Littérature jeunesse

Si c’est la fin du monde

Si c’est la fin du monde de Tommy Wallach
466 pages, éditions Nathan, à 17,90€

 

Résumé :  Alors que la fin de la terminale approche pour Peter, Anita, Andy et Eliza, une météorite apparaît dans le ciel : elle a deux chances sur trois de percuter et de faire exploser la Terre, deux mois plus tard. Dès lors, l’avenir n’a plus la même importance, et les délits commencent à se multiplier.

Extraits :  « C’est le problème, quand on comprend trop bien les gens : on ne peut pas s’empêcher de leur pardonner, quoiqu’ils fassent. »
« Les gens angoissés ont besoin qu’on les détende. Mais les gens détendus peuvent avoir besoin d’un bon coup de pied au cul. »

Mon avis :  Bon, soyons clairs dès le début : je n’ai pas aimé cette lecture. Bien évidemment, je vais vous expliquer pour quelle raison j’ai si méchamment mis une mauvaise note à ce livre.

L’idée de base était bonne, quoique déjà vue et revue des dizaines de fois. Une météorite se profile dans le ciel, prête à faire éclater la Terre entière. Il ne reste plus que quelques mois à vivre. C’est dans cette atmosphère de fin du monde imminente que nous verrons évoluer plusieurs jeunes personnages : Andy, Eliza, Peter et Anita. Ne m’en demandez pas plus ; à peine ce livre refermé il y a trois jours, que je ne me souviens déjà plus de l’histoire.

Il faut dire que les personnages sont d’un ennui monstre. Aucun ne sortait vraiment du lot, si bien qu’à chaque chapitre (oui, car à chaque nouveau chapitre, c’était un nouveau narrateur, soit un des quatre protagonistes, qui prenait la parole), je ne me souvenais même plus de qui était qui. Voici quand même quelques caractéristiques de ces quatre zigotos : Andy, un petit dealers qui traîne avec les gros dealers de la ville. Peter, le beau gosse qui trompe sa copine pour embrasser Eliza – cette dernière voit d’ailleurs sa vie chamboulée à cause d’un baiser donné par Peter alors qu’il était en couple. Et Anita est la fille de personnes aisées qui veulent la forcer à faire des choses qui ne l’intéresse pas. Elle, ce qu’elle veut, c’est chanter. Vous voyez quand même le niveau…

Et si nous parlions maintenant de l’histoire ? Si histoire il y a, évidemment. Tout se passait normalement ; ou du moins, tout se passait comme ça devait se passer dans un livre apocalyptique tel que celui-ci. Quand tout d’un coup, tout le monde se retrouve en prison, ou je ne sais où, pour je ne sais quelle raison obscure… Drôle péripétie. Il y a ensuite des manifestations, on brûle des immeubles, il y a des enlèvements, des meurtres… Oulala, trop de mélanges de genre, ça ne passe pas du tout ! Déjà que je n’arrivais pas à situer les personnages dans leur propre chronologie, si en plus on m’inflige des péripéties alambiquées qui retournent la tête (de désespoir)… Je dis non !

J’aimerais vraiment trouver un point positif à cette histoire… Alors je dirais qu’elle se laisse quand même lire. J’ai quand même tenue, jusqu’à la dernière page, en attendant un quelconque retournement de situation, une surprise inattendue, qui viendrait modifier complètement ma vision de ce livre. Mais le dénouement (si on peut appeler cela « dénouement ») m’a encore plus indignée !

Bon, il est vrai que cet ouvrage peut pousser à réflexion. On peut se questionner sur notre existence, sur le sens qu’on donne à sa propre vie, ce qu’on en fait vraiment. Après Si c’est la fin du monde, c’est sûr qu’on se dire que notre vie n’est pas si merdique, finalement.
Et vous, que feriez-vous si une astéroïde allait s’écraser sur votre tête dans moins de deux mois ?

Non, vraiment, ce livre ne m’a pas convaincue. Pour les adolescents, d’accord, ça passerait. Mais si vous souhaitez vraiment lire un bon livre sur la fin du monde, je vous conseille la saga Seuls au monde d’Emmy Laybourne. Et pour les moins trouillards, allez lire Enclave d’Ann Anguirre. Là, vous aurez des frissons dans le dos et une réelle tension dramatique. Alors que dans Si c’est la fin du monde… rien ! Quelle déception !

 

Ma note : 3/10
Publicités

Une réflexion au sujet de « Si c’est la fin du monde »

  1. Ping: W

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s