivants, où l’eau et le manger sont mis à leur disposition. Mais les jeunes qui y entrent sont à la merci des militaires et perdent définitivement leur liberté ; ce que Jules et ses amis ne peuvent concevoir. C’est pour cette raison qu’ils s’organisent hâtivement. Chacun se voit confier une tâche : Isa doit regrouper tous les livres qu’elle trouve, susceptibles de fournir de précieuses informations. Maïa est la guérisseuse, chargée de soigner les blessés de guerre. Il y a aussi le Soldat ainsi que son Chef, etc. Une organisation très strict, qui fera la réussite de ces adolescents.

Mais contrairement au premier roman de U4 .Koridwen que j’ai eu le plaisir de lire, j’ai trouvé que ce tome-ci recelait bien moins de scènes d’actions. Le protagoniste est presque constamment à l’intérieur de l’immeuble, avec ses camarades. Tandis que Koridwen était le plus souvent seule, à arpenter les rues de Paris, à quelques mètres de militaires armés jusqu’aux dents ou de gangs enragés. Avec Jules, il y a moins de tension dans l’air, le lecteur s’effraie moins qu’avec Koridwen. Mais c’est ce qui fait la somptuosité de cette saga : le lecteur voit différents points de vue, différents styles d’écritures, différentes narrations, différents caractères… le tout autour d’une seule et même histoire ! Sans vouloir vous spoiler les dénouements de cette saga, sachez que chaque fin est différente pour les héros de U4. La fin de Koridwen avait été un coup de maître pour moi, alors que celle de Jules est un peu plus classique… mais sympathique à découvrir tout de même !

Vous l’aurez compris, même si j’ai un petit faible pour U4 .Koridwen, j’ai quand même beaucoup aimé U4 .Jules. Une saga qui vaut largement le détour. Même après avoir déjà vécu deux aventures dans ce chaos Parisien du XXIème siècle, j’ai toujours énormément envie de redécouvrir encore et encore cette histoire…

 

Ma note : 8/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « U4. Jules »

  1. Ping: T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s